RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les Mille et une vies de Gaza

Je suis le ténébreux, fils de l’ombre,
L’inconsolé au cœur en décombres,
Celui qui a vu les rêves funèbres
Sous une occupation si macabre.

Gaza, ma patrie aux blessures anciennes,
Oasis de souffrances et de peines,
Le vent du désert emporte tes plaintes,
Et tes enfants vivent dans la crainte.

J’ai vu les murs criblés de mille éclats,
Les ruines fumantes sous les cieux las,
Le chant des muezzins résonne en vain
Dans les ruelles désertées de rires enfantins.

La mer murmure des légendes oubliées,
Le sable garde les secrets des âges suppliciés,
Des cris, des râles, des sanglots,
Chant de la douleur d’une terre en lambeaux.

Ombre de la paix, es-tu loin de nous ?
Sous quel ciel bleu se cache ton souffle doux ?
Ici, les âmes s’épuisent, s’égrènent
En quête d’un jour où le calme règne.

Gaza, ô ma mère, berceau de tant de maux,
Ta beauté résiste aux assauts et aux fléaux,
Et dans tes yeux crépite l’espoir éternel
D’une aube nouvelle, d’un futur fraternel.

Gaza, toi ma cité, jadis radieuse,
Aujourd’hui larmes, ruine désastreuse.
Ton ciel de poussière, ton cri lacéré,
Tes enfants cherchent la paix, dans un rêve éthéré.

Mon esprit errant, dans tes ruelles brisées,
Trouve des souvenirs, des ombres endeuillées.
Où sont les chants d’antan, les rires effacés ?
Je cherche dans tes rues l’écho du temps passé.

Ville de larmes, d’amour et de tourments,
Ta beauté meurtrie se tait sous le vent.
Tes murs sont des écrins de souffrance infinie,
Et tes nuits des refuges pour les âmes bannies.

Gaza, mon étoile, dans l’obscurité,
Tu brilles encore, malgré ta captivité.
Sous les décombres, ton cœur bat sans fin,
Portant l’espoir d’un jour serein.

Je suis le ténébreux, fils de l’ombre,
L’inconsolé au cœur en décombres,
Mais dans mon âme, un éclat subsiste,
L’amour de Gaza, un destin qui résiste.

URL de cet article 39625
  

Même Thème
Chroniques de GAZA 2001-2011
Christophe OBERLIN
L’auteur : Christophe OBERLIN est né en 1952. Chirurgien des hôpitaux et professeur à la faculté Denis Diderot à Paris, il enseigne l’anatomie, la chirurgie de la main et la microchirurgie en France et à l’étranger. Parallèlement à son travail hospitalier et universitaire, il participe depuis 30 ans à des activités de chirurgie humanitaire et d’enseignement en Afrique sub-saharienne, notamment dans le domaine de la chirurgie de la lèpre, au Maghreb et en Asie. Depuis 2001, il dirige régulièrement des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Il y a une idée sur laquelle chacun semble d’accord. « Vaincre Daesh », comme l’a exprimé le secrétaire d’Etat Tillerson. Laissez-moi poser juste une question : Pourquoi ? Il est temps pour Trump d’être Trump : extrêmement cynique et imprévisible. Il lui faut vaincre Daesh en Irak. Mais pourquoi en Syrie ? En Syrie, il devrait laisser Daesh être le cauchemar d’Assad, de l’Iran, de la Russie et du Hezbollah. Exactement comme nous avons encouragé les moudjahidines à saigner la Russie en Afghanistan. »

Thomas Friedman, « In Defense of ISIS », New York Times, 14 avril 2017.

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.