Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Mali : IBK candidat de la Françafrique

A 73 ans, Ibrahim Boubacar Keïta, ou IBK, est candidat pour un nouveau mandat à la tête du Mali. Ce cacique de la vie politique du pays, déjà Premier ministre en 1994, symbolise à lui-seul les racines inexpugnables d’une Françafrique où se mêlent déni démocratique, mépris pour le sort des populations et corruption généralisée au service d’une petite minorité. De quoi IBK est-il le nom ? Cet amateur de grands vins et de montres de luxe est au cœur d’un réseau où grenouillent d’éminents représentants du milieu corse, des hommes d’affaires dont les seules affaires consistent à toucher des commissions (ils s’appellent entre eux des « facilitateurs », et un réseau familial dont le clinquant du train de vie exaspère l’opinion publique locale.

Dans le premier cercle du président malien, on retrouve Michel Tomi, celui que la presse qualifie de « parrain des parrains corses » et qu’IBK considère comme « un frère ». Ce Corse, qui a fait fortune dans les casinos en Afrique, a joué les intermédiaires dans l’acquisition du deuxième Boeing présidentiel d’IBK. Une acquisition à laquelle se sont intéressées les justices françaises et maliennes.

Sur la base d’un signalement de la cellule anti-blanchiment Tracfin, le Bureau vérificateur général (BVG), autorité malienne indépendante, a dénoncé des pratiques de surfacturation, de détournement de fonds publics, de fraude, de trafic d’influence et de favoritisme. L’enquête sera rapidement enterrée par les autorités de Bamako mais pas par les juges français.
Interrogé par les juges Tournaire et Robert, Michel Tomi a décrit certains des « cadeaux » qu’il reconnait avoir fait au président malien. Tout en réfutant avec la plus grande énergie toute tentative de corruption.

Une Rolex ? « Pour lui porter chance pendant sa campagne ». Costumes de luxe et smokings ? « Il n’avait pas de costume d’hiver ». Virées shopping à Paris pour la Première Dame ? « Elle n’avait que des tenues africaines ». Smartphones et iPads ? « J’ai l’habitude d’acheter des tablettes ou des téléphones et de les offrir aux personnes que j’aime ».

La liste à la Prévert de la corruption du président du Mali se poursuit. Avec des sommes de plus en plus extravagantes. « Je l’ai fait loger (avec sa famille) à la résidence La Réserve où j’avais un compte, et auparavant au Franklin Roosevelt », explique Michel Tomi sans préciser qu’il parle là de deux des plus grands palaces parisiens.

Un traitement de faveur dont bénéficie pleinement Karim Keïta, le fils d’IBK, qui s’est fait ces dernières années une réputation sulfureuse à Bamako. Elevé en France, Karim Keïta n’est arrivé au Mali que dans le sillage de l’élection de son père à la présidence en 2013. En cinq ans, il est devenu l’une des personnes les plus riches et les plus influentes du pays.

Député et président de la Commission Défense de l’Assemblée Nationale, Karim Keïta est au cœur de la galaxie IBK, et est un des symboles du dysfonctionnement du système démocratique malien, où les intérêts privés d’une petite élite prennent allègrement le pas sur le bien-être d’une population confrontée à une double crise sécuritaire et sociale.

Mais de tout ça IBK n’a cure. En bon représentant de la Françafrique, il n’est pas là pour le bien du peuple malien, mais pour garantir les intérêts d’une oligarchie riche et puissante.

Kioupy

URL de cet article 33392
   
Les Cinq Cubains (éditions Pathfinder)
Une sélection d’articles de l’hebdomadaire The Militant depuis 13 ans sur le combat pour libérer Gerardo Hernández, Ramón Labañino, Antonio Guerrero, Fernando González et René González. Les Cinq Cubains, connus sous ce nom à travers le monde, ont été condamnés par le gouvernement U.S. sur des chefs d’accusation de « complot » fabriqués de toutes pièces et ont reçu des sentences draconiennes. Ils sont emprisonnés depuis leur arrestation après les rafles du FBI en 1998. Leur « crime » ? Avoir surveillé les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si Eve avait écrit la Genèse, que serait la première nuit d’amour du genre humain ? Eve aurait tout clarifié et dit qu’elle n’était pas née d’une côte, qu’elle ne connaissait aucun serpent, qu’elle n’a offert des pommes à personne et que Dieu ne lui a jamais dit qu’elle accoucherait dans la douleur et que son mari la dominerait. Que tout ça ce sont de purs mensonges qu’Adam a raconté à la Presse.

Eduardo Galeano


Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
118 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.