RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Pierre Guillain de Bénouville, l’homme qui a fait tomber Jean Moulin

Contrairement à ce que croit pouvoir penser le commun des mortels, il n’y a jamais eu la moindre devinette en ce qui concerne le principal responsable de l’arrestation de Jean Moulin à Caluire le 21 juin 1943...

Pierre Bénouville était-il le chef de la Cagoule ?

C’est lui qui le revendiquera devant la journaliste Laure Adler, en 2002, peu de temps avant sa mort, tout en rappelant son rôle dès les émeutes du 6 février 1934 :
"Moi, j’étais pour que le coup d’Etat réussisse, je n’étais pas le seul, mais de cet échec de l’Action Française est venue une autre révolte plus profonde, et qui a été la Cagoule."

Il est de notoriété publique que c’est Pierre Bénouville qui a donné l’ordre à René Hardy d’aller à la réunion de Caluire alors qu’il n’y était pas invité, à un René Hardy dont il savait pertinemment – pour l’avoir vu, de ses yeux vu – qu’il venait d’être arrêté, puis libéré par Klaus Barbie, dans des conditions plus que douteuses et sans avoir été torturé le moins du monde.

Or, en 2002, il y avait déjà cinquante-six que Pierre Bénouville avait décrit - dans "Le Sacrifice du matin" (Laffont, 1946) - certains paradoxes de sa vie de "résistant", et notamment lors de ce voyage vers la Suisse :

"Je m’étais muni, avant de quitter Lyon, d’un excellent passe-partout officiel délivré par la Maison du Maréchal et dont la belle présentation tricolore était d’un effet magique sur les policiers, qui croyaient, en la voyant, avoir affaire à un de ces fameux "Commissaires du Pouvoir" qui parcouraient la France en enquêtant. Les Allemands qui gardaient la sortie de la gare se mirent au garde-à-vous pendant que je passais devant eux."

Voici la suite de ce qu’aura été pour lui le printemps de 1943, telle qu’il la rapporte en 2002 :

"J’avais loué un appartement à Genève, qui s’est transformé en bureau central. Sont venus y travailler toutes sortes de gens. Tout ce qui comptait, qui touchait à la Suisse, passait par là. Y compris l’envoyé particulier de François Mitterrand, Bettencourt, qui ne savait pas que cela aboutissait à moi."

Mais qui était derrière Bénouville ? Pourquoi ses fréquents voyages et ce bureau en Suisse où venait le rejoindre André Bettencourt, futur époux de Liliane, mais déjà envoyé spécial de François Mitterrand ?

Voici ce que Bénouville lui-même en écrivait, dès 1946, dans "Le Sacrifice du matin" :

"À chaque voyage, je rapportais le plus d’argent possible. Je me souviens d’un jour où je quittai la Suisse, emportant, distribués dans mes différentes poches de veston, quatre ou cinq millions en billets de cinq mille francs."

D’où Bénouville tenait-il cet argent ? Des Américains de l’OSS – l’ancêtre de la CIA -, et tout particulièrement de son ami, Allen Dulles… Ce sont donc les services secrets américains qui, à travers Pierre Bénouville, ont eu la peau de Jean Moulin. Et d’une !

»» http://souverainement.canalblog.com/archives/2012/10/02/24461588.html
URL de cet article 23694
   

L’horreur impériale. Les États-Unis et l’hégémonie mondiale
Michael PARENTI
Enfin traduit en français. Notes de lecture, par Patrick Gillard. La critique de l’impérialisme made in USA La critique de l’impérialisme américain a le vent en poupe, notamment en Europe. Pour preuve, il suffit d’ouvrir Le Monde diplomatique de novembre 2004. Sans même évoquer les résultats des élections américaines, dont les analyses paraîtront en décembre, le mensuel de référence francophone en matière d’actualité internationale ne consacre pas moins de deux articles à cette question. Signé Claude (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Assange ne représente un danger pour personne, sauf pour ceux qui représentent un danger absolu pour tout le monde.

Randy Credico

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
22 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.