RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Tunisie : quand l’inspirant n’inspire plus !

Bien que ses discours sonnent un peu comme un disque rayé
Il a tout dit, il ne fait que se redire et rabâcher
Ses théories politiques, philosophiques et son passé
Son approche du pouvoir et, ses opposants, comment contrer
Son nouvel Ordre mondial qu’il souhaite instaurer
Son « Histoire nouvelle » du pays qu’il compte édifier
Pays qu’il considère non encore entièrement libéré
Ayant besoin d’être « assaini », ne cesse-t-il de répéter
Ses recettes miracles pour nous sortir du bourbier
Ses milliers de milliards mal acquis qu’il compte récupérer
Qui créeront la richesse dans les zones déshéritées
Ses citations préférées et ses spirituels traits
Ses arguments, sur le Coran est les Hadiths, basés
Avec, de temps en temps, des sorties vous laissant médusés
Qui, pour lui, semblent être les pierres angulaires pour gouverner
Étranges sorties, de toutes sortes, sur des sujets variés
Et tout ce qu’il nous promet demeure sous forme d’idées
Depuis sa prise du pouvoir absolu, rien n’a été fait
Des « violations présumées des droits de l’homme », exceptées [1]
La situation socio-économique ne fait qu’empirer
Avec chômage record et galopante pauvreté
Malgré cela, il considère être la sauvetage bouée
Comme tout populiste, l’Âge d’or, il nous fait miroiter
Comme Le Pen, Orbán, Trump et sa nouvelle appréciée
Qui se trouve de l’autre côté de la Méditerranée
Qu’il a reçue pompeusement au Carthage Palais
Celle qui, pour les Chemises noires, de la sympathie, avait
« Vous dites tout haut ce que les autres pensent en aparté
Avec eux-mêmes », lui a-t-il déclaré, elle lui a répliqué
Que, du « total » soutien italien, il peut être assuré
« Lune de miel entre Meloni et Saïed » a noté
RFI, un média français, d’ordinaire, bien informé [2]
Bien que ses discours sonnent comme un disque rayé, je disais
Ce qui, à un déficit d’inspiration, me conduirait
Pour les divers sujets, le concernant, que je projetais
L’inspirant qui ne m’inspire plus, pour tout résumer
Des mises à jour de mon dernier poème [1] seront effectuées
Chaque fois qu’il y aura un fait important à signaler
Leurs dates d’intégration pourront être déterminées
Par les vers et les références qui leur seront attachés
Ne se contentant pas simplement de diffuser ledit fait
Mais, avant de le communiquer, le vérifier, le sourcer [3]
Car, son liberticide Décret-loi 54, réelle épée
De Damoclès, est, au-dessus de l’expression liberté [1]
Qui pourrait, entre autres, à dix ans de prison, me condamner
Le plus vieux prisonnier politique, alors, je serais
Juste avant son rival dans l’islamisme, Rached Ghannochet
Car, j’ai prouvé qu’eux deux, c’est bonnet blanc et blanc bonnet
Quant à la place de la Sharia dans leurs respectifs projets [4]

Salah HORCHANI

[1] Voir la référence [44] du poème suivant :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/240922/tout-sur-kais-sa...

dont un extrait est paru dans Le Grand Soir, sous le lien suivant :

https://www.legrandsoir.info/tout-sur-kais-saied-en-plus-de-8000-vers-...

[2] https://www.nouvelobs.com/monde/20230609.OBS74292/en-tunisie-le-danger...

https://www.infomigrants.net/fr/post/49474/a-tunis-une-lune-de-miel-ga...

[3] Exceptée l’expression « mon dernier poème », les six précédents vers sont extraits du poème suivant :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/210322/e-istichara-mons...

[4] La preuve, sans appel, de cette affirmation se trouve dans le poème [3].

URL de cet article 38741
  

Sur les eaux noires du fleuve.
Maurice LEMOINE
Plus de six décennies de conflit armé affectent la Colombie, pays considéré, d’un point de vue formel, comme une démocratie. Aux guérillas nées en réaction à la violence structurelle et à l’injustice sociale a répondu une épouvantable répression. En cette année 2002, le gouvernement a rompu les négociations avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie. Ces terribles FARC viennent d’enlever Ingrid Betancourt. L’élection présidentielle se profile, dont est favori un dur, un certain à lvaro. De (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le journalisme devrait être plus proche de la science. Dans la mesure du possible, les faits devraient être vérifiables. Si les journalistes veulent préserver une crédibilité à long-terme envers leur profession, c’est dans cette direction qu’il faut aller. Avoir plus de respect pour les lecteurs.

Julian Assange

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.