Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le Hamas presse Abbas de rejoindre la Cour Internationale de Justice (Middle East Eye)

le Hamas prend conseil d'hommes de loi réputés pour savoir s'il risque d'être poursuivi pour crimes de guerre.

Le Hamas a décidé de demander au président Mahmoud Abbas de signer le Traité de Rome qui permettra à la Palestine de devenir membre à part entière de la Cour Internationale de Justice malgré le risque d’être lui-même poursuivi, a appris le Middle East Eye.

Moussa Abu Marzouk, le vice-président du Hamas qui mène les négociations au Caire, a reçu l’ordre de signer le document qui permettra à l’état de Palestine de devenir membre de la Cour Internationale de Justice de la Hayes, a appris MEE. La décision a été prise lors d’une réunion au sommet entre le responsable palestinien des négociations, Saeb Erekat, et le leader du Hamas, Khaled Meshaal.

Le document porte déjà les signatures des membres du Comité Exécutif de l’OLP, du Comité Central du Fatah et d’autres organes de l’OLP, comme le Front Populaire et le Front Démocratique. Mais Abbas lui-même résiste à cause des fortes pressions étasuniennes et européennes.

Un enregistrement où on entend Erekat critiquer le refus d’Abbas de devenir membre de la Cour International de Justice a fuité récemment. Depuis Erekat a pris la tête d’une campagne pour forcer la main d’Abbas. L’OLP a tenu un meeting récemment au cours duquel toutes les factions ont signé le document de candidature à la Cour Internationale de Justice.

Jusqu’à présent, Abbas a résisté aux pressions de signer le Traité de Rome de 2002, le traité qui a établi la Cour Internationale de Justice, sous prétexte que cela exposerait les groupes de militants palestiniens à des poursuites.

La décision du Hamas a rendu caduque cette objection, a appris MEE d’une source sure. Selon cette source, le mouvement a dit qu’il ne voulait pas qu’on se serve de lui pour faire obstacle à des poursuites contre Israël pour crimes de guerre. Deuxièmement, selon la source, le Hamas pense qu’il serait en mesure de réfuter des accusations de crimes de guerre devant la Cour Internationale de Justice.

Cette source a dit à MEE que le Hamas a consulté de nombreux cabinet juridiques, y compris un cabinet Anglais très réputé, pour évaluer sa propre vulnérabilité à des poursuites pour crimes de guerre. La décision de signer le document a été prise au cours des deux derniers jours. Selon la source, mettre fin à l’impunité d’Israël est devenu capital pour la cause palestinienne, et cette décision est une preuve supplémentaire de l’unité de toutes les organisations palestiniennes au lendemain du bombardement acharné de Gaza.

L’Union Européenne tente d’empêcher cela en disant que l’appartenance de la Palestine à la Cour International de Justice mettrait en danger la conférence des pays donateurs pour la reconstruction de Gaza qui doit avoir lieu le premier septembre.

Dans l’enregistrement qui a fuité, - et dont Erekat a dit par la suite que ses paroles avaient été sorties de leur contexte -, le chef négociateur de l’OLP aurait dit : "Pourquoi Netanyahou accepte-t-il de participer à des négociations qui ne servent à rien si ce n’est pour pouvoir construire plus de colonies ? ... Vous, Abu Mazen, vous avez la possibilité d’empêcher Netanyahu de voyager dans le monde entier sauf de l’aéroport de Ben Gourion à New York. C’est un criminel de guerre méprisable et répugnant. Il s’est approprié [toute la terre] de la rivière [Jourdain] jusqu’à la mer. A-t-il laissé le moindre pouvoir à l’Autorité [Palestinienne] ? Quand vous [Abbas] voyagez de Ramallah à Amman vous devez appeler un lieutenant [du bureau de coordination de l’armée israélienne] de Beit El pour lui dire combien de voitures voyageront avec vous. Ils vous humilient.”

David Hearst

Traduction : Dominique Muselet

»» http://www.middleeasteye.net/news/exclusive-hamas-pushes-abbas-join-ic...
URL de cet article 26615
   
Communication aux lecteurs
PARIS - Rassemblement pour Julian Assange (Acte IV)
Samedi 20 avril 2019

Avec les Gilets Jaunes.

Participation aux cortèges avec panneaux et banderoles de soutien à Julian Assange

A l’appel de citoyens engagés

"Pas d’extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis"

Un page de ressources sur Julian Assange
https://www.legrandsoir.info/julian-assange-prisonnier-politique-depui...

La télécratie contre la démocratie, de Bernard Stiegler.
Bernard GENSANE
Bernard Stiegler est un penseur original (voir son parcours personnel atypique). Ses opinions politiques personnelles sont parfois un peu déroutantes, comme lorsqu’il montre sa sympathie pour Christian Blanc, un personnage qui, quels qu’aient été ses ralliements successifs, s’est toujours fort bien accommodé du système dénoncé par lui. J’ajoute qu’il y a un grand absent dans ce livre : le capitalisme financier. Cet ouvrage a pour but de montrer comment et pourquoi la relation politique elle-même est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Je ne sais pas."

Secrétaire d’Etat des Etats-Unis Colin Powell.
Interrogé pour savoir s’il aurait été favorable à une invasion de l’Irak
en sachant de ce dernier ne possédait pas d’armes de destruction massive.


Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
10 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.