RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Mort de Zineb Redouane : pas de sanction administrative pour le CRS mis en cause

Le CRS mis en cause dans l’affaire Zineb Redouane, personne âgée de 80 ans, décédée le 2 décembre 2018 à Marseille après avoir été touchée au visage par une grenade lacrymogène, ne sera pas renvoyé en conseil de discipline, sur décision du patron de la police nationale. Ainsi que l’a rapporté l’AFP le 30 octobre, le directeur général de la police nationale (DGPN) Frédéric Veaux a décidé de ne pas suivre l’avis de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) qui préconisait, dans les conclusions de son enquête administrative, un renvoi devant le conseil de discipline du CRS mis en cause dans l’affaire Zineb Redouane. Dans son rapport transmis le 20 mai, l’IGPN a estimé que le CRS avait bien réalisé un tir réglementaire sans viser délibérément la victime mais avait manqué à « l’obligation de discernement par une action manifestement inadaptée », selon une source proche du dossier citée par l’AFP.

Le lance-grenades du CRS avait une portée de 100 mètres tandis que l’immeuble de Zineb Redouane se situait à une trentaine de mètres. Deux policiers « très bien notés » Le DGPN, qui a statué en juillet, a tenu compte dans sa décision de la « fatigue », du « manque de visibilité », de la « tension » et de la « nécessité légalement établie de tirer », mentionnés dans le rapport IGPN, pour dispenser le CRS d’une sanction disciplinaire, selon la même source. Lire aussi Mort de Zineb Redouane : une contre-expertise indépendante accable les CRS. Le policier qui supervisait le CRS au moment du tir, pour lequel l’IGPN recommandait aussi un passage en conseil de discipline, y échappe également. Les deux fonctionnaires vont devoir effectuer « un stage » pour se faire « rappeler les consignes en vigueur sur l’emploi des moyens de défense ».

L’enquête administrative a été versée à l’information judiciaire, dépaysée à Lyon et toujours en cours. La justice n’a communiqué sur aucune éventuelle mise en examen jusqu’à présent. Zineb Redouane est décédée tandis qu’elle fermait une fenêtre de son appartement dans le centre-ville, où des manifestations se déroulaient. Un rapport d’expertise remis en mai 2020 dans le cadre de l’information judiciaire avait conclu que le tir policier avait été effectué dans les règles, en cloche, et avait atteint la victime accidentellement. Une contre-expertise indépendante, publiée fin 2020, avait conclu au contraire à un tir tendu, pratique interdite face à un immeuble d’habitation.

30 oct. 2021

»» https://francais.rt.com/france/92129-mort-zineb-redouane-pas-sanction-...
URL de cet article 37496
  

Google contre Wikileaks
Julian ASSANGE
En juin 2011, Julian Assange reçoit un visiteur inhabituel dans sa petite maison de campagne anglaise en résidence surveillée de Ellingham Hall : le président de Google en personne, Eric Schmidt, venu tout droit de la Silicon Valley. Le général assiégé de WikiLeaks, la plus audacieuse entreprise d’édition insurrectionnelle connue à ce jour, et l’empereur d’Internet vont croiser le fer : du Printemps arabe aux bitcoins, et des solutions technologiques aux problèmes politiques, tout les oppose. La (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Comment devenir un expert médiatique millionnaire :

- Ne jamais avoir la moindre idée de ce dont vous parlez.
- Avoir systématiquement tort sur tout.
- Ne jamais admettre qu’on vous a prouvé que vous aviez tort.
- Dire la vérité uniquement lorsque cela sert le pouvoir.
- Ne jamais recevoir d’invités de gauche ou anti-impérialistes.

Caitlin Johnstone

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
122 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.