RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Amérique latine : La bipolarisation inévitable.





A L’ encontre, 30 octobre 2006.


La situation en Amérique latine, qui ne se résume pas aux cycles électoraux, est sujette à de nombreux débats. Nous publions ici un texte de Raul Zibechi, qui contribue à cette nécessaire réflexion d’ensemble.

Diverses remarques peuvent, sur certains points, aller au-delà des frontières de l’Amérique latine. Il va sans dire que, dans un tel maelström, d’autres analyses émergent. Par approximations successives, elles tentent toutes de cerner ce qui est en mouvement dans le continent. - Réd.


Du Brésil au Mexique et du Venezuela à la Bolivie, la scène latino-américaine connaît une croissante bipolarisation qui se manifeste tout autant dans les processus électoraux que dans la vie politique quotidienne.

Un des principaux effets de l’actuelle offensive conservatrice, placée sous la direction de l’administration Bush, contre les gouvernements progressistes et les mouvements sociaux a été de faire passer dans le champ politique la bipolarisation sociale et culturelle approfondie par le néolibéralisme. Peu importe qu’il s’agisse de gouvernements modérés comme ceux de Luiz Inacio Lula da Silva (Brésil) ou de Tabaré Vazquez (Uruguay) ou de gouvernements plus audacieux et transformateurs comme ceux d’Evo Morales (Bolivie) et de Hugo Chavez (Venezuela). La bipolarisation croît à pas de géant et, en grande partie, a été stimulée par les droites, les élites et la politique George W. Bush. Toutefois, c’est un phénomène complexe qui ne peut être réduit à la seule attitude d’une des parties craignant de perdre ses privilèges - qui ne sont pas toujours en jeu - ou au désir de l’empire de récupérer le terrain perdu. Au-delà de ces facteurs indubitables, il semble que le rôle plus actif que jouent les groupes sociaux, qui jusqu’à maintenant paraissaient condamnés à supporter la domination de façon passive, est un facteur important.

- Lire la suite de l’ article de Raul Zibechi : www.alencontre.org



Amérique Latine : Aujourd’hui celui qui est isolé c’est Bush, par Eduardo Cornejo Deacosta.


A LIRE sur RISAL - Aprés la nationalisation en Bolivie : Vers une nouvelle carte régionale, par Raul Zibechi.


Bolivie : La carotte et le bâton de Morales font céder les transnationales, par Benito Perez.

Les USA encaissent un nouveau coup : La Bolivie, Le Venezuela et Cuba signent le Traité de Commerce des Peuples.




URL de cet article 4281
  

Même Thème
La Colombie [sans Ingrid ni Pablo] – Un récit de voyage
Cédric Rutter
On ne peut pas évoquer la Colombie sans penser à Ingrid Betancourt ou à Pablo Escobar. Pourtant, les interlocuteurs rencontrés par Cédric Rutter au cours de son voyage n’ont jamais parlé d’eux. Ce pays ne se limite pas au trafic de drogue et à la guérilla des Farc. Cette zone stratégique et magnifique, porte de l’Amérique du sud entre deux océans, abrite des communautés et des individus en demande de paix dans une démocratie fragile. Ils ont tant à enseigner et à dire. L’auteur les a écoutés et nous (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Un conspirationniste est quelqu’un qui regarde moins la télévision que vous.

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.