RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
25 

Les loups sont entrés au Parlement

(En diabolisant la gauche, l’élite bourgeoise ouvre en grand les portes du parlement à l’Extrême-droite)

Vous savez quoi ? Je ne me réjouis absolument pas des résultats de ces élections législatives. Je suis même consterné.

D’abord toujours cette énorme abstention (54%) qui montre un désintérêt endémique de la population pour l’exercice de la démocratie, mais aussi le refus de choisir entre une crapule républicaine et une crapule facho, et il faut bien le dire une bonne part de je-m’en-foutisme. Le civisme, qui devrait exprimer le respect de l’intérêt général de la Nation, sombre peu à peu dans les solidarités communautaires, les réseaux « sociaux » numériques et dans la progression encouragée mais mortelle des comportements individualistes.

Et puis, il y a ce coup de tonnerre : Mes « chers » concitoyens, tellement nombreux, envoient la bagatelle de 89 députés fachos, racistes, xénophobes, haineux, anti-sociaux violents, ultra-libéraux, rassemblés sous la bannière pétainiste RN, siéger à l’Assemblée Nationale... Les barrières républicaines ont sauté. Pour moi, c’est un désastre ! Même eux ne s’y attendaient pas. Un tsunami disent-ils ! Ça ne s’est jamais vu depuis que la France est républicaine (35 en 1986 lorsque la proportionnelle a été instituée par Mitterrand). Là, ça me fait vraiment mal. Et je dis que ceux que ça n’effraie pas, me dégoûtent !

Quant à la gauche, ne nous leurrons pas, elle n’a pas atteint les objectifs ambitieux qu’elle proclamait. Si elle a progressé dans son ensemble, éliminé quelques souillures « En Marche », elle n’a pas réussi à obtenir une majorité à l’Assemblée Nationale qui aurait permis un changement immédiat de politique en faveur des travailleurs. Elle a simplement contraint LREM à s’allier avec les forces de droite pour s’assurer d’une majorité de gouvernement, sans doute précaire mais forcément plus à droite. On peut encore craindre le pire. Nous l’observerons dans la future composition du gouvernement.

Bref, je n’ai pas le cœur à sourire. Encore une fois, le combat sera rude pour que chacun ait une vie décente, à l’Assemblée comme dans la rue où nous attendra une extrême-droite euphorique dont la hure menaçante se relève. J’essaierai d’y prendre toute ma part. En espérant que tous les partis qui composent la NUPES se mobilisent, se renforcent, restent unis dans un même combat, et que chacun d’eux, avec son originalité et son ancrage populaire, engage toutes ses forces citoyennes dans un affrontement dont l’enjeu vital est d’empêcher un véritable recul de civilisation.

»» https://www.facebook.com/Michel.Taupin.M
URL de cet article 38082
  

Même Auteur
30 ans d’Humanité, ce que je n’ai pas eu le temps de vous dire
Michel TAUPIN
Quel plaisir de lire José Fort ! Je pose le livre sur mon bureau. Je ferme les yeux. Je viens de l’avaler d’une traite. Comme je le trouve trop court, je décide de le relire. Même à la seconde lecture, il est captivant. Cette fois, j’imagine ce qu’aurait été ce bouquin illustré par son compère Georges Wolinski comme c’était prévu. Ç’aurait été tout simplement génial. Des tarés fanatiques ne l’ont pas permis. La bêtise a fait la peau de l’intelligence et de l’élégance. De l’élégance, José Fort n’en manque pas. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Quand je donne à manger aux pauvres, ils disent que je suis un Saint. Quand je demande pourquoi les pauvres sont pauvres, ils disent que je suis un communiste.

Dom Helder Camara

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.