Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le pitoyable testament politique de François Hollande

En participant à la réunion du groupe « informel » MED 7 et en adhérant à ses conclusions « François 2 » a révélé toute son incapacité à être le chef d’un Etat souverain.

MED 7 est un rassemblement de circonstance entre 7 chefs d’Etat ou de gouvernements de membres « méditerranéens » de l’Union Européenne soit d’Est en Ouest : Chypre, Grèce, Malte, Italie, France Espagne et Portugal. L’Adriatique étant probablement considérée comme un appendice mineur de la Méditerranée la Croatie n’en fait pas partie.

Sans l’avouer, ce groupe de création récente, se veut une affirmation d’identité collective des petits pays du Sud face à la domination allemande sur l’UE. Il s’agit bien sûr de leurrer les opinons publiques de ces pays sur la « résistance » de leurs dirigeants aux diktats anciens et à venir de l’Allemagne de la BCE et de la Commission européenne. La participation active à ce groupe de Tsipras, l’insoumis d’Athènes, dont la soumission a dépassé l’imaginable - voir l’analyse du Parti Communiste grec in fine - montre évidemment qu’il s’agit d’une gigantesque mascarade. MED 7 a tenu à l’invitation du gouvernement espagnol un sommet à Madrid ce lundi.

Les positions arrêtées en commun dans le communiqué final pompeusement intitulé « DECLARATION DE MADRID » montrent en réalité la profondeur de la soumission de ces 7 gouvernements aux objectifs du grand capital néolibéral transatlantique relayés par la Commission Européenne.

Des preuves :

  • Les 7 approuvent les tirs de missiles US sur la base aérienne syrienne, c’est dire tout le cas qu’ils font du droit international violé une nouvelle fois par les USA. Au passage ils affirment leur volonté de favoriser une défense européenne plus autonome ce qui très concrètement est d’une part une soumission aux injonctions de Washington (de Trump comme d’Obama) d’augmenter leurs dépenses militaires pour alléger la charge financière des USA dans le fonctionnement de l’OTAN d’autre part un engagement à contribuer militairement aux opérations de déstabilisation de nombreux pays méditerranéens non membres de l’UE.

    Bien qu’elle même non membre de l’OTAN, la république de Chypre n’est pas gênée par pareil engagement. Il est vrai qu’une partie du territoire de l’ile, plus du tiers, est occupé par deux membres éminents de l’OTAN : la Turquie et la Grande-Bretagne. Donc la république de Chypre est sous contrôle étroit de l’OTAN.

    En marge du sommet le premier ministre espagnol a eu un entretien particulier avec le président chypriote. Ils ont probablement évoqué les conséquences éventuelles du Brexit sur le statut des colonies britannique sur leur sol : Gibraltar pour le premier et les énormes bases militaires britanniques pour le second. On leur souhaite bien du plaisir …

  • Les 7 affirment se préoccuper du sort des migrants mais sont définitivement aveugles au fait que les migrations sont engendrées par les guerres et opérations déstabilisatrices menées par le bloc occidental et par eux-mêmes, à des degrés divers, dans ce même bassin méditerranéen (Libye et Syrie).
  • Les 7 soutiennent activement la direction de l’UE dans sa recherche d’une unité renforcée face au départ de la Grande-Bretagne et réitèrent leur soutien à l’inépuisable arlésienne européenne : l’Europe sociale. Autant dire que les intérêts particuliers des pays du Sud ne pèseront pas lourd sur les adaptations de l’UE à la situation nouvelle
  • Sans que soit prononcé le terme fédéraliste trop connoté et qu’aucun parti politique français n’a encore jamais mis à son programme les 7 se déclarent favorables à une Europe de plus en plus intégrée qui promet d’avancer à marche forcée quoi qu’en dise les membres de MED 7.
  • Par la signature de cette déclaration, ultime geste diplomatique, lapsus terminal, François Hollande confirme n’avoir été qu’un fossoyeur de la République, un agent de la soumission de la France au néolibéralisme capitaliste. Démasqué il a capitulé et tente de passer le flambeau à plus fourbe que lui.

