RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Mondial de foot !

"Coupe du monde au Qatar : au moins 6 500 morts depuis dix ans parmi les travailleurs immigrés."

Comment pourrions-nous espérer que les dirigeants de la planète réunis au cop 26 prennent des décisions positives pour lutter contre le réchauffement climatique, alors que des milliards de citoyens de par le monde sont prêts à faire la fête et la font déjà dans ces qualifications pour la coupe du monde de foot, c’est à dire danser sur les tombes et le sang des 65000 morts qui ont, en tant qu’esclaves, construit les infrastructures pour cette compétition ! Cette déchéance morale mondiale leur donne toute certitude que la majorité ne fera rien pour "sauver leur planète "et qu’ils auront toute liberté pour continuer à capitaliser au détriment de l’écologie. L’opium du peuple fonctionne à fond. On peut comparer l’attitude de tous ces pays qui participent au mondial, à un recel de dictature et une reconnaissance mondiale de sa normalité. C’est dire de la déchéance morale au niveau planétaire. Alors que tous les scientifiques alertent depuis des décennies sur la catastrophe que représente déjà ce réchauffement climatique, voilà des millions de citoyens qui acceptent que des esclaves meurent par milliers pour pouvoir être en liesse pendant cette compétition. En même temps nous assistons de plus en plus à des régimes d’exception et de contrôles de la population dans nos pays dits "démocratiques".

Aujourd’hui une obligation vaccinale de 11 vaccins pour les enfants de 0 à 2 ans et de concert nous assistons à une épidémie de bronchiolite chez ces mêmes enfants. Quelqu’un aura-t-il le courage de voir le lien qu’il y a entre cette vaccination et cette explosion sans pareille chez ces bébés ? Beaucoup de médecins et d’autres scientifiques ont dénoncé cette absurdité vaccinale et ont eu des ennuis en retour. Les conflits d’intérêts sont comme pour le mondial supérieurs à la santé, aux droits des citoyens du monde et à la liberté de choix. La soumission est de règle et tous ceux qui regardent ce mondial avec contentement sont d’accord pour nier les valeurs démocratiques que les luttes de nos anciens ont permis d’exister dans le droit. La régression est en marche et nous avons de plus en plus peur de vivre tout simplement. Nous sommes en guerre contre la vie. Nous sommes en guerre contre la plupart des insectes, et ceux qui ne sont pas directement visés en font aussi les frais. En guerre contre de nombreuses espèces d’oiseaux dont beaucoup ont déjà disparu, contre les prédateurs, les rongeurs, les bactéries, les virus...et même contre les maladies ! Nous sombrons dans la paranoïa ! Cette guerre nous sommes en train de la gagner par la stérilisation par le vide. Nous vidons notre planète de la vie et bientôt de nous-mêmes ! Victoire de notre modernité ?

Mais ce qui est spectaculaire dans ce drame c’est de constater que les préoccupations des citoyens sont de pouvoir en ce moment trouver des jouets pour Noël, de pouvoir recommencer à voyager en tant que touristes, de pouvoir avoir le pass pour leur liberté provisoire...Certains adultes aujourd’hui contestent l’obligation vaccinale anti-covid ce qui est légitime, mais n’ont pas bougé quand il s’agissait de celle de leurs bébés...on dirait qu’un nuage d’obscurantisme est venu de l’espace et a touché notre monde. Bien sûr il y aura des réactions qui risquent d’être violentes car les pouvoirs en place ne se laisseront jamais détrôner même s’ils savent qu’ils nous conduisent au chaos, c’est leur rôle...Après pas mal de réflexions et à la certitude que vouloir changer l’état des choses par la violence ne conduira qu’à plus de pollution et plus de problèmes, j’en déduis qu’à l’instar des physiciens quantiques qui ont remarqué que le regard d’un expérimentateur modifie le résultat d’une expérience, que seule une pensée collective grandissante d’un monde respectant notre environnement pourra changer positivement les choses. Évidemment ce n’est pas nouveau et beaucoup de personnes de par l’histoire ont émis cette idée qu’une pensée collective positive pouvait avoir une influence mais aujourd’hui plus que jamais elle doit se concrétiser. Il y a trop de risques de voir des émeutes éclater un peu partout vu les malentendus de plus en plus criants qui existent et apparaissent aux yeux de certains citoyens de par le monde. Car pendant que certains ne pensent qu’à faire la fête et danser sur les tombes des sacrifiés, ceux qui sont exclus du partage, ceux qui pleurent leurs morts voient de plus en plus clair qu’on vit à leur dépens immédiat et aux dépens de l’humanité à plus long terme, quoique la situation devient de plus en plus urgente. Rêvons d’un monde respectueux de notre environnement, construisons des images de bonheur possible ici et non sur une exoplanète. C’est la seule stratégie que je vois pour influencer la direction aberrante que nous prenons collectivement aujourd’hui. Si demain nous sommes des milliers, puis des millions et enfin des milliards à envoyer des images d’un monde meilleur, respectueux de notre environnement, un peu comme les habitants de Pendora vivant en symbiose avec leur environnement, nous pourrons avoir une influence positive et changer le cours des évènements. La pensée collective a ce pouvoir, exerçons-la ...

»» http://demoncru.
URL de cet article 37587
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Le Krach parfait
Ignacio RAMONET
Crise du siècle et refondation de l’avenir Le capitalisme connaît en moyenne une crise grave tous les dix ans. Mais un séisme économique d’une aussi forte intensité que celui de l’« automne noir » 2008, il ne s’en produit qu’un seul par siècle. Aucun autre cependant, avant celui-ci, n’avait conjugué une somme de menaces croisées aussi alarmantes. Tout le système financier - banques, bourses, caisses d’épargne, agences de notation, normes comptables - a craqué. Et une doctrine a fait faillite : celle du (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

A force de tout voir on finit par tout supporter...
A force de tout supporter on finit par tout tolérer...
A force de tout tolérer on finit par tout accepter...
A force de tout accepter on finit par tout approuver.

Saint Augustin

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.