RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Netanyahou s’adresse aux Français

Jeudi soir à la télévision française, l’on offrait une tribune au criminel de guerre Benyamin Netanyahou, qui, le teint cadavérique et les yeux injectés de sang, nous expliquait en substance que sa vaillante armée œuvrait pour la solution finale israélite, justifiant les bombardements de civils palestiniens par la protection de tous contre le grand complot expansionniste iranien. Un cas d’école en termes d’inversion accusatoire.

Menaçant à demi-mot la France de nouvelles attaques terroristes si celle-ci en venait à reconnaître l’État de Palestine, le premier ministre israélien aura au moins permis d’exposer au grand jour – s’il le fallait encore – l’allégeance de notre élite médiatique à la mafia génocidaire du Likoud, la rendant officiellement complice de la banalisation du massacre des colonisés de Gaza.

Dans un grossier tour de passe-passe démagogique, qui a dû sidérer les gens sensés et séduire l’électeur paumé du RN et de la Macronie – pour lequel le djihadiste qui sommeille en chaque musulman de France est l’ennemi ultime de la paix sociale –, le bougre de Netanyahou s’est même permis de lancer, dans un français caverneux, le slogan « Notre victoire, c’est votre victoire ».

Invoquant la « civilisation judéo-chrétienne » en péril face à l’« antisémitisme » et la « barbarie » arabo-musulmane en un confusionnisme moisi, Bibi n’aura fait qu’aligner sans grande inspiration – mais avec un cynisme assez admirable – les mantras culpabilisants habituels de cette propagande sioniste qui ronge et terrorise depuis plusieurs décennies maintenant le microcosme parisien de la culture, devenu honte internationale.

Heureusement dans toute cette laideur, il nous reste les paradis artificiels du 77e Festival de Cannes, avec son défilé de ringards, de tapins et d’escrocs, dont aucun n’aura daigné nous rappeler que des gamins crèvent sous les bombes à l’heure où ils minaudent arrogamment devant les téléobjectifs. Qu’on les baffe sur-le-champ s’ils se disent un jour « artistes engagés ».

Non, au lieu de ça, il convenait d’applaudir les fabuleuses avancées du mouvement LGBT+ et le discours vibrant (tonitruant) de la première actrice à bite à recevoir un prix d’interprétation féminine. Une victoire de plus pour les manifestants de la Gay Pride de Jérusalem qui, ce jeudi 30 mai, célébraient l’amour pour tous...

URL de cet article 39631
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Un futur présent, l’après-capitalisme, de Jean Sève
Michel PEYRET
Une façon de dépasser le capitalisme Le livre de référence L’essai de l’historien Jean Sève intitulé Un futur présent, l’après-capitalisme (La Dispute, 2006). Ce livre propose une interprétation du mouvement historique actuel dans le sens du dépassement possible du capitalisme. Il énonce ce qu’il envisage comme des preuves de l’existence actuelle de « futurs présents » qui seraient autant de moyens de ce dépassement du capitalisme déjà à l’oeuvre dans le réel. Sur la question économique, la gauche est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si vous avez déjà accordé de l’importance à ce qui se diffuse pendant un journal télévisé, si vous vous êtes déjà intéressé à ça pendant, disons, plus de 30 secondes, c’est que vous êtes soit un de ces étudiants en comm’ qui y croit encore, soit un de ces journalistes qui voudrait nous y faire croire encore, soit vous étiez malade et alité devant la télé. Sinon, vous avez un sérieux problème de perception.

Viktor Dedaj

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.