RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Lait : l’Europe est vache avec l’Afrique.





CFSI, octobre 2006.


En 2006, le collectif ALIMENTERRE, qui réunit le CFSI, et 160 associations relais en France, SOS FAIM Belgique et SOS FAIM Luxembourg-Action pour le développement, lance la campagne "Lait : l’Europe est vache avec l’Afrique". Cette campagne vise à sensibiliser et à mobiliser l’opinion publique en faveur de la souveraineté alimentaire, pour défendre l’agriculture familiale et pour lutter contre la faim. Elle est relayée au niveau local par des associations et militants qui organisent des événements, des débats...


Pour défendre les producteurs de lait et, plus généralement, les agriculteurs familiaux africains

Pour combattre ainsi la faim et la pauvreté

Pour un droit à la souveraineté alimentaire


LANCEMENT DE LA CAMPAGNE LE 10 OCTOBRE 2006 !

"Mon mari et moi sommes, nous sommes éleveurs à Kassela, au Mali. Nous avons 3 vaches et produisons du lait. Avec ce que nous gagnons, nous n’arrivons pas à nourrir convenablement notre famille ni à payer les études de nos enfants. Pour nous permettre d’améliorer notre revenu, nous aurions besoin, comme les producteurs européens, d’être aidés par notre gouvernement. Or chez nous, les aides publiques sont très faibles, tandis que l’Europe, elle, finance des exportations de poudre de lait et incite nos états à ouvrir davantage leurs marchés pour s’assurer des débouchés !"
Aminata, Mali.


Nous demandons à la Commission européenne ainsi qu’aux gouvernements français, belge et luxembourgeois :

- l’arrêt de toutes les formes directes et indirectes d’aide à l’exportation des produits agricoles ainsi que l’élimination des excédents par la mise en place de mesures de maîtrise de l’offre en adéquation avec la demande ;

- la reconnaissance et le respect du principe de souveraineté alimentaire. Cela signifie notamment que chaque pays africain doit pouvoir protéger son agriculture. Ce principe doit être pris en compte dans le cadre des négociations en cours d’Accords de Partenariat Economique (APE) entre l’Union européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) ;

- l’ augmentation de l’aide de l’Union européenne et des états membres en faveur de l’agriculture des pays ACP et, en particulier, des agriculteurs familiaux. Les projets financés doivent associer de manière effective les bénéficiaires et leurs représentants.

Cette pétition sera remise en février 2007 aux commissaires européens et aux ministres français, belge et luxembourgeois chargés du commerce extérieur, de l’agriculture et de la coopération internationale.

- Plus d’ infos et signer la pétition : Comité Français pour la Solidarité Internationale www.cfsi.asso.fr



L’insécurité alimentaire s’aggrave en Afrique, par Barry Mason.


A qui profite l’aide alimentaire ? par Matt Mellen.

Musée du Quai Branly : « Ainsi nos oeuvres d’ art ont droit de cité là où nous sommes, dans l’ ensemble, interdits de séjour », par Aminata Traoré.


L’USAID : comment faire pour que le monde ait faim de cultures génétiquement modifiées.




URL de cet article 4282
  

L’horreur impériale. Les États-Unis et l’hégémonie mondiale
Michael PARENTI
Enfin traduit en français. Notes de lecture, par Patrick Gillard. La critique de l’impérialisme made in USA La critique de l’impérialisme américain a le vent en poupe, notamment en Europe. Pour preuve, il suffit d’ouvrir Le Monde diplomatique de novembre 2004. Sans même évoquer les résultats des élections américaines, dont les analyses paraîtront en décembre, le mensuel de référence francophone en matière d’actualité internationale ne consacre pas moins de deux articles à cette question. Signé Claude (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Informer n’est pas une liberté pour la presse, mais un devoir. La liberté de la presse a bien une limite : elle s’arrête exactement là où commence mon droit à une véritable information.

Viktor Dedaj

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.