RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Libye : Rapport de l’opération Lockerbie 20 ans plus tard.

L’attentat de Lockerbie (Ecosse) a causé la mort de 270 civils le jour-même où il a eu lieu. Il a été attribué à la Libye pendant 15 ans, avant que cette information ne soit démentie, finalement, par « les meilleures sources », en 2007. Peut-être afin de désigner à la vindicte populaire la Syrie et l’Iran comme coupables ? Car, durant 15 ans, cet attentat sous faux drapeau avait eu largement le temps de détruire un pays.

Voici ce que nous dit l’Histoire en train de se faire :

- 1969 Mouammar Al Kadhafi prend le pouvoir par « coup d’état », selon Wikipedia à la page « Kadhafi ».

Wikipedia ne dit pas qu’il s’agit d’un coup d’état pacifique et on peut ne pas savoir que ce coup d’état-là , contrairement à ceux qui ont eu lieu, et ont encore lieu, en Amérique Latine et Centrale, a été fait sans le soutien ni l’accord des USA.

- 1977 Naissance de la Jamahirya (« État des masses ») Poursuite et intensification de la création d’institutions au caractère socialiste clairement revendiqué par le gouvernement.

1980 Tentative d’assassinat dont Francisco Cossiga accuserait la France

- 1986 Reagan ordonne un bombardement qui tue la fille adoptive de Kadhafi et détruit sa maison

1988 Les attentats de Lokerbie (Ecosse) sont attribués à la Libye de Kadhafi. Ils ont fait 270 victimes dont 11 habitants de Lockerbie
Pour en ajouter dans la vraisemblance, la Libye est accusée d’avoir des liens « douteux » avec des groupes dûment désignés comme « terroristes ». La « Communauté Internationale », dès lors, s’en détourne en se pinçant le nez.

- 1991 Larousse A Benghazi, le colonel Muammar ai-Kadhafi inaugure la première tranche du « grand fleuve artificiel », pipe-line de plusieurs centaines de kilomètres de long destiné à transporter l’eau des nappes situées dans le sous-sol du désert vers les régions littorales.

- 1992 ONU Résolution 748 selon laquelle LA LIBYE EST UN ETAT TERRORISTE (Avant 2001, date de l’épandage tous azimuts de ce terme) Le BLOCUS est donc autorisé

- 1999, 11 ans après l’attentat, deux agents des services secrets libyens comparaissent devant un tribunal international, au nom du pragmatisme du colonel. Ce qui provoque la suspension des sanctions de l’ONU envers le pays et le rétablissement des relations diplomatiques avec l’Angleterre. 8 ans de blocus donc.

- 2001 L’agent des services secrets Libyen Ali al Megrahi est condamné

- 2003 La Libye et Kadhafi, 15 ans après l’attentat. indemnisent les victimes auxquelles sont versées 2 700 000 dollars.

La « Communauté Internationale » semble respirer mieux et renouer des contacts avec la Libye.

- 2004 :

Le dictateur blanchi façon Tony Blair
Chirac rend visite à Kadhafi :

« Le retour en grâce, méthodiquement organisé par le colonel Kadhafi, a surtout été amorcé en décembre 2003 au moment où la Libye avait officiellement renoncé à tous ses programmes d’armes de destruction massive. » « « La France est une puissance mondiale dont le rôle est influent au sein de l’Union européenne », a déclaré le Premier ministre libyen Choukri Ghanem qui a mené une diplomatie de réconciliation avec l’Europe. Tony Blair, le Premier ministre britannique, José Maria Aznar, ancien président du gouvernement espagnol, Silvio Berlusconi, président du Conseil italien, Gerhard Schröder, le Chancelier allemand et William Burns, le secrétaire d’Etat adjoint américain, ont tous rendu visite au guide de la révolution libyenne, en l’espace d’un an. »

- 2005 En août 2005, un ancien haut responsable de la police écossaise désirant rester anonyme, ayant participé à l’enquête, affirme que la CIA aurait « écrit le scénario » accusant la Libye. Il affirme que la pièce à conviction décisive, un fragment de circuit intégré du détonateur, a été « fabriquée » et « déposée » par des agents de la CIA qui enquêtaient sur la tragédie (Wikipedia, page Lockerbie)

