RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Etats-Unis - Des Indignés drogués… par la police.

16 mai 2012 - Les autorités du Minnesota ont ouvert une enquête après que des manifestants aient dénoncé des policiers pour les avoir drogués.

Au moins un agent a demandé des « vacances » après être apparu dans une video où témoignent plusieurs militants locaux de « Occupy Wall Street » et qui a été enregistrée par des journalistes et enquêteurs indépendants.

Dans la vidéo, les manifestants de Mineapolis déclarent que des agents de police leur ont donné de la marijuana [cannabis] comme faisant partie d’un programme d’entraînement pour les experts en détection de drogue.

« Ils ont essayé de mettre en pratique la méthode pour obtenir des gens des informations et pour les rémunérer, afin qu’ils donnent des renseignements », a commenté le journaliste indépendant Dan Feidt.

Son enquête a provoqué une forte réaction du public qui a exercé des pressions sur les autorités locales.

Les premiers témoignages ont été écartés par les autorités jusqu’à ce qu’un policier du village rural de Hutchinson raconte qu’un autre agent avait remis de la marijuana à des habitants de cet endroit. L’affaire a été confiée au Département local de Santé Publique qui a déclenché une enquête officielle.

Le programme d’entraînement pour les experts en détection de drogue a été en vigueur durant les 20 ans qui viennent de s’écouler, mais il a été suspendu. Feidt pense que le maire renifle dans l’air l’odeur de la poudre et essaye de ne plus être impliqué dans ce programme. « Ils tentent de dissimuler ce qui s’est passé et d’en rendre responsables quelques mauvais agents » a-t-il dit

Mais il faudrait encore aborder les questions d’éthique et de santé, puisqu’il y a un doute sur le fait que les drogues impliquées auraient pu être altérées, ajoute-t-il. Tout ceci nécessite véritablement une discussion sur la lutte anti-drogue » a-t-il conclu.

Information de Russia Today (RT) et vidéo en anglais : http://rt.com/usa/news/occupy-drugs-minnesota-feidt-309/)

Commentaires

Goran : C’est bien clair qui sont les véritables trafiquants de drogue aux Etats-Unis.

Joaquin : Il faut se rappeler comment ils achetaient de la droque et la trafiquaient en interne dans le cas de l’Iran et des contra du Nicaragua, se rappeler aussi que ce sont les yanquies qui ont apporté la marijuana et sa culture au Mexique pour financer leurs activités guerrières durant la seconde guerre mondiale, qui l’ont semée là et l’ont vendue à leurs propres citoyens, etc., etc., etc.

Escipion : Les Indignés du monde de la super-consommation ont perdu la manière efficace de protester. Le développement de l’appareil répressif d’état développe un métabolisme de violence qui annule toute intention de provoquer un changement dans le chaos social et économique de ces sociétés. A un an du 15 M [mouvement du 15 mai espagnol], l’Espagne ne manifeste aucune réaction devant tant de marches et de manifestations. Au contraire, le pouvoir de fait multiplie les mesures d’ajustement contre la population.

http://www.cubadebate.cu/noticias/2012/05/16/indignados-drogados-por-la-policia/

URL de cet article 16710
  
Communication aux lecteurs
JULIAN ASSANGE : Le documentaire "Hacking Justice" à Paris

Le 17 novembre à 20h
au cinéma Espace St Michel
7 Pl St Michel, Paris 75005

Les Amis du Monde Diplo & Les Mutins de Pangée organisent une projection du film "Hacking Justice Julian Assange" de Clara Lopez Rubio et Juan Pancorbo suivie d’un débat avec la réalisatrice.

Même Thème
CUBA OU L’INTELLIGENCE POLITIQUE - Réponses à un président des États-Unis (Livre format PDF)
Jacques-François BONALDI
365 JOURS APRÈS Aujourd’hui 22 mars 2017, voilà un an jour pour jour que Barack Obama entrait de son pas caractéristique sur la scène du Grand Théâtre de La Havane pour une première : un président étasunien s’adressant en direct et en personne au peuple cubain. Trois cent soixante-cinq jours après, que reste-t-il de ce qui était le clou de sa visite de deux jours et demi à La Havane ? Pas grand-chose, je le crains… Les événements se déroulent maintenant si vite et tant de choses se sont passées depuis – (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Informer n’est pas une liberté pour la presse, mais un devoir. La liberté de la presse a bien une limite : elle s’arrête exactement là où commence mon droit à une véritable information.

Viktor Dedaj

« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.