Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le Président et l’Assassin

On tua Yitzhak Rabin qui s’égarait en recherchant une paix en Galilée mais on voulut maintenir en vie à grands frais le bourreau de Sabra et Chatila, et d’autres lieux encore comme Jénine.

Jénine ou une population prisonnière fut bombardée par deux cents chars, des avions, assiégée pendant 13 jours, eau, électricité coupée, services d’urgence interdits.

Le poète Mahmoud Darwish a écrit :

« Si tu avais contemplé le visage de la victime et réfléchi, tu te serais souvenu de ta mère dans la chambre a gaz. Tu te serais libéré de la raison du fusil . Et tu aurais changé d’avis : ce n’est pas ainsi qu’on retrouve une identité. »

Le Président de la République vient de rendre un hommage au crime.

Cet homme chante régulièrement et machinalement un hymne national dont certaines strophes paraissent désuètes :

L’étendard sanglant est levé,

Entendez-vous dans les campagnes

Mugir ces féroces soldats ?

Ils viennent jusque dans vos bras

Égorger vos fils, vos compagnes !

Paix en Galilée ! [1] [2] [3]

Sharon fit bien égorger des femmes et des enfants .

La résolution 521 du Conseil de Sécurité des nations Unies a condamné ce crime qualifié de GENOCIDE.

Mais nul n’a jamais été jugé.

Le Président a dit :

 « Ariel Sharon, ancien Premier ministre d’Israël, a été un acteur majeur dans l’histoire de son pays. Après une longue carrière militaire et politique, il a fait le choix de se tourner vers le dialogue avec les Palestiniens » 

Comme les termes sont pesés… un acteur majeur... incontestablement !

C’est un hommage diplomatique.

Pas moins, il ne faut pas fâcher nos amis.

Pas plus, il faut tenir compte de l’ambiance !

HONTE !

Le massacreur a-t-il fait tuer 3000, 5000 personnes à Sabra et Chatila, 500, 1000 à Jénine, nul ne le saura jamais mais de l’ampleur d’un crime qui se poursuit ne dépend pas sa qualification.

Qui a cherché ces pauvres morts ?

Quel est le prix des cadavres ?

Le massacre a commencé il y a longtemps.

Hollande connaît Oradour ! Il ignore Deir Yassine !

Le Président de la République Française, par qui j’ai le déshonneur d’être représenté est-il complice en se taisant ou bien est-il négationniste ?

Ai-je le droit encore de poser cette question ?

Qu’en est-il du risque d’atteinte à la dignité de la personne humaine ou à la cohésion nationale mis en exergue par la plus haute juridiction administrative mobilisée et abaissée par un ministre-histrion ?

Pilhaouer

[1La responsabilité directe de Sharon est avérée par de multiples témoignages dont ceux de soldats israéliens et de journalistes présents.

Sharon a bien exigé que les milices phalangistes détruisent les camps encerclés et éclairés par son armée.

[2La guerre est la paix : « " Paix en Galilée" est le nom de l’opération d’invasion du Liban en 1982 par les troupes israéliennes afin de détruire l’OLP.

"Paix en Galilée" fit plus de 20 000 morts libanais.

[3J’aurais pu produire une photo ridicule du Président.

J’aurais pu produire une photo sinistre de Sharon.

J’aurais pu produire une photo épouvantable de Sabra et Chatila.

Mais.. là ... Non !


URL de cet article 24030
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI
Ukraine : Histoires d’une guerre
Michel Segal
Préface Dès le premier regard, les premiers comptes-rendus, les premières photos, c’est ce qui frappe : la « guerre » en Ukraine est un gâchis ! Un incroyable et absurde gâchis. Morts inutiles, souffrances, cruauté, haine, vies brisées. Un ravage insensé, des destructions stériles, d’infrastructures, d’habitations, de matériels, de villes, de toute une région. Deuil et ruines, partout. Pour quoi tout cela ? Et d’abord, pourquoi s’intéresser à la guerre en Ukraine lorsque l’on n’est pas même ukrainien ? (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

On l’appelle le "Rêve Américain" parce qu’il faut être endormi pour y croire.

George Carlin


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.