RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Pérou : Abimael Guzmán sera incinéré

Agissant comme au Moyen-Age ou à l'époque des dictatures, le Gouvernement péruvien progressiste a décidé de faire incinérer le cadavre d'Abimael Guzmán, le chef du Sentier Lumineux, et de faire disparaître ses cendres pour que ses partisans ne puissent pas lui rendre hommage.

C’est ainsi : le Gouvernement péruvien a promulgué vendredi une loi qui permet de faire incinérer le corps d’Abimael Guzmán, le chef du Sentier Lumineux, qui gît dans une morgue depuis samedi.

La nouvelle loi autorise le procureur à « organiser la crémation après autopsie » du cadavre de Guzmán et entre en vigueur ce samedi. La crémation devra avoir lieu « dans un délai maximum de 24 heures » et en présence d’un procureur.

« Le Ministère de la Justice sera chargé de disperser les restes après l’incinération en un temps et un lieu encore indéterminés avec le soutien du Ministère de l’Intérieur » dit le texte publié dans une édition spéciale numérique du Bulletin Officiel.

Tout cela a débuté parce qu’un ministre au passé fujimoriste, le ministre de la Justice et des « Droits de l’Homme », Aníbal Torres, a poussé le Parquet (aux mains des fujimoristes) à prendre cette mesure. Toute la classe politique, sauf exceptions comme quelques rares députés du parti Pérou Libre, ont déconseillé de prendre cette mesure infâme.

Et nous disons « infâme » parce que personne qui ait toute sa tête ne peut penser qu’on puisse empêcher les partisans de Guzmán de lui rendre hommage s’ils le souhaitaient, 40 ans après que l’organisation qu’il dirigeait a cessé d’exister. On peut avoir des milliers de divergences avec le Sentier Lumineux, critiquer ses méthodes, son action et tout ce qui arrive à toute personne qui en parle ou donne son opinion à ce sujet mais c’est une folie de s’opposer à ce que ses restes soient remis à sa compagne Elena Iparraguirre également condamnée à la prison à perpétuité ou à la personne qu’elle désignerait. C’est atroce et le plus atroce est que non seulement elle a le soutien de la droite qui vit en accusant le Gouvernement de Pedro Castillo d’être lié au terrorisme mais en plus, le Gouvernement lui-même tombe dans son jeu. Il est évident que c’est une concession à l’obscurantisme et au maccarthysme de droite et tôt ou tard, Castillo et ses ministres en paieront le prix. Celui qui fait tant de concessions finit par ne plus pouvoir gouverner lui-même. D’abord, ça a été Héctor Béjar et ils l’ont balancé. Ensuite, ils ont ciblé Iber Maraví et il a une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Mainteant, ils exigent de faire disparaître de la surface de la terre Abimael Guzmán et on accepte. Que pensez-vous que sera la prochaine chose que demandera la droite ?

Traduction de Françoise Lopez pour Bolivar infos

»» https://www.resumenlatinoamericano.org/2021/09/17/peru-mediante-una-bo...
URL de cet article 37391
  

Un futur présent, l’après-capitalisme, de Jean Sève
Michel PEYRET
Une façon de dépasser le capitalisme Le livre de référence L’essai de l’historien Jean Sève intitulé Un futur présent, l’après-capitalisme (La Dispute, 2006). Ce livre propose une interprétation du mouvement historique actuel dans le sens du dépassement possible du capitalisme. Il énonce ce qu’il envisage comme des preuves de l’existence actuelle de « futurs présents » qui seraient autant de moyens de ce dépassement du capitalisme déjà à l’oeuvre dans le réel. Sur la question économique, la gauche est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Une idée devient une force lorsqu’elle s’empare des masses.

Karl Marx

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
45 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.