RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

L’omission est aussi une « fake news »

Dimanche 18 mars 2018, la votation citoyenne concernant l’arrêt ou la poursuite du nucléaire civil et militaire était close à 18 heures. Dans la demi-heure qui suivit, les résultats ont été publiés :

Plus de 93 % des 314 530 votants ont exprimé leur opposition à la poursuite des activités nucléaires de la France et 6,23 % l’ont approuvée.

Rappelons, d’abord, qu’à la différence des instituts de « sondage », l’origine et le contrôle de l’identité des votants a été assurée tout au long de cette votation. Donc ici, pas de doubles votants, pas de sondés imaginaires, pas de correction des résultats, etc., toutes manipulations bien connues des officines officielles.

Rappelons également que les citoyens français n’ont jamais été, jusqu’à ce jour, appelés à donner leur avis et manifester leur opinion sur cette question, alors que ces activités civiles et militaires datent de la IVe République. Depuis plus de 60 ans, jamais on n’a sollicité l’accord explicite des Français sur cette question pourtant fondamentale.

À ce sondage en vraie grandeur ont répondu dix fois plus de Français que lors du dernier scrutin du PS, et 150 à 200 fois plus que lors des « sondages-manipulations » d’opinion habituels. C’est dire que la représentativité de l’opération est incontestable. C’est d’ailleurs une très belle réussite de la France Insoumise, à l’origine de cette initiative.

Eh bien que croyez-vous qu’il arriva ! Pensez-vous que les journaux de « gôche », comme Médiapart, ou de droite de la gauche de droite, comme Libé, ou le « Grand Quotidien de Référence Auto-proclamé Champion du Décodex et de la Morale Journalistique » se soient emparés non seulement de cette remarquable performance mais aussi de l’avis sans appel des Français et qu’ils aient publié sans retard cette information essentielle ? Que nenni ! Lundi 19 mars à 16h, encore aucune de ces trois ...comment les désigner, feuilles de chou, n’avaient publié les résultats ni fait à ce sujet le moindre commentaire. Ah, s’il s’était agi du Vénézuelaaaaa...

Ils préfèrent sonder les Français pour savoir s’ils préfèrent pisser debout ou mettre plutôt du fromage dans leur soupe. Triste presse servile, tristes chiens de garde, triste pays !

Montauba

URL de cet article 33073
  

Que fait l’armée française en Afrique ?
Raphaël GRANVAUD
Préface d’Odile Tobner-Biyidi Que fait l’armée française en Afrique ? Et de quel droit s’y trouve-t-elle encore aujourd’hui ? Si l’on en croit les discours officiels, elle n’y aurait plus depuis longtemps que des missions humanitaires et de maintien de la paix. La page du néocolonialisme et de la Françafrique aurait été tournée en même temps que finissait la guerre froide. Ce « Dossier noir » examine, à travers de nombreux exemples concrets, la réalité de cette présence depuis deux décennies. Après un (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

(...) je suis d’accord avec le fait que le tsunami a été une merveilleuse occasion de montrer, au-delà du gouvernement des Etats-Unis, le coeur du peuple américain.

Condoleezza "oui, j’ai un grain" Rice
devant la commission sénatoriale des relations étrangères US - janv. 2005

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.