RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le sondage sur Philippe Martinez : une manipulation !

Vous avez en tête le pilonnage à propos de P. Martinez et donc de la CGT : 67 voir 70% des français ont une mauvaise opinion.

Eh bien le sondage a été manipulé ce qui n’a pas empêché les médias officiels (France 2, le Figaro,Le Parisien, Les Echos, 20 minutes, l’Express, Le Midi Libre ... la plupart des journaux donc) de relayer.

Alors que sur les 1018 personnes interrogées constituant le panel, 1/3 des 1018 concernées, oui, 1/3 n’ont pas répondu faute de connaissance du sujet.

Mais ils n’en n’ont pas tenu compte, ce qui fausse complétement les conclusions dudit sondage.

Vous avez dit déontologie journalistique !

Source de l’info : là-bas si j’y suis de Daniel Mermet :

https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/67-des-francais-ont-une-...

Pour le JT de France 2, qui relayait le 30 mai un sondage Odoxa pour Le Parisien, « 67% des Français ont une mauvaise opinion » du secrétaire général de la CGT. C’est faux. Les médias qui ont relayé l’information, comme France 2, ont omis de comptabiliser un tiers des 1 018 personnes interrogées censées représenter « les Français », qui ont répondu qu’elles ne le connaissaient pas suffisamment pour exprimer une opinion.

Quel est le mécanisme de la manipulation ?

Décortiquons la chose à partir du document de l’institut de sondage lui-même :

Le 67% en question ne concerne que les 2/3 de ceux qui ont exprimé leur opinion.

325 personnes sur les 1018 ne se sont pas prononcé.

Sur l’ensemble des personnes interrogées ce n’est donc pas 67% d’entre elles qui ont une mauvaise opinion de P. Martinez mais seulement 45% !

Cette information sur l’abstention de 32% des personnes interrogées apparaît en tout petit dans un coin de l’infographie du Parisien, mais pas du tout dans le corps de l’article et elle de même disparu sur france 2 ainsi que sur les autres médias qui ont repris cette pseudo information en tirant parfois le chiffre vers le haut, encore un peu plus vers le haut comme par exemple Le Echos et le Figaro qui parlent de 7 français sur dix, 70% ayant une mauvaise opinion de P. Martinez.

En fait si l’on reprenait à la source le document d’Odoxa sur l’image de P. Martinez en y réinjectant les internautes sans opinion à son sujet, on pourrait tout aussi bien dire que mis à part une forte minorité, c’est vrai, 24% qui affirment avoir une très mauvaise opinion de lui, ... le reste des personnes interrogées par ce sondage se partagent entre des internautes principalement sans opinion, 32% et d’autres à parts égales d’environ 20% qui ont soit plutôt une mauvaise image, soit plutôt une bonne image de lui, ce qui évidemment dit comme cela est bien moins vendeur que l’image faussement catastrophique rapportée par France 2.

Ainsi en va-t-il de la désinformation ordinaire.

Protestons donc auprès de ces médias pour qu’ils s’excusent auprès de leurs lecteurs et auditeurs et corrigent la fausse information qu’ils ont diffusé avec la même fréquence et la même intensité qui a présidé à leur propagande erronée !
Quelques adresses pour protester :

France 2
7, esplanade Henri de France 75907 PARIS Cedex 15 01.56.22.42.42 01.56.22.55.82

FIGARO (LE)
14 BD HAUSSMANN 75009 Paris Secrétariat de rédaction - Tel : 0157085000 - Mèl : direction.redaction@lefigaro.fr - Web : lefigaro.fr

EXPRESS (L’)
29, RUE DE CHATEAUDUN 75009 PARIS Stéphanie VIDEAU - Tel : 0175551068 - Mèl : svideau@groupe-exp.com - Web : lexpress.fr

ÉCHOS (LES)
16 rue du Quatre Septembre 75112 Paris Cedex 02 Marie Mol - Tel : 0149532216 - Mèl : mmol@lesechos.fr - Web : www.lesechos.fr/

MIDI LIBRE
Le Mas de Grille 34438 ST JEAN DE VEDAS Cedex
Yann MAREC - Tel : 0467076811
Mèl : ymarec@midilibre.com - Web : www.midilibre.fr

PARISIEN (LE)
25, avenue Michelet 93408 Saint-Ouen cedex Jacques Lallain - Tel : 0140103338 - Mèl : jlallain@leparisien.fr

URL de cet article 30473
  

Même Thème
Georges Séguy. Résister, de Mauthausen à Mai 68.
Bernard GENSANE
Il n’a jamais été le chouchou des médias. Trop syndicaliste, trop communiste, trop intransigeant à leur goût. Et puis, on ne connaissait même pas l’adresse de son coiffeur ! Seulement, à sept ans, il participe à sa première grève pour obtenir la libération de son professeur qui a pris part aux manifestations antifascistes de Février 34. Huit ans plus tard, à l’âge de quinze ans, il rejoint les rangs de la Résistance comme agent de liaison. Lui et les siens organisent de nombreuses évasions de militants (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin.

Henry Ford (1863-1947)

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.