RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
20 

Soutien à Annie LACROIX RIZ

Le syndicat CGT ENERGIE PARIS tenait solennellement à dénoncer la fiche numéro 17 produite par la CGT et intitulée "extrême droite et médias".

Dans ce document qui a vocation à éclairer les militants sur les connexions entre l’extrême droite, certains médias et des intellectuels, 2 passages sont particulièrement choquants, scandaleux et indignes de notre CGT

Alors que le document expose les méthodes des municipalités front national à l’égard de certains journalistes afin de les empêcher de faire leur travail, un premier raccourci lamentable est fait avec le mouvement des gilets jaunes afin de le discréditer puisqu’il est écrit "cette défiance (envers les journalistes dans les municipalités FN), qui se transforme parfois en violences, s’est retrouvée par exemple dans le mouvement des gilets jaunes fin 2018".

Alors que ce mouvement, n’en déplaise à la confédération, est une révolte sociale de fond et de masse, en parler pour le raccrocher aux méthodes d’extrême droite est totalement malhonnête.

Comme tout mouvement de masse, ce mouvement charrie évidemment aussi des individus d’extrême droite, mais pour y avoir participé à plusieurs reprises, nous pouvons vous affirmer que l’écrasante majorité des revendications portées sont communes avec les notres, d’ailleurs nous serons demain présents à l’appel de notre syndicat et de l’UD CGT de Paris, à l’acte 9.

Á ce propos, il serait d’ailleurs intéressant que la confédération se fende d’une fiche 19 d’analyse du mouvement des gilets jaunes et du rôle des médias de masse tenus par le grand patronat, radiophoniques et télévisuelles qui, selon nous et nombre de militants CGT, font tout sauf du journalisme, mais ça vous semblez l’oublier.

Le 2ème passage révoltant, concerne une mise en cause honteuse et pour tout dire dégueulasse de notre Camarade Annie LACROIX RIZ, où il est dit que cette dernière "navigue dans des mouvances conspirationnistes".

Tous les travaux d’Annie et ses conférences sont des outils indispensables à la montée des consciences de la classe ouvrière, et la CGT devrait bien au contraire faire connaître et diffuser ses travaux au plus grand nombre de militants.

Elle n’est en rien responsable de l’évolution politique d’individus avec qui elle a pu travailler.

Á ce titre, j’espère que vous ne salirez par exemple, jamais la mémoire d’un Benoît Frachon parce qu’il était dans la même organisation syndicale, notre CGT, que le traître Belin.

Aucun des écrits d’Annie LACROIX RIZ ne vous permet de l’associer avec la vermine fasciste.
C’est évidemment tout le contraire, et son analyse marxiste et communiste de l’histoire au plus près des réalités historiques est un véritable phare pour tout militant se réclamant de la charte d’Amiens.

En ce qui concerne notre syndicat, nous n’oublierons jamais la conférence sur "Le grand patronat dans la première moitié du 20ème siècle" que Annie a eu la gentillesse de tenir sur un des 250 sites GRDF et ENEDIS occupés par les grévistes CGT le 19 juin 2018 sur l’agence Trudaine à Paris.

Nous ne la remercierons jamais assez de s’être déplacée gracieusement, pour donner de son temps et de son savoir afin d’éclairer notre vision de la lutte, et en matière d’éclairage sachez que les électriciens et gaziers en connaissent un rayon.

C’est pourquoi, la confédération se refusant à organiser et à confédérer la lutte dans les entreprises dans le cadre du mouvement des gilets jaunes et rouges, nous vous demandons au moins de présenter les excuses de la CGT à notre camarade de lutte historienne Annie LACROIX RIZ.

Le Secrétaire Général CGT Energie Paris

Cédric LIECHTI

»» https://www.facebook.com/cgtenergieparis/
URL de cet article 34391
  

Israël, parlons-en !
Michel COLLON
PRESENTATION : Voilà qui peut paraître étrange tant les médias nous parlent d’Israël. Mais les raisons du conflit sont-elles claires ? Israël : terre sans peuple pour un peuple sans terre ? Démocratie en légitime défense ou Etat d’apartheid ? Choc des civilisations, conflit religieux ou enjeu pétrolier ? Pourquoi une solution paraît-elle impossible ? Michel Collon a interrogé 20 témoins et spécialistes. Israéliens et Arabes, juifs et musulmans, Européens et Américains. Chacun éclaire une question (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La convention qui rédigea la Constitution des Etats-Unis était composée de 55 membres. Une majorité d’entre eux étaient des avocats - pas un seul fermier, ouvrier ou paysan. 40 possédaient du Revolutionary Scrip [monnaie émise pour contrer la monnaie coloniale]. 14 étaient des spéculateurs de terrains. 24 étaient des prêteurs. 11 étaient des marchands. 15 possédaient des esclaves. Ils ont crée une Constitution qui protège les droits de propriété, pas les droits de l’homme.

Senateur Richard Pettigrew - "Plutocratie Triomphante" (1922)

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.