Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


La XIe Semaine d’actions globales contre la dette illégitime s’est déroulée à Madrid

Du 4 au 7 octobre 2017 s’est tenu à Madrid, au Centre Social des Communs Urbains, La Ingobernable – le plus important espace autogéré et occupé de la ville – la XIe Semaine mondiale d’actions contre la dette, les fonds vautours et les Institutions financières internationales (IFI). Les activités ont été organisées par la Plateforme d’audit citoyen de la dette (PACD) Madrid. Comme chaque année, début octobre, des mouvements sociaux et organisations de différentes parties du monde qui luttent contre le ‘système dette’, attirent l’attention sur le grave problème que constitue la dette illégitime pour la souveraineté des peuples. De plus, cette année, nous commémorons le trentième anniversaire de l’assassinat de l’ex-président du Burkina Faso Thomas Sankara, qui fut un des premiers leaders africains à dénoncer l’oppression de la dette externe et appeler à la constitution d’un front de pays unis contre la dette illégitime et contre le paiement de celle-ci, avant d’être assassiné.

Le 4 octobre, Vicente Losada, de l’Audit citoyen de la dette dans la santé (Audita Sanidad) a présenté le travail d’audit citoyen réalisé par cette plateforme qui se concrétise, entre autre, à travers le nouveau rapport “ Lobbies et marchés publics du Ministère régional de la santé ” en 2016 (Los lobbies y la contratación pública de la Consejería de Sanidad en 2016). L’objectif de ce travail a été d’identifier les principaux lobbies du secteur qui ont une incidence sur la santé à Madrid et qui sont des acteurs protagonistes dans le processus de privatisation de la santé de la communauté de Madrid. Mais ce sont surtout les entreprises associées à chacun d’entre eux qui profitent de la santé publique de Madrid, vu qu’elles ont obtenu un total de 861 contrats (59,67 % du total) pour un montant de 601 millions d’euros. Il s’agit d’un « transfert d’argent public vers les entreprises privées pour la réalisation de tâches et services que devrait assumer le système sanitaire public. Cela signifie qu’il se produit un processus progressif de privatisation par déviation de l’investissement public vers des entreprises en lien avec la santé », conclut Losada.

Le 5 octobre, le documentaire Capitaine Thomas Sankara du réalisateur Christophe Cupelin a été projeté. À travers une série d’images d’archives, ce film nous dresse le portrait du leader africain qui a fait trembler les puissances de son époque lors de son discours historique du 29 juillet 1987 sur la dette externe de l’Afrique à Addis-Abeba, durant les travaux de la vingt-cinquième Conférence au sommet des pays membres de l’OUA (Organisation de l’unité africaine). Ce documentaire nous raconte quelques aspects peu connus du président qui a secoué l’histoire de l’Afrique et conduit une révolution démocratique et populaire dans son pays.

Le jour suivant, Jérôme Duval, du Comité pour l’abolition des dettes illégitimes (CADTM), a lancé une discussion – débat, sur l’endettement insoutenable et de possibles actions de désobéissance. Au cours de l’histoire, de la révolution mexicaine à la révolution russe, en passant par l’Équateur, de nombreux exemples nous montrent la possibilité de la suspension du remboursement et du non paiement quand la dette illégitime met en danger la souveraineté et le bien-être de la population. Cette histoire peut nous être utile pour ne pas reproduire des capitulations comme celle de la Grèce au moment de nous affronter aux créanciers.

Finalement, bien que ne faisant pas partie du programme d’activités de la XIe Semaine mondiale d’actions contre la dette en tant que telle, mentionnons l’importante rencontre nationale de la PACD qui s’est tenue le samedi 7 octobre afin de dresser un bilan du travail réalisé et programmer de nouvelles tâches à venir. Ont participé à cette rencontre des représentants de ODG de Barcelone, de la PACD Madrid, l’Audit citoyen d’Usera et celui d’Arganzuela (deux quartiers de la capitale qui ont initié des audits citoyens), Audit Santé, PACD Séville, PACD – OCM Saragosse, PACD – OCM Valladolid. Cette journée a été cruciale pour nous encourager à relancer des activités et fixer des objectifs. Le soir, nous clôturions cette semaine de résistance contre la dette illégitime par une fête inoubliable à La Ingobernable, et déjà avec l’envie de se revoir bientôt.

»» http://www.cadtm.org/La-XIe-Semaine-d-actions-globale
URL de cet article 32448
   
Bernard Klein. Les expressions qui ont fait l’histoire. Paris, E.J.L. 2008
Bernard GENSANE
Ce qu’il y a d’intéressant avec les phrases historiques, c’est que, souvent, elles n’ont pas été prononcées par les personnes à qui on en a attribué la paternité. Prenez la soutière (je sais, le mot "soutier" n’a pas de féminin, mais ça ira quand même) du capitalisme américain qui siège au gouvernement français, Christine Lagarde. Elle a effectivement, lors de la flambée du prix des carburants, conseillé au bon peuple d’utiliser le vélo plutôt que la voiture. Mais la reine Marie-Antoinette, qui a tant fait (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasement.

H. Krazucki
ancien secrétaire général de la CGT


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.