Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Entre frères

On ne s’étonne plus de la connivence des islamistes avec le régime sioniste.

Après Ghannouchi, qui avait déclaré que le conflit israélo-palestinien était une affaire israélo-palestinienne et non une affaire israélo-arabe, après le cadeau empoisonné offert par le Qatar aux responsables du Hamas, voilà que les « frères » de Morsi, qui ne juraient par le passé que par leur soutien aux Palestiniens, viennent à leur tour d’empoisonner leurs « frères » de Ghaza.

Après leurs poussées propagandistes et leurs transes vis-à -vis des accords de Camp David, les voilà qui se rétractent et font la « paix » avec Israël. Pire encore, leur armée a commencé mercredi dernier l’opération visant à inonder des tunnels conduisant à Ghaza, et ce, pour soi-disant arrêter la contrebande d’armes et d’explosifs, a communiqué à l’agence EFE une source dans les services secrets. Ces tunnels servent à acheminer clandestinement à Ghaza des denrées alimentaires, des vêtements, de l’électroménager et même des voitures alors que l’armée égyptienne mène cette opération de façon unilatérale, sans coordination avec la partie palestinienne. Et pourtant, à notre connaissance, même Moubarak n’avait jamais osé agir ainsi. Toutefois, n’oublions pas que les Egyptiens sont sous l’épée de Damoclès américaine. S’ils ne se plient pas à leurs injonctions vis-à -vis d’Israël, ils risquent de perdre l’aide financière qui leur est octroyée par l’Oncle Sam. Donc, disons-le explicitement, l’esprit nationaliste arabe est mort avec Nasser, et ceux qui se disent actuellement pro-palestiniens dans ces pays arabes sujets à déstabilisation ont vendu leur âme à Israël via le Qatar. Dans ce cas, une question nous interpelle : « Où est passée la dignité arabe ? » Si l’on doit monnayer ses principes pour une bouchée de pain, mieux vaut s’auto-immoler, non ?

Et pourtant, là où le grain de sable dérange le fonctionnement de cette machine arabe, c’est que ces islamistes, qui se targuent de mener un « djihad » pour la création d’un califat, ne s’en prennent qu’à leurs frères et ont oublié la cause palestinienne. Au moment où les sionistes phagocytent les terres palestiniennes, profanent quotidiennement l’esplanade des Mosquées à Al Qods, l’un des lieux sacrés de l’islam, ces prétendus guerriers s’en foutent éperdument et ne font qu’appliquer l’agenda qui leur est dicté par leurs pourvoyeurs de fond, le Qatar et l’Arabie saoudite, sous le contrôle des Israélo-sionistes. Dans ce genre de situation, les djihadistes de Sa Majesté en Libye, en Syrie, au Mali et en Tunisie devraient quand même avoir un sursaut d’orgueil vis-à -vis de la question palestinienne. Non ?

Entre frères…

La Nouvelle République du 16 février 2013

URL de cet article 19401
   
Claude Lanzmann. Le Lièvre de Patagonie. Paris : Gallimard, 2009.
Bernard GENSANE
Il n’est pas facile de rendre compte d’un livre considérable, écrit par une personnalité culturelle considérable, auteur d’un film, non seulement considérable, mais unique. Remarquablement bien écrit (les 550 pages ont été dictées face à un écran d’ordinateur), cet ouvrage nous livre les mémoires d’un homme de poids, de fortes convictions qui, malgré son grand âge, ne parvient que très rarement à prendre le recul nécessaire à la hiérarchisation de ses actes, à la mise en perspective de sa vie. Lanzmann est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Dans toute idée, il faut chercher à qui elle s’adresse et de qui elle vient ; alors seulement on comprend son efficacité.

Bertolt Brecht


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
118 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.