RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

L'attentat de Boston relance thèmes et débats "sécuritaires" ... en France

A peine connu le premier bilan de l’attentat de l’arrivée du marathon de Boston que la tragédie était récupérée par l’opposition… en France. Laurent Wauquiez, vice-président de l’UMP se prend pour Kennedy et déclare « on est tous de marathoniens de Boston ».

Quelques jours avant le marathon de Londres et deux semaines après celui de Paris, le député de la Haute-Loire - qui se dit « coureur-amateur » - presse le Parlement de changer son ordre du jour pour évoquer les mesures contre le terrorisme. Là non plus, la Gauche ne fait pas son boulot…

Difficile équation politique pour l’UMP, néanmoins. La droite ne cesse de clamer sur tous les tons qu’il faut réduire le nombre de fonctionnaires, Sarko avait mis en place la RGPP (Révision générale des politiques publiques, non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite) qui a touché cruellement l’armée et la police. Deux corps pourtant en première ligne en matière de sécurité du territoire.

Non seulement eux, mais également toute la chaîne « sécuritaire », c’est-à -dire également les personnels pénitentiaires et ceux de justice qui alertent pourtant opinion et pouvoirs publics sur la misère qui caractérise l’exercice de leurs fonctions.

Sans tomber dans la facilité qui consiste à charger la précédente mandature force est de constater que, bien que Nicolas Sarkozy ait été le chouchou des « tuniques bleues » en tant que ministre de l’Interieur, plus de 10.000 d’entre elles (policiers et gendarmes) ont disparu de 2007 à 2012 sous sa présidence.

La RGPP a conduit également la fermeture d’une soixantaine d’établissements pénitentiaires dits « à taille humaine » (350 détenus) pour laisser place à d’immenses centres où l’idée est de remplacer les gardiens par des caméras et du matériel automatique. Avec l’arrivée du « privé » la maintenance de ces prisons du futur laisse plus qu’à désirer et pousse à bout l’univers carcéral dans son ensemble.

RECORDS

A ce jour, le chiffre de la surpopulation carcérale, en constante augmentation, bat des records. Les derniers chiffres 2013 font état de 66.572 personnes détenues (dont 727 mineurs) pour 56.992 places opérationnelles soit +2,8% qu’en 2012.

Ne parlons pas de la réforme de la carte judiciaire qui a conduit à la fermeture d’un tiers du nombre des juridictions en France entre 2007 et 2011.

L’histoire et les résultats sont connus. Remise, par exemple, en liberté de détenus dangereux, notamment sur le plan psychique avec parfois un délai de six mois pour obtenir un rendez-vous avec un médecin et un risque phénoménal de récidives tragiques.

Même si l’attentat de Boston n’est sans doute pas l’oeuvre d’un déséquilibré, les tueries de masse de par le monde trouvent souvent leurs origines dans la violence d’exaltés mus par des idéologies religieuses ou réactionnaires.

Les enquêteurs américains semblent privilégier deux pistes : La première suit Al Qaeda, la seconde l’extrême droite US. Deux bombes ont explosé mais le FBI en aurait trouvé plusieurs autres. Les meurtriers avaient une idée précise de l’organisation de la ville et de la course, la plus ancienne de ce type sur le Nouveau Continent.

Nous sommes à une quinzaine de jours de l’anniversaire de la mort de Ben Laden. D’un autre côté, le jour choisi correspond au Patriot Day, par ailleurs dernier jour pour payer ses impôts pour le contribuable américain. Ce qui irrite certains militants de l’ultra droite. La contribution sert, entre autres, à financer la sécurité sur le territoire. A Boston comme à Marseille.

En France, le plan Vigipirate est repassé « sans délai » au rouge.

URL de cet article 20195
  

Même Thème
Propagande impériale & guerre financière contre le terrorisme
Ibrahim WARDE
« Après chaque attentat, des experts autoproclamés dénoncent les réseaux de financement du terrorisme. Les enquêtes ont beau démontrer que ces attentats nécessitent en réalité très peu de fonds, pour les idéologues endurcis qui forment les bataillons des "guerriers de la finance", l’absence de preuve ne signifie rien : il faut multiplier les attaques contre l’argent caché des terroristes. Or les frappes financières, si elles sont le plus souvent sans effets réels sur leurs cibles officielles, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si le climat avait été une banque, ils l’auraient déjà sauvé.

Hugo Chavez
Président du Vénézuela, au somment de Copenhague, Déc. 2009
en citant un slogan lu dans les rues de la ville.

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.