RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Gaza : terre des pestiférés de notre temps

Dans l’éclat d’une déflagration fracassante,
La nuit enrobe le ciel d’une robe phosphorescente,
Une colombe s’élève dans l’azur déchiré,
Ô messagère céleste, tant désirée,
Si tes ailes n’ont point été meurtries,
pourrais-tu t’envoler loin de ce lieu maudit,
Échappant aux confins ensanglantés de Gaza,
Tombeau de trente trois mille innocents,
Portant nos cris aux oreilles sourdes, clamant notre malheur étouffant.

La mort exhale son amertume,
Odeur âcre, parfum de bitume,
Présence glaciale qui nous dévore,
Sur cette terre damnée, fumante et implore,
Dans nos nuits sombres,
Nos jours tourmentés,
Comme une épée suspendue sur nos têtes décapitées.

La famine s’invite à chacun de nos repas,
L’ennemi nous traite comme des rats avec ses appâts,
En nous massacrant, prétextant un soulèvement,
L’odeur du pain frais nous manque cruellement.

L’occupant tend ses offrandes,
Séduisant les âmes charitables, aveuglées par sa propagande,
Le vent ravive nos blessures, nous mine,
Un malheur persistant, cruel, implacable, vif :
Vent, Israël, Famine.

Chaque famille est touchée,
Perdant plusieurs de ses membres, fauchés par ces bouchers,
Leurs noms se perdent dans l’oubli,
Comme des échos mourants, un caillou dans un éboulis

De nouvelles maladies se répandent,
Sur une terre nourricière,
Imprégnée de l’innocence des nouveau-nés.

La traque est ouverte,
Bénie par les grandes puissances,
Le monde observe en silence,
Un spectacle qui ne lui est pas destiné,
Du moins en apparence.

Pourtant, le massacre persiste,
Quelques voix s’élèvent au loin,
Apitoyées sur les plaintes agonisantes,
Ou vibrantes de colère,
Envers ces pestiférés de notre époque,
Victimes d’une compassion sélective.
Heureux ceux que berce cette conscience tranquille.

URL de cet article 39525
  

Même Thème
Chroniques de GAZA 2001-2011
Christophe OBERLIN
L’auteur : Christophe OBERLIN est né en 1952. Chirurgien des hôpitaux et professeur à la faculté Denis Diderot à Paris, il enseigne l’anatomie, la chirurgie de la main et la microchirurgie en France et à l’étranger. Parallèlement à son travail hospitalier et universitaire, il participe depuis 30 ans à des activités de chirurgie humanitaire et d’enseignement en Afrique sub-saharienne, notamment dans le domaine de la chirurgie de la lèpre, au Maghreb et en Asie. Depuis 2001, il dirige régulièrement des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La liberté commence où l’ignorance finit.

Victor Hugo

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.