Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


"... Et la lumière rouge de la roquette fût ..." - La Corée du Nord souhaite une joyeuse fête de l’indépendance aux Etats-Unis

Pour fêter l’anniversaire de l’indépendance des États-Unis, la République populaire démocratique de Corée s’est fendue d’un remarquable feu d’artifice.

La télévision d’État de la RPDC a confirmé le succès du lancement et les données qui avaient été constatés par d’autres pays. (vidéo)

L’annonce arrive presque exactement six mois après que le président Donald Trump a fait cette prédiction.

JPEG - 18.5 ko
La Corée du nord vient d’annoncer qu’elle est au stade final du développement d’une arme nucléaire capable d’atteindre les Etats-Unis. Cela n’arrivera pas !

Cette prévision s’est révélée fausse.

Jonathan McDowell @ planet4589 – 7h02 - 4 jul 2017
Récapitulatif : la Corée du Nord a lancé Hwasong-14 ICBM à 0040 UTC le 4 juillet vers l’est à partir de l’aéroport Panghyon de Kusong. L’engin a volé sur une distance de 933 km et est tombé en mer du Japon, altitude maximale 2802 km

D’autres photos officielles du lancement ont été publiées. Le leader d’état nord-coréen Kim Jong-Un y a assisté.

La Corée du Nord a tiré le missile de telle sorte qu’il atteigne une très grande hauteur. Cela a limité la portée de l’essai. Quand on recalcule les données avec une trajectoire plus normale, la portée maximale du missile est estimée à 6 700 kilomètres avec une charge utile normale. Lancé de Corée du Nord, il pourrait atteindre l’Alaska mais pas les 49 états en dessous. Avec une ogive légère, et sans doute une petite charge nucléaire, la portée pourrait atteindre 10 000 kilomètres et atteindre les États du nord-ouest.

Trump va être critiqué pour la forfanterie de son tweet, et à juste titre. Mais personne ne pourra lui reprocher de ne pas avoir empêché la Corée du Nord de développer des missiles. Une guerre contre la Corée du Nord détruirait également la Corée du Sud et aurait des implications bien au-delà de la péninsule. Seule la fin des manœuvres militaires américaines autour de la Corée et la perspective d’un accord de paix complet aurait pu permettre de stopper le développement militaire de la Corée du Nord. Le Congrès des États-Unis n’a voulu ni de n’un ni de l’autre. Trump a essayé de pousser la Chine à prendre le pouvoir en Corée du Nord, mais la Chine n’a aucune raison acceptable de le faire. On pourrait tout autant rejeter la faute sur les anciens présidents américains - Clinton pour avoir rompu ses accords avec la Corée du Nord, Bush pour son hostilité générale et Obama pour sa « patience stratégique » qui lui a permis de ne rien faire.

La Corée du Nord a de très bonnes raisons de considérer les États-Unis comme un ennemi prêt à tout, et de ne jamais faire confiance aux déclarations ou accords des États-Unis. Elle a besoin d’armes nucléaires pour sa légitime défense. Comme elle ne peut pas faire confiance à ses voisins, il lui fallait accéder à l’indépendance stratégique. Elle vient d’y parvenir.

Un petit état sous-développé vient de faire un « doigt d’honneur » aux États-Unis, et à Trump personnellement. On attend avec curiosité la réaction de Trump et des États-Unis.

Moon of Alabama

»» http://www.moonofalabama.org/2017/07/-and-the-rockets-red-glare-north-...
URL de cet article 32069
   
200 citations pour comprendre le monde - passé présent et à venir.
Maxime VIVAS, Viktor DEDAJ
Viktor Dedaj et Maxime Vivas présentent 200 citations pour comprendre le monde passé, présent et à venir suivies du programme du Conseil National de la Résistance préface de Jean-Luc Mélenchon Voici un petit livre de 75 pages avec en complément le programme du CNR. Un exercice qui réactive nos méninges, Jean-Luc Mélenchon apportant sa plume afin d’interroger dans la préface, et de belle manière, la fonction des citations. Si votre libraire a la négligence de ne pas disposer de cet ouvrage et la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Quand le pillage devient une manière de vie pour un groupe d’hommes vivant en société, ils se fabriquent avec le temps un système légal qui l’autorise et un code moral qui le glorifie.

Frederic Bastiat (1801 - 1850)


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.