RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Marché-Monde ou Écomunisme

Il semblerait qu’en 2016 le livre se porte bien. Mais de quel livre parle-t-on ? Du livre égocentrique, ésotérique, fantastique, ludique, glamour, astral… ou du livre porteur de nouvelles idées révolutionnaires ? La nuance est de taille. Car dans ce marché chloroformé la confrontation idéologique avec le capital n’est pas de mise et écrire en opposition au consensualisme ambiant n’est pas chose facile. Aussi, le véritable parcours du combattant commence quand il faut trouver un éditeur ouvert à la lecture d’un manuscrit franchement antisystème qui rassemble et complète dix ans de recherche sur les rapports marchands et les rapports sociaux. Malgré les moments de découragement, il ne faut pas lâcher prise jusqu’à ce qu’un jour l’acceptation arrive. À présent, une certaine satisfaction m’habite. Mais sans le soutien des éditions Le Luy de France, Aléas et l’Harmattan, sans l’encouragement des philosophes : Yvon Quiniou, Samir Amin, André Tosel, Georges Gastaud (les préfaciers de mes livres) et de mes camarades Laurent Etre et Pierre Chaillan (critiques et chroniqueurs au journal l’Humanité), sans vous, amis lecteurs (fidèles d’entre les fidèles de mon travail d’écriture) et sans ma chère épouse, ce nouvel essai n’aurait pas vu le jour. Voilà donc un ouvrage qui vous permettra de découvrir sous un jour nouveau le Marché-Monde d’hier et d’aujourd’hui et de concevoir, à travers l’Écomunisme, comment on peut en sortir.

Dans l’espoir que cette analyse historico-philosophique réponde à votre attente, recevez mes amicales salutations.

André Prone

* * *

Cet ouvrage met en évidence trois dimensions majeures de la compréhension du déroulement de l’histoire : L’intentionnalité marchande qui est le ciment de la civilisation de l’ordre (chef, rite, devin, argent) et l’avènement du capitalisme, son stade final ; L’opposition irréductible entre l’esprit de concurrence et l’esprit de partage à reconquérir, laquelle se trouve au cœur du combat anti-capitaliste ; L’échec des pseudo-communismes qui nous invite à mettre en œuvre de nouveaux paradigmes révolutionnaires mais aussi une lutte des classes non séparable d’une praxis éthique et libératrice. Pour ce faire, André Prone prend en compte l’historicité classique en s’attachant à démontrer, depuis l’aube de l’humanité à nos jours, le caractère éminemment déterministe et parfois régressif de la construction des sociétés humaines qu’il déploie en une série de temps significatifs : temps des créations, des annonciations, des objections, des révolutions, des exterminations, des libérations, de l’expansion, du déclin et de la crise généralisée. Tout cela va dans le sens souligné au départ d’une dominante marchande fétichiste et concurrente, dont les actions perverses et destructrices des divers pouvoirs qui l’ont portée rendent d’autant plus crédible la nécessité de mettre en œuvre une autre politique, apte à nous conduire du Marché-Monde vers le post-capitalisme. Cette entité à construire, que l’auteur nomme Écomuniste, tient compte des errements du marxisme-léninisme, et exprime avec justesse ses préceptes idéologiques et philosophiques : le progrès vraiment utile à l’homme, l’égale différence et l’apprentissage du partage, porteurs d’émancipation.

Environnementaliste, poète, essayiste, militant, André Prone a publié tout un ensemble de recherches historiques et politiques reprises dans ce livre, ainsi que plusieurs recueils de poésie et ouvrages scientifiques. Outre ses travaux sur les quartz et la valorisation de la biomasse dans le cadre de son activité de Géologue Expert en Asie du Sud-Est – où il a dirigé un consortium d’Universités et d’Instituts de recherche franco-thaïlandais sur la dégradation et la réhabilitation des sols tropicaux –, il a été Vice-Président de l’Université de Provence.

Vous pouvez commander cet ouvrage directement à votre libraire habituel

ou sur le site internet :http://editions-harmattan.fr

Prix unitaire de 25€ • 254 pages

URL de cet article 30383
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Cuba est une île
Danielle BLEITRACH, Jacques-François BONALDI, Viktor DEDAJ
Présentation de l’éditeur " Cuba est une île. Comment l’aborder ? S’agit-il de procéder à des sondages dans ses eaux alentours de La Havane, là où gisent toujours les épaves des galions naufragés ? Ou encore, aux côtés de l’apôtre José Marti, tirerons-nous une barque sur la petite plage d’Oriente, et de là le suivrons -nous dans la guerre d’indépendance ? Alors, est-ce qu’il l’a gagnée ? C’est compliqué ! L’écriture hésite, se veut pédagogique pour exposer les conséquences de la nomenclature sucrière. L’épopée (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Avant les missiles, ils lancent des narratives. Avant les bombes, ils larguent des idées. Avant l’invasion, la propagande. Avant le massacre, la manipulation. La ligne de front de tout mouvement anti-guerre est le combat contre les opérations psychologiques des médias de masse.

Caitlin Johnstone

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.