RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Ici et ailleurs...

Depuis si longtemps, des maghrébins issus de pays toujours désunis, immigrent vers les cités occidentales pour y travailler, s’y parfaire. Ils auraient pu naître dans des sociétés riches et prospères et modernes si leurs pays n’avaient pas été colonisés. Il nous aurait été évité de quitter nos pays natals même si l’homme de tout temps aime les voyages, l’exploration et les découvertes.

Aujourd’hui encore, pour tous ceux partis ; chacun a délaissé, qui de la famille, qui ses habitudes de vie, qui des amis ou amies, qui un peu de tout cela. Et cela durera encore longtemps tant le fossé entre nations riches et pauvres continue de se creuser.

Si quelques uns et quelques unes restent du peu de leur intégration, nostalgiques ; beaucoup d’ici par contre ne rêvent que des fastes de l’Occident, toutes les « libertés » et commodités d’outre mer. Ils sont si jeunes la plupart .On les appelle tous ces partants, qui dans les embarcations de fortune, se jettent dans la mer espérant gagner l’autre rive : LES HARRAGAS.

Ici et ailleurs...

Entre la vie routinière, sans espoirs par ici en Kabylie
Et l’improbable vie chez les évolués de l’Occident
Je reste à ce statut quo de vie végétative
Avec cette conscience de la nécessité de moyens matériels
Je demeure néanmoins « heureux »
De pouvoir noircir des feuilles blanches
Afin de me livrer et communiquer avec vous

Pourquoi pour nous autres du tiers-monde
La vie n’est envisageables que de l’autre côté de la mer ?
Et la timide « liberté de dire » ne suffit point
A créer des espaces de convivialité
Nous sommes si loin des vertiges, de la « vie vite »
Des sociétés riches et libérées
Pourquoi tant d’inexistence sous ce soleil radieux ?

Nous ne donnons guère d’importance
Aux choses simples
Nous nous contentons si peu du peu
Que nous possédons
Ce qu’il faut absolument faire pour notre salut

Il faut s’aimer, aimer les autres
Se libérer des préjugés envers les étrangers
Envers les autres cultures

N’est-il point déjà suffisant
De communiquer avec le monde entier
Avec ce moyen fabuleux d’intranet
Faire les premiers pas
Vers la « modernité espérée » ?

Pour l’heure le besoin de m’évader
Et crier aussi : « Que m’importent les corrompus et
Les corrupteurs, ce monde comme fou de violence ? »
Il faut savoir quelquefois oublier

Nourdine Amokrane

URL de cet article 14957
  

L’ÉCONOMIE MONDIALE A BOUT DE SOUFFLE L’ultime crise du capitalisme ?
Jean Baumgarten
L’économie mondiale à bout de souffle se consacre à l’analyse de la crise qui traverse le monde et est partie des États-Unis en 2007 : elle est loin d’être terminée et va dans les prochains mois prendre de nouveaux développements. L’auteur commence par épingler les économistes « attitrés » qui se sont trompés et continuent de tromper le monde. Il analyse la longue dépression de 1929 en montrant que la crise actuelle en valeur est largement supérieure, et en utilisant la méthode marxiste il démontre qu’il y a (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La gauche n’a pas la moindre putain d’idée du monde dans lequel elle vit.

José Saramago

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.