RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Ukraine, essayer de comprendre les évènements

Voilà un sujet brulant qui soulève parfois bien des débats. Mais je pense qu’il faut revenir à son point de départ, car si déjà, nous ne sommes pas d’accord sur cela, il n’est peut-être inutile de parler du reste. Considérez-vous que « la révolution de couleur » de 2004 et « le Maiden » de 2014 sont des révolutions populaires spontanées ou alors, ont-elles étés téléguidées de l’extérieur ? Pensez-vous que Poutine se soit réveillé le 22 février de 2022 en se disant « aujourd’hui je n’ai rien à faire et pour passer le temps, je vais envahir l’Ukraine », ou que le 7 octobre 2023 le Hamas et d’autres groupes palestiniens se sont dit « Allez, chiche, ce matin on va attaquer Israël » ? On ne juge pas l’histoire sur un fait qui se passe à un moment « T », l’histoire se déroule sur le temps long. L’instant « T » est le résultat d’un processus qui prends racine dans les années, dans les décennies qui le précède. L’histoire se met en place patiemment, et ignorer ce fait ne peut que mener à des raisonnements défaillants ou l’émotion prends le pas sur l’analyse. Ajoutons à cela le travail de nos médias et leur propagande de guerre, et nous ne pouvons avoir qu’une vision déformée de ce qui se passe vraiment. Pensez-vous que nos médias soient un modèle d’objectivité ? Pensez-vous que les russes mentent toujours et que les ukrainiens, les américains, les européens disent toujours la vérité ?

Donc, si vous avez envie d’entendre un autre son de cloche, pour vous permettre de faire la part des choses et de vous forger votre propre opinion, je vais vous donner des sources que je consulte régulièrement pour essayer de comprendre ce qui se passe sur le terrain et dans les coulisses. J’ai cherché des sources alternatives après avoir entendu des propos que j’ai trouvé hallucinants dans les médias français. Voici des sites en langues françaises : « Vue du droit » de Régis de Castelnau avec des intervention d’un colonel français à la retraite Hervé Caresse, « Veille Stratégique » de Sylvain ferreira, « Histoire et