RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

PANAMA : Le Mouvement Populaire Unifié de Panama exige une Constituante et que le Président renonce à la loi 72

26 Octobre 2012 - Après la Grève Générale couronnée de succès qui a secoué Panama et a obligé le gouvernement de Ricardo Martinelli, Président conservateur favorable aux entreprises, à renoncer à appliquer la loi 72 sujette à polémique, le Mouvement Populaire Unifié de Panama a émis aujourd’hui un communiqué pour exiger la renonciation du président et la convocation d’une Assemblée Nationale Constituante.

La Loi 72 prétendait autoriser la vente de terrains dans la ville panaméenne de Colón, au Nord du pays.

Les ouvriers du Syndicat Unique National des Travailleurs de l’Industrie, de la Construction et Equivalents (SUNTRACS) demeure dans les environs de l’Assemblée Nationale de ce pays pour exiger le début du débat nécessaire à l’annulation de la loi, devant le manque de confiance qu’ils ressentent en ce que le président respectera effectivement sa parole.

Suit le communiqué du Mouvement Populaire Unifié de Panama :

AVEC LA GREVE GENERALE ET LA MOBILISATION POPULAIRE, LA LOI 72 EST ABOLIE. MAINTENANT, QUE MARTINELLI DEGAGE !

Au moment de rédiger ce communiqué, la ville du Panama était paralysée. (…) Les banques, les boutiques et les commerces en général étaient quasiment vides, les collèges publics et privés étaient fermés. La ville de Colón était complètement paralysée depuis quasiment une semaine, laissant derrière tout un solde de morts, de blessés et de vies brisées de toutes sortes.

(…) Depuis le premier jour, quand le Président Martinelli, dans sa soif de vendre les terres de la Zone Libre de Colón, a promulgué la néfaste Loi 72, le peuple de Colón est descendu dans la rue pour lutter jusqu’aux ultimes conséquences sous une seule consigne : l’abrogation de la Loi.

Le président Martinelli, dans sa soif de s’attirer les grâces de quelques gouvernements et entreprises étrangères et nationales a ordonné à l’Assemblée Nationale corrompue de voter une loi à laquelle étaient déjà opposés les gens de Colón et d’autres secteurs populaires du pays. La ténacité du peuple de Colón, dirigé dans cette lutte par le FRONT LARGE DE COLON, la participation d’organisations populaires telles que SUNTRACS, le refus d’autres syndicats (ULIP, CGTP, ANFACSS, etc.), des producteurs de Chiriqui [province de Panama], des Indigènes et du peuple en général ont obligé le gouvernement, une fois de plus, à faire un pas en arrière.

(…) Au moment de mettre un point final à ce communiqué, on annonce la décision du gouvernement d’annuler la loi 72. Ce qui constitue une victoire de la lutte populaire et, en particulier, de celle du peuple de Colón.

Mais cette lutte ne doit pas en rester là . Le peuple de Panama doit maintenant exiger la renonciation du Président Ricardo Martinellli, pour son incapacité démontrée, ses actions illégales, sa vénalité sans limites et son non-respect des Droits de l’Homme.

Il faut exiger la convocation d’une Assemblée Constituante.

Le Mouvement Populaire Unifié de Panama

Panama, le 26 Octobre 2012.

Source : http://www.aporrea.org/internacionales/n217028.html

Traduction de l’espagnol : A.M. pour Le Grand Soir

URL de cet article 18116
  

Comment la mondialisation a tué l’écologie
Aurélien BERNIER
Le débat scientifique sur la réalité du changement climatique a ses imposteurs. Mais, en matière d’environnement, les plus grandes impostures se situent dans le champ politique. Lorsque l’écologie émerge dans le débat public au début des années 1970, les grandes puissances économiques comprennent qu’un danger se profile. Alors que la mondialisation du capitalisme se met en place grâce à la stratégie du libre échange, l’écologie politique pourrait remettre en cause le productivisme, l’intensification du (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Que vaut un cambriolage de banque face à la création d’une banque ?

Bertolt Brecht

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.