RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Toulouse, une des grandes villes qui peut échapper à la droite LR/LREM

Lettre à Noves, Clerc, Médard, Huget et tous les anciens ou actuels du stade Toulousain, ou du XV de France qui ont décidé de soutenir Moudenc.

Chers amis du ballon ovale,

J’ai eu la surprise de voir votre prise de position pour l’avenir de la ville de Toulouse aux côtés du Maire sortant, c’est votre liberté, c’est votre droit. Je respecte tout engagement politique. Par contre, votre prise de position me fait me poser des questions sur les valeurs que vous défendez. Loin de vouloir remettre en cause votre amour du ballon ovale, mais ces interrogations, je les couche quand même sur le papier, moi qui ne suis qu’un simple amoureux du beau jeu et du rugby, moi l’ancien 10 amateur.

Peut-être suis-je un doux rêveur, un idéaliste, mais j’ose penser que le rugby, c’est d’abord défendre un collectif par rapport aux intérêts individuels, c’est faire corps pour grandir l’équipe. Le rugby, c’est le vivre ensemble, c’est donner sa chance à tous sur le terrain. Le rugby, c’est être là pour aider l’autre à avancer dans la vie. Mais avant tout le rugby, c’est la solidarité. Mais cela est peut être une vision idéaliste de ce si noble sport.

Alors, je m’interroge sur ce soutien que vous annoncez à un maire sortant dont les politiques ont laissé beaucoup de Toulousaines et Toulousains sur le bord du terrain, un maire sortant qui défend l’individualisme en privilégiant encore et toujours le capital et les grands patrons, sous un masque de soutenir le petit commerce qu’il a détruit petit à petit, par rapport aux quartiers populaires. Mais aussi un édile qui privilégie la voiture aux mobilités actives, ou même le financement de grands projets plutôt que les transports du quotidien de la métropole.

N’êtes-vous vraiment pas pour une ville du mieux vivre, une ville du partage, une ville solidaire et écologique ? Une ville ou les valeurs défendues par ce noble sport sont une réalité ? Une ville où les services publics sont défendus et où le collectif prime sur les interêts individuels ?

Après peut être que le rugby professionnel et le rugby amateur ne défendent pas totalement les même valeurs et ce serait dommage, mais j’ose croire que non.

Alors oui, personnellement je crois que les Toulousaines et les Toulousains méritent mieux qu’un maire qui privatise tout, vend tout à la rapacité des vautours du capital. Notre eau, notre air, nos transports sont des biens communs. Alors oui, je crois que le programme défendu par Archipel Citoyen peut répondre aux grandes urgences sociales, écologiques et démocratiques que nous vivons. Et je serai de ceux qui se battront pour que cela soit le cas au quotidien. Mais je ne peux pas imaginer la Ville où je suis né, encore pendant six ans, livrée, vendue à la découpe pour les intérêts des multinationales.

Alors oui, je ne suis pas comme vous un « grand nom », un « notable », mais juste un simple citoyen, un simple ancien petit 10 amateur, mais je le dis haut et fort, parce que je défends des valeurs de solidarité, d’égalité, de bien commun, dans une semaine, le 28 Juin, je voterai pour Archipel Citoyen. Il est grand temps que Moudenc laisse la place au progrès social, au bien vivre à Toulouse.

»» https://leschroniquesd1militant.fr/2020/06/21/lettre-a-noves-clerc-med...
URL de cet article 36251
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Eric Hazan. Changement de propriétaire. La guerre civile continue. Le Seuil, 2007
Bernard GENSANE
Très incisif et très complet livre du directeur des éditions La Fabrique (qui publie Rancière, Depardon, Benjamin etc.), ce texte n’est pas près de perdre de son actualité. Tout y est sur les conséquences extrêmement néfastes de l’élection de Sarkozy. Je me contenterai d’en citer le sombrement lucide incipit, et l’excipit qui force l’espoir. « Dimanche 6 mai 2007. Au bureau de vote, la cabine dont on tire les rideaux derrière soi pour mettre son bulletin dans l’enveloppe s’appelle un isoloir. On voit (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Lorsque la vérité est remplacée par le silence, le silence devient un mensonge. »

Yevgeny Yevtushenko

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube (...)
22 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.