RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Pour en finir avec le sentiment d’impuissance

Désobéir : le petit manuel, de Xavier Renou

"Celui qui n’essaie pas, et celui-là seul, a déjà perdu."

On a tous déjà manifesté des dizaines de fois.

On a tous signé des centaines de pétitions. Mais combien sommes-nous à nous être demandés, lucidement, sans faux-semblant, ce qu’il en était de l’efficacité, et donc, de la pertinence, de nos moyens d’actions traditionnels ? Combien sommes-nous à nous réfugier dans une espèce de pensée magique chaque fois que nous sommes en colère, en nous habituant à considérer nos modes de protestation non plus comme des outils au service de fins précises, mais comme des gestes magiques, comme des prières aux puissants dont la valeur ne serait plus que symbolique ?

Pourtant, beaucoup d’entre nous ne supportent plus d’assister passivement à la destruction du monde par les marchands et leurs mercenaires, de voir partout triompher la logique du profit : celle qui autorise le pillage des ressources non renouvelables de la planète, par la guerre et le productivisme ; celle qui rend possible l’exploitation brutale de l’homme par l’homme, le maintien des dominations ancestrales, la pollution de l’air et des mers, la disparition programmée des espèces animales sur-pêchées, sur-chassées, les attaques contre la biodiversité, la multiplication des prisons et des dispositifs de surveillance liberticides, le règne hideux de l’injustice et du mépris, la privatisation du bien commun, éducation, santé, logement, terres, eau… Parce que nous ne voulons pas être les complices de ce qui nous fait souffrir.

Ceux qui ont vraiment voulu changer le monde ont toujours eu raison contre leurs adversaires, et ont toujours fini par vaincre les obstacles. Le monde n’a jamais changé autrement qu’en luttant contre ceux qui n’ont pas intérêt au changement.

Ce livre propose de retrouver la mémoire des luttes et des victoires passées, systématiquement occultées des manuels d’Histoire.

Ce livre rappelle qu’il a souvent suffi de quelques personnes pour faire changer les choses. Ce livre rappelle que ces combats ont été menés par des moyens non-violents ; sans avoir la prétention de donner un kit « clé en main » de l’action directe non-violente et de sa forme « illégale », mais tellement légitime, qu’est la désobéissance civile, il dessine un chemin clair vers une véritable pensée stratégique, à une époque où nous nous sentons souvent perdus et désarmés. Plus qu’une recette, il propose un ensemble de questionnements, et des techniques, destinées à accroître l’autonomie et la puissance des militants face à leurs adversaires.

Désobéir : le petit manuel à paraître le 8 mars 2012

http://www.lepassagerclandestin.fr

Prix : 9 € TTC
Format : 11,5 x 17,5 cm
Nb de pages : 176
ISBN : 978-2-916952-69-7
Diffusion Pollen

URL de cet article 15593
  

Chasseurs de matières premières.
Michel COLLON
Chaque citoyen européen consomme par an en moyenne 26 kilos d’appareils[1] en tous genres : ordinateurs, téléphones, télévisions, électro-ménager... L’avons-nous décidé ? Le souhaitons-nous ? Quoi qu’il en soit, cet acte apparemment innocent a en réalité un impact énorme. Sur la Nature, on s’en doute, mais aussi sur des êtres humains. Des femmes et des hommes du Sud sont condamnés à mourir de faim, leurs enfants seront privés d’éducation, ils souffriront de la malaria, de la tuberculose et autres maladies (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Dans toute idée, il faut chercher à qui elle s’adresse et de qui elle vient ; alors seulement on comprend son efficacité.

Bertolt Brecht

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.