2007 19 ans après l’attentat, deux témoins-clés avouent avoir menti et/ou touché de l’argent Wikipedia n’en dit rien à la page « Kadhafi », préférant se fier au "témoignage’ en Février 2011 d’un ministre de Kadhafi qui aurait quitté son gouvernement (au profit du CNT) Alors qu’un journal, qualifié de conspîrationniste par ceux qui sont eux-mêmes qualifiés de conspirationnistes, à savoir Le Figaro, a publié en 2007 plusieurs articles à ce sujet :

Un témoin capital affirme avoir menti

« La déposition d’un ingénieur en électronique suisse pourrait remettre en cause la responsabilité de la Libye dans l’attentat »

« La nouvelle déposition d’Ulrich Lumpert a été publiée sur son site Internet par la firme Mebo »

Nouveaux doutes sur un témoignage

« Le principal témoin à charge se serait vu offrir une enveloppe de 2 millions de dollars en échange de son témoignage contre la Libye. »

« Selon le Guardian, le principal témoin à charge, Tony Gauci, un commerçant maltais, se serait vu offrir une enveloppe de 2 millions de dollars en échange de son témoignage. De quoi douter de la validité du procès qui a conduit à la condamnation à la réclusion à perpétuité d’Abdelbasset al-Megrahi, haut responsable des services secrets libyens, en 2001 pour avoir placé une bombe dans le vol 103 de la Pan Am, le 21 décembre 1988. »

Et si la Libye était innocente...

la piste libyenne perd de sa crédibilité

« Qui, sinon la CIA ? », s’interroge le Figaro, avant de répondre par la négative à cette question, grâce, encore une fois, à un "témoignage’ …

C’est un peu plus tard que Le Figaro livre sa propre hypothèse :

L’autre piste de Lockerbie, celle de la Syrie et de l’Iran

« la commission de révision d’Édimbourg autorise Megrahi à faire appel, sur la base d’une « possible erreur judiciaire ». Parmi les attendus, l’un est gardé secret « à cause d’un accord avec un gouvernement étranger ». Il ne sera jamais communiqué à la défense. »

« Toujours en 2007, Tony Blair, premier ministre, signe un mémorandum d’échange de prisonniers avec Mouammar Kadhafi. C’est finalement la grâce médicale, plus rapide, qui sera choisie. Juste après que Megrahi a abandonné son procès en appel. »

« La vérité sur Lockerbie ne sera peut-être jamais connue. Elle ne devrait pas venir de Libye. Accueilli par quelques centaines de porteurs de drapeaux, en l’absence des caméras de la télévision libyenne, Abdelbaset al-Megrahi a été promptement emmené vers une destination inconnue. Barack Obama s’est contenté de réclamer son « assignation à résidence ».

Comments se fait-il que deux menteurs d’un attentat sous faux drapeau, qui a coûté la vie à 270 civils, entraîné un blocus de huit ans contre le pays faussement accusé et jeté un innocent en prison, avouent la même année qu’ils on menti , d’une part, et d’autre part restent totalement impunis ? Ils ne le diront plus car ils sont morts tous les deux, et ni en Syrie, ni en Iran.

Par ailleurs, les « familles de victimes » vont-elles restituer à la Libye, qui n’était pas coupable, l’argent que celle-ci a versé pour les indemniser ?

- 2007 Sarkozy reçoit Kadhafi à L’Elysée

- 2008 : Le Figaro : Tony Blair a rendu visite à Kadhafi

- 2009 : Berlusconi reçoit Kadhafi et s’excuse pour le passé colonial de Rome

Obama imite Sarkozy en serrant la main d’El Kadhafi

- 2011. Massacres et bombardement dits humanitaires en Libye.

