RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

LRU, UNEF : désinformation contre la Coordination étudiante.








Dimanche 25 novembre 2007.


Désinformation contre la Coordination étudiante.

Dés lundi 19 novembre, Libération a prétendu que l’UNEF avait pris le contrôle de la coordination, excitant divers groupes ultra-gauches (appelés les "totos" dans le monde étudiant) qui se sont empressés de croire Libération ( ! ) et d’appeler soit à combattre la coordination, soit à en chasser l’UNEF.

Ce que la presse voulait masquer, c’est la réalité : le noyau de la coordination repose sur des étudiants syndicalistes, souvent militants de l’UNEF, qui depuis le début combattent pour l’abrogation de la loi Pécresse et s’opposent donc à la direction de l’UNEF représentée par Bruno Julliard, celui que Sarkozy appelle souvent sur son portable.

A Tours dimanche dernier, des pas ont été faits vers l’évolution de la coordination en un véritable comité national de grève intégrant l’UNEF sur la base de la revendication d’abrogation de la loi Pécresse.

C’est cela qui est insupportable à Sarkozy, aux présidents d’université, à Libération, à la direction actuelle de l’UNEF et à certains "totos" car cela signifie la réalisation majoritaire de l’unité du monde étudiant contre le gouvernement, aux antipodes de tout "gauchisme" comme de toute négociation secréte.

Aprés la reprise des cheminots, Julliard et la direction de l’UNEF ont annoncé vendredi qu’il était temps de négocier ... les moyens financiers de l’application de la loi Pécresse !

Ce coup de poignard contre le mouvement étudiant a naturellement favorisé les réactions antisyndicales de certains étudiants grévistes : les uns et les autres se complétent. Le Monde et Libération de ce dimanche 25 novembre racontent donc des bobards à leur lecteurs. A les lire, une cinquantaine de délégués de l’UNEF auraient été chassés, voire enfermés dans un amphi nommé "le Goulag", ou seraient partis. La vérité est qu’une vingtaine, à l’appel de la direction de l’UNEF et à la joie de certains "totos", sont partis parce que la "majorité" de l’UNEF avait tenté d’introduire des faux mandats dans la coordination. La majorité des délégués de la "majo" de l’UNEF elle-même sont restés dans la Coordination qui garde toute sa légitimité. A Libération et au Monde d’expliquer à leurs lecteurs comment il leur est possible à 5 jours d’intervalles d’abord que la Coordination est passée sous le contrôle de Julliard, puis qu’il s’agit d’une bande de "totos" anti-syndicaux ... alors que, représentation démocratique des grévistes, elle n’est ni l’un ni l’autre !

La Coordination de délégués élus et mandatés, contre les manipulations et la désinformation, doit mener à bien son mandat : donner au delà de la journée de grève de mardi dans les facultés et les lycées, une perspective permettant au mouvement de tenir sur la base de la revendication majoritaire parmi les étudiants et dans tout le monde universitaire et de la recherche d’abrogation de la loi Pécresse, perspective qui pourrait d’ici janvier être la préparation d’une manifestation nationale de la jeunesse contre l’Elysée et le ministère de l’enseignement supérieur.

Vincent Présumey
La Lettre de Liaisons, Militant




Aprés les régimes spéciaux ... Sarkozy continue : le dernier rapport du COR prépare pour 2008 l’offensive contre TOUTES les retraites, par J.J Chavigné et G. Filoche.



Régimes spéciaux de retraite : Sarkozy a gagné une manche ... pour le moment, par Vincent Présumey.




Contre la LRU, pour renforcer l’Université publique, par Attac.


LRU - "Réforme Pécresse-Sarkozy de l’Université : unité pour exiger son abrogation !", par Laure Jinquot.


Politique et mouvement social (il n’y a plus une minute à perdre), par Denis Collin.






URL de cet article 5748
  

Cuba. Ce que les médias ne vous diront jamais (prologue de Nelson Mandela)
Salim LAMRANI
En Occident - en Europe et aux Etats-Unis tout particulièrement -, Cuba suscite énormément de critiques et de controverses. Ce petit pays de onze millions d’habitants dispose d’une couverture médiatique disproportionnée par rapport à sa taille et les médias sont unanimes pour stigmatiser la plus grande île des Caraïbes et diaboliser son leader historique Fidel Castro. Les attaques sont virulentes, jamais nuancées et à sens unique. Cuba serait un enfer pour ses habitants avec un système archaïque et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Un conspirationniste est quelqu’un qui regarde moins la télévision que vous.

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
22 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.