RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
13 

Immigration et vote Front national en avril 2012 : un peu de démographie.

Différentes analyses ont cherché à l’aide de sondages ou d’enquêtes à « cerner » l’électorat du Front national, qui a rassemblé 17,9% des suffrages exprimés au premier tour des élections présidentielles en France, le 22 avril 2012. Un article, par exemple, paru dans le Hufftington post, plutôt bien fait, donne quelques éléments intéressants.

Ce sont ceux qu’on retrouve un peu partout ailleurs : l’électorat de l’extrême-droite est plus masculin que féminin, il est plus important chez les artisans-commerçants et les ouvriers, il est très légèrement moins riche que la moyenne nationale. Il est surtout moins diplômé. Sa préoccupation majeure est l’immigration : pour 62% de ses électeurs contre 24% toutes tendances confondues (source : IPSOS). Que l’électorat du Front national soit nationaliste et même ethniciste, c’est là une évidence, qui est le coeur du problème.

En revanche, il est une donnée qui est quasi-absente des articles de ces derniers jours, c’est le lien entre le vote pour le Front national et l’immigration réelle. A ma connaissance, seule Judith Bernard du site Arrêt sur images a substitué une « France qui fantasme » à cette « France qui souffre », identifiée par les politiques et les médias. Je vous laisse juge de l’effet pervers de cette dernière définition, étant bien entendu que la France qui vote autre chose ou qui s’abstient n’a pas voix à la souffrance et ne conteste pas, pour cela même qu’elle ne donne pas de mauvaises raisons à ses problèmes.

Ceux qui s’intéressent aux raisons complexes de la peur de l’étranger pourront se reporter à ce grand classique d’Hervé Le Bras et Emmanuel Todd, L’invention de la France (Paris, Gallimard, 1981, nouvelle édition complétée d’un chapitre en 2012).

Les autres se contenteront de ces quelques chiffres en n’oubliant pas que l’étymologie est claire : qu’il souffre ou qu’il fantasme, le xénophobe (celui qui a peur de l’étranger) est d’abord quelqu’un de malade. Et comme tout malade, il a besoin d’être soigné. La cure passe par un discours clair que chacun, enseignant, journaliste, politique ou simple citoyen, se doit d’avoir à coeur d’apporter.
Voici donc les cinq communes sur les quarante-deux de plus de 90 000 habitants où la population immigrée dépasse 20% de la population globale en 2008 (données de l’INSEE, on entend par immigré une personne née étrangère à l’étranger).

Saint-Denis 36,4 %
Montreuil 25,4 %
Argenteuil 24,7 %
Mulhouse 22,0 %
Paris 20,2 %

Voici maintenant les pourcentages du vote Front national au premier tour des élections présidentielles le 22 avril 2012 dans ces mêmes communes :

Saint-Denis 9,9%
Montreuil 9,3%
Argenteuil 14,8%
Mulhouse 17,5% (23,4% pour le département du Haut-Rhin)
Paris 6,2%

Le vote Front national de manière générale est moins important dans les grandes villes où se concentre la majorité de la population immigrée. L’àŽle de France accueille à elle seule 40% de la population étrangère (source : INSEE). Toujours selon l’INSEE, un habitant d’àŽle-de-France sur huit est étranger. Or, en àŽle de France, le vote Front national s’élève à 12,3%.

Les chiffres des résultats sont consultables, région par région, département par département, ville par ville, sur le site du ministère de l’Intérieur.

Notons que, dans le Gard, le seul département français où le Front national arrive en tête avec 25,5% des suffrages exprimés, le taux d’immigration est très comparable à la moyenne nationale : 8,5 % contre 8,3% (Source : INSEE ici et là ).

Deux autres exemples : à Hénin-Beaumont, commune où vote Marine Le Pen, le taux d’immigration est de 2,9% (Source : INSEE). Le Front national n’en est pas moins arrivé très largement en tête avec 35,5% des suffrages exprimés (Source : Ministère de l’Intérieur). A Marly-Gaumont (un village de l’Aisne), il en rassemble 29,4% -il faut croire que la musique n’adoucit pas les moeurs.

L’auteur de cet article habite dans le populaire vingtième arrondissement de Paris, où le taux d’immigration est de 21,7% et où il est fier de dire que seuls 6,94% des suffrages exprimés témoignent d’un rejet de l’étranger. Preuve s’il en est, ce sera la dernière, que l’ignorance est mère de bien des vices. On fait un excellent couscous en bas de chez moi.

Olivier Favier

Source : http://dormirajamais.org/fn/

URL de cet article 16515
  

Les caisses noires du patronat
Gérard FILOCHE
A quoi servent les 600 millions d’euros des caisses noires du patronat, et où vont les 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’UIMM et le Medef ? Gérard Filoche dénonce ce scandale du siècle au coeur du patronat français. Il soulève toutes les questions posées par ce trafic d’argent liquide qui circule depuis si longtemps au Medef et montre comment le patronat se servait de cette caisse anti-grève pour briser la fameuse concurrence libre et non faussée. Denis Gautier-Sauvagnac, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"De nombreux États modernes oublient qu’ils ont été fondés sur les principes des Lumières, que la connaissance est un garant de la liberté et qu’aucun État n’a le droit de rendre la justice comme s’il s’agissait d’une simple faveur du pouvoir".

Julian Assange

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.