Le Figaro titre : La France a eu raison en Libye … (Cependant, voir les commentaires)

La Libye, qui pourtant l’a recherché ardemment dès la prise de pouvoir de Kadhafi, n’a pas rencontré un soutien suffisamment fort d’une Afrique en voie avancée de nouvelle colonisation, semble-t-il.

« Pour Pierre Péan, journaliste français et spécialiste de l’affaire, « cette révélation ne fait que confirmer l’évidence :l’attentat de Lockerbie n’a pas été commandité par Kadhafi mais par d’autres »

« D’autres » qui seraient capables de tuer de sang froid 270 êtres humains ? De jeter un ou des innocents en prison, après une parodie de justice dont la longueur et l’épaisseur n’atténue en rien l’irresponsabilité - au contraire ? De faire souffrir un blocus injuste à toute une population jusqu’à la reddition de son gouvernement soigneusement désarmé auparavant ?

Toujours est-il qu’il semblerait que ce n’est pas d’hier que les Etats-Unis et la France, en particulier, conspirent contre Kadhafi. - Pourquoi ?

Parce qu’il serait logique que les « libres marchés », armes, nucléaires et drogues compris, ne se sentent plus « libres » d’éliminer le voisin, appelé concurrent, de réduire en esclavage ceux et celles qui les enrichissent et ne leur coûtent presque rien, et toutes ces sortes de choses peu chrétiennes, quand un gouvernement s’entête à vouloir garder les richesses de son pays et, ce qui est gravissime pour les multinationales, à en faire profiter son peuple, car dans ce cas le profit change de camp !.

Quand, de plus, un gouvernement ne se montre pas favorable à l’islamisme intégriste, fidèle allié de l’occident qui le développe chaque fois qu’il le peut, pour servir d’épouvantail aux colonisateurs et pour asservir les colonisés. Surtout les femmes

Par conséquent, les banques qui financent les « marchés » risqueraient de faire des bénéfices moindres et les banquiers qui sont à leur tête de ne plus pouvoir acheter aussi bien les êtres humains que le luxe tape-à -l’oeil réservé aux êtres totalement étrangers à la culture, à l’art, à la littérature, à la musique, à la philosophie… (sauf s’il se trouve ce qu’ils considèrent comme des sous-hommes pour leur acheter ce qu’ils considèrent uniquement comme des « produits » !)

Les banquiers et les patrons de multinationales sont comme de vieux gamins qui jouent à pan-pan en confondant la cour de récréation et les jeux vidéo avec la réalité, et qui se croient sans doute immortels comme les enfants le croient avant l’adolescence. Serait-ce pour cette raison que les Européens ont l’habitude de qualifier avec indulgence les Américains de « Grands Enfants » ?

Il est, dans la vie des parents, des moments où l’indulgence doit faire place à l’autorité. Quand celle-ci a été désarmée physiquement par leurs petits morveux - qu’ils considéraient jusqu’alors et perpétuellement comme leurs chères têtes blondes - il leur reste l’autorité morale, la culture, et l’intelligence.

URL de cet article 15008
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Libye, OTAN et médiamensonges
Michel COLLON
Les « armes de destruction massive », ça n’a pas suffi ? Le martyre de l’Irak, frappé d’abord par les médiamensonges et ensuite par les bombes, on n’en a pas tiré les leçons ? Non, on n’en a pas tiré les leçons. On sait que les Etats-Unis ont menti sur le Vietnam, l’Irak, la Yougoslavie, l’Afghanistan et Gaza, mais on croit que cette fois-ci, sur la Libye, ils disent la vérité. Etrange. La majorité de nos concitoyens croient encore ce que l’Otan a raconté sur la Libye. Y compris les Arabes car cette fois, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’un des plus gros mensonges officiels de notre temps est que les États-Unis et le Royaume-Uni sont en guerre contre l’islam radical. De l’Afghanistan à l’Arabie Saoudite en passant par la Syrie et la Libye, les extrémistes islamiques ont été pendant des décennies un allié vital dans leur véritable guerre : contre l’indépendance, l’unité panarabe et la souveraineté économique au Moyen-Orient.

Matt Kennard

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.