RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Elles, au nom de la Patrie

Un groupe de 25 membres de la Fédération des femmes cubaines (FMC), ont été décorées des Ordres de « Mariana Grajales » et « Ana Betancourt » en reconnaissance de leur carrière remarquable, lors d'une cérémonie présidée par José Ramon Machado Ventura, deuxième Secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba

Rosmery Santiesteban Lago, deuxième Secrétaire de la FMC, a souligné au cours de son intervention le brillant parcours politique, ouvrier et social de ce groupe de femmes, qu’elle a qualifiées de dignes représentantes des femmes cubaines engagées dans la défense de l’œuvre révolutionnaire. Elle a également précisé que ces décorations ont été décernées sur une proposition du Secrétariat national de l’organisation au Conseil d’État, conformément aux accords 5885 et 5886, en reconnaissance du travail exceptionnel accompli par ces fédérées, dont cinq se sont vu décerner l’Ordre de « Mariana Grajales » et vingt l’Ordre d’ « Ana Betancourt ».

« Ceraines femmes extraordinaires portent dans leur sang la rébellion de Casiguaya, la soif de liberté de l’esclave rebelle Carlota, le patriotisme des mambisas et la volonté inébranlable de nos combattants de la Sierra et des plaines. Un groupe d’entre elles sont parmi nous aujourd’hui. Avec dignité, à la hauteur de nos palmiers royaux et du cœur dans chaque bataille, leur dévouement a rendu leur œuvre invincible », a-t-elle conclu.

Margiola Sanchez del Campo Guilarte, présidente du Mémorial « Vilma Espin » et l’une des cinq cubaines décorées de l’Ordre de « Mariana Grajales », n’a pu retenir des larmes d’émotion en soulignant que cette distinction constitue un grand honneur, venu renforcer son engagement à continuer à être utile à la Révolution et à la FMC, ainsi qu’une reconnaissance de l’effort collectif fourni par l’organisation pendant de nombreuses années de travail.

La cérémonie s’est déroulée en présence des membres du Bureau politique du Parti Teresa Amarelle Boué, Secrétaire général de la FMC, Ulises Guilarte de Nacimiento, Secrétaire général de la Centrale des travailleurs de Cuba, Inés Maria Chapman Waugh, vice-présidente du Conseil d’État et du Conseil des ministres, et de Gladys Bejerano Portela, Contrôleuse générale de la République et vice-présidente du Conseil d’État, entre autres dirigeants du Parti, du gouvernement et des organisations de masse.

»» http://fr.granma.cu/cuba/2019-08-16/elles-au-nom-de-la-patrie
URL de cet article 35167
  

Même Thème
L’Histoire m’acquittera
Fidel CASTRO, Jacques-François BONALDI
L’Histoire m’acquittera (en espagnol : La Historia me absolvera) est un manifeste d’auto-défense écrit par Fidel Castro en octobre 1953, à la veille de son procès (il est jugé pour avoir attaqué la caserne de Moncada le 26 juillet 1953, en réaction au coup d’état de Batista). Fidel Castro est diplômé en droit, il manie la plaidoirie, exercice qu’il connaît bien, avec aisance : il y explique ses actes et son implication dans le soulèvement contre Batista mais surtout, il y développe ses différentes thèses (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’un des plus gros mensonges officiels de notre temps est que les États-Unis et le Royaume-Uni sont en guerre contre l’islam radical. De l’Afghanistan à l’Arabie Saoudite en passant par la Syrie et la Libye, les extrémistes islamiques ont été pendant des décennies un allié vital dans leur véritable guerre : contre l’indépendance, l’unité panarabe et la souveraineté économique au Moyen-Orient.

Matt Kennard

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.