Ps : il n’existe à ce jour pas de version française de la déclaration. L’hôte espagnol a publié la version en castillan – ci-jointe -, les autres se sont contentés de la version anglaise. Cette pratique de l’anglais « made in Brussels » survivra-t-elle au Brexit ?

COMAGUER

Bulletin n° 337 - semaine 15 - 2017

***

PARTI COMMUNISTE DE GRÈCE

Deux brefs commentaires sur la « Déclaration de Madrid »

Traduction Comaguer

***

« La Déclaration de Madrid » est dangereuse pour les peuples

La signature du Premier ministre, A. Tsipras, sur ’la Déclaration de Madrid’ publiée par les leaders des états du Sud de l’Union européenne, qui a été signée lundi, le 10 avril 2017 et fournit une couverture complète à l’attaque de missiles des Etats-Unis sur la Syrie. Elle démontre de la façon la plus caractéristique la détermination du gouvernement grec pour soutenir les dangereux plans impérialistes et pour servir les efforts du capitalisme grec visant à l’amélioration de sa position géostratégique.

La France, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la Malte, la Grèce et Chypre par cette Déclaration ont adopté et ont légitimé les prétextes utilisés pour de telles interventions et fournissent la couverture complète pour l’offensive des Etats-Unis, qui est la nouvelle intensification de la confrontation impérialiste dans la région, prétextant qu’il a la prétention compréhensible de prévenir et d’empêcher la prolifération et l’utilisation des armes chimiques.

La déclaration soutient l’intensification de la militarisation étasunienne en mentionnant entre autres choses que les gouvernements des pays du Sud approuvent les conclusions du sommet européen « en faveur de l’autonomisation stratégique de l’UE et de sa capacité à agir en devenant de plus en plus impliqués dans la protection de l’Europe et de ses citoyens, en prenant plus de responsabilités dans l’OTAN

***

Le gouvernement n’a aucune hésitation dans le soutien des plans impérialistes.

Le Bureau de Presse du Comité Central du KKE souligne la chose suivante par rapport à la position du gouvernement sur les attaques des Etats Unis en Syrie :

’Après avoir invité l’OTAN dans la mer Égée, soutenant toutes les décisions agressives de l’OTAN, après les discussions avec des ministres américains d’étendre leurs bases militaires en Grèce, le gouvernement a franchi un pas supplémentaire. En signant la Déclaration Commune du Sommet des pays du sud, il caractérise comme ’compréhensible’ l’attaque d’impérialiste des USA contre la Syrie et offre une couverture pleine à cette attaque, qui jette de l’huile sur le feu des antagonismes, avec des conséquences dangereuses pour les peuples de la région.

Il a été démontré que le gouvernement SYRIZA-ANEL n’hésite pas quand l’occasion se présente à soutenir les plans dangereux de l’impérialisme de façon à servir l’engagement stratégique du Capital grec qui cherche une part dans les butins de guerre.

»» http://comaguer.over-blog.com
URL de cet article 31754
   
TOUS LES MEDIAS SONT-ILS DE DROITE ? Du journalisme par temps d’élection
par Mathias Reymond et Grégory Rzepski pour Acrimed - Couverture de Mat Colloghan Tous les médias sont-ils de droite ? Évidemment, non. Du moins si l’on s’en tient aux orientations politiques qu’ils affichent. Mais justement, qu’ils prescrivent des opinions ou se portent garants du consensus, les médias dominants non seulement se comportent en gardiens du statu quo, mais accentuent les tendances les plus négatives inscrites, plus ou moins en pointillé, dans le mécanisme même de l’élection. Ce sont (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les Occidentaux ont pour système de soutenir et de porter aux nues à l’Est des gens qu’ils s’empresseraient de jeter en prison chez eux.

Slobodan Despot


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
41 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.