RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Toulouse, une des grandes villes qui peut échapper à la droite LR/LREM

Lettre à Noves, Clerc, Médard, Huget et tous les anciens ou actuels du stade Toulousain, ou du XV de France qui ont décidé de soutenir Moudenc.

Chers amis du ballon ovale,

J’ai eu la surprise de voir votre prise de position pour l’avenir de la ville de Toulouse aux côtés du Maire sortant, c’est votre liberté, c’est votre droit. Je respecte tout engagement politique. Par contre, votre prise de position me fait me poser des questions sur les valeurs que vous défendez. Loin de vouloir remettre en cause votre amour du ballon ovale, mais ces interrogations, je les couche quand même sur le papier, moi qui ne suis qu’un simple amoureux du beau jeu et du rugby, moi l’ancien 10 amateur.

Peut-être suis-je un doux rêveur, un idéaliste, mais j’ose penser que le rugby, c’est d’abord défendre un collectif par rapport aux intérêts individuels, c’est faire corps pour grandir l’équipe. Le rugby, c’est le vivre ensemble, c’est donner sa chance à tous sur le terrain. Le rugby, c’est être là pour aider l’autre à avancer dans la vie. Mais avant tout le rugby, c’est la solidarité. Mais cela est peut être une vision idéaliste de ce si noble sport.

Alors, je m’interroge sur ce soutien que vous annoncez à un maire sortant dont les politiques ont laissé beaucoup de Toulousaines et Toulousains sur le bord du terrain, un maire sortant qui défend l’individualisme en privilégiant encore et toujours le capital et les grands patrons, sous un masque de soutenir le petit commerce qu’il a détruit petit à petit, par rapport aux quartiers populaires. Mais aussi un édile qui privilégie la voiture aux mobilités actives, ou même le financement de grands projets plutôt que les transports du quotidien de la métropole.

N’êtes-vous vraiment pas pour une ville du mieux vivre, une ville du partage, une ville solidaire et écologique ? Une ville ou les valeurs défendues par ce noble sport sont une réalité ? Une ville où les services publics sont défendus et où le collectif prime sur les interêts individuels ?

Après peut être que le rugby professionnel et le rugby amateur ne défendent pas totalement les même valeurs et ce serait dommage, mais j’ose croire que non.

Alors oui, personnellement je crois que les Toulousaines et les Toulousains méritent mieux qu’un maire qui privatise tout, vend tout à la rapacité des vautours du capital. Notre eau, notre air, nos transports sont des biens communs. Alors oui, je crois que le programme défendu par Archipel Citoyen peut répondre aux grandes urgences sociales, écologiques et démocratiques que nous vivons. Et je serai de ceux qui se battront pour que cela soit le cas au quotidien. Mais je ne peux pas imaginer la Ville où je suis né, encore pendant six ans, livrée, vendue à la découpe pour les intérêts des multinationales.

Alors oui, je ne suis pas comme vous un « grand nom », un « notable », mais juste un simple citoyen, un simple ancien petit 10 amateur, mais je le dis haut et fort, parce que je défends des valeurs de solidarité, d’égalité, de bien commun, dans une semaine, le 28 Juin, je voterai pour Archipel Citoyen. Il est grand temps que Moudenc laisse la place au progrès social, au bien vivre à Toulouse.

»» https://leschroniquesd1militant.fr/2020/06/21/lettre-a-noves-clerc-med...
URL de cet article 36251
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

TOUS LES MEDIAS SONT-ILS DE DROITE ? Du journalisme par temps d’élection
par Mathias Reymond et Grégory Rzepski pour Acrimed - Couverture de Mat Colloghan Tous les médias sont-ils de droite ? Évidemment, non. Du moins si l’on s’en tient aux orientations politiques qu’ils affichent. Mais justement, qu’ils prescrivent des opinions ou se portent garants du consensus, les médias dominants non seulement se comportent en gardiens du statu quo, mais accentuent les tendances les plus négatives inscrites, plus ou moins en pointillé, dans le mécanisme même de l’élection. Ce sont (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au VietNam une tête coupée et un oeil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend et qu’au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées. de tous ces prisonniers ficelés et interrogés, de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de l’Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement du continent. [...]

Aimé Césaire

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.