RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Tunisie : Révolution ...écologique et agricole !

L’agriculture est la mère nourricière de tous les arts disaient les philosophes de l’antiquité. Mais pour nourrir les arts faut"il qu’elle nourrice déjà les hommes qui la font ! Tel est la situation du monde arabe qui se nourrit d’au-delà des mers à plus de 50% ! Et ce n’est pas les terres qui lui manquent mais le quatrième élément ; l’eau !

Comme on sait les quatre éléments : air, terre, eau, et feu sont d’égale importance (25% chacun) dans l’équation de la vie sur terre. Mais dans nos régions on peut estimer que l’énergie (le Soleil) représente 40% et l’eau 10 % et ce en raison du site géographique et de son climat sec. Vu le changement climatique résultant de l’activité humaine et la tendance à la hausse de la population mondiale, la sécurité alimentaire du monde arabe cour un grand risque potentielle. Heureusement que le progrès scientifique peut nous permettre de remédier à la situation en vue de parer à ce déséquilibre structurel. En effet l’épuisement annoncé des énergies fossiles servant à produire l’électricité va amener l’Humanité à recourir à la source inépuisable, abondante et disponible : Le soleil.

Aussi le développement des sociétés humaines dans le domaine des sciences et techniques s’est fait souvent par l’imitation de la nature en vue de reproduire ses processus, et on peut affirmer que le cycle de l’eau en est le plus ancien et même qu’il est l’architecte de la topographie apparente du surface de la planète ! A ce titre il est imitable, surtout dans nos contrés, baignés par un rayonnement solaire ardent ! En plus, vu l’évolution vers le recours à des ressources d’énergie renouvelable, le solaire est à même de couvrir les besoins de l’homme en la matière. En effet un m² de son rayonnement sous nos latitudes peut couvrir le besoin d’un habitant en énergie ! Et l’extraction de cette énergie peut être couplée par le dessalement de l’eau de mer et ce en boostant un développement écologique ami de la nature et en droite file des recommandation du dernier sommet mondial de l’environnement pour la réduction des émissions des gaz à effet de serre résultant de l’usage des sources historiques en la matière. A titre d’exemple un KW issue d’une centrale à charbon dégage 1 kg de co² alors que s’il est extrait du solaire il ne dégage rien ! En voilà une chance historique offerte aux pays de la ceinture solaire bordant le Sahara et la rive sud de la Méditerranée pour s’intégrer dans le concert des nations développées et sauver le village monde en mettant un coup d’arrêt aux émissions fatales de ce co² mortel et ce tout en fournissant, au moins 50% de l’énergie propre, utilisée par l’Europe voisine !

Alors que la production d’un kWh d’une centrale Solaire CSP n’entraînerait aucune émission de CO² ; sa production actuelle en France dégage environ 78 grammes de CO2, 620 g aux Pays Bas, 670 g en Allemagne, 870 g au Danemark ! Il ressort de ces chiffres que si tous les pays européens se basaient sur l’électricité Solaire qui peut, par exemple, leur être fournie par la Tunisie, afin de couvrir leur consommation d’électricité, les rejets de CO2 évités se monteraient à environ 7 milliards de tonnes annuelles, soit près du tiers des rejets mondiaux actuels.

Jusqu’à quand allons nous continuer à gaver d’une tonne de CO² -à l’encontre de son propre plein grès- chaque habitant de la planète pour que les pays développés continuent à produire de manière obsolète l’électricité alors qu’elle pourrait l’être autrement et avec zéro émission ! Qu’est ce qu’on attend pour switcher vers le vert et sortir de ce calvaire au profit de l’humanité toute entière ?

La Nouvelle Tunisie Démocratique peut baliser la voie à cet effet et ce par l’institution d’un modèle d’échange gagnant/gagnant d’avec les compagnies spécialisées : Eau dessalée contre électricité verte extraite à concurrence de la couverture des besoins de son agriculture , 12 Km3 environ, et l’excédent d’électricité verte produite répartie 50%-50% entre la compagnie et la STEG. En effet la technique actuelle est en mesure d’établir une centrale électrique solaire usant la concentration des rayons du soleil d’un Km² de miroir réflecteur pour produire, par an, 250Mkw/h et 60 Mm3 d’eau dessalée, et encore cette technique a été développé pour produire l’électricité verte et l’eau n’est qu’un produit résiduel du cycle de refroidissement de la centrale par l’eau de mer ! Là nous avons un gisement à ciel et mer ouverts pour user et développer une telle technique afin de fournir annuellement, par exemple pour ce qui est de la Tunisie, mille mètres cubes d’eau dessalée par habitant et par an. Cette quantité est nécessaire pour l’arrimer à son terroir et son pays.

Avec un tel apport on fera de notre agriculture notre propre mère nourricière, tout en réalisant les objectifs de la Mère des Révolutions arabes, à savoir le plein emploi, la dignité et la liberté.

Cheikh Khalifa Mohamed Habib

URL de cet article 16656
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Julian Assange parle
Karen SHARPE
200 citations qui reprennent les mots d’Assange, privé de la parole depuis si longtemps maintenant. A travers différentes thématiques, on comprend l’homme et les raisons qui ont poussé les États-Unis à le poursuivre sans raison. APPEL POUR JULIAN ASSANGE De Julian Assange vous avez beaucoup entendu parler. Souvent en mal. Mais lui-même, l’avez-vous entendu ? Savez-vous ce qu’il a vraiment dit et fait, pourquoi il a fondé Wikileaks, ce qu’il pense de la guerre, d’Internet, du journalisme et de bien (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Il est difficile de faire comprendre quelque chose à quelqu’un lorsque son salaire lui impose de ne pas comprendre."

Sinclair Lewis
Prix Nobel de littérature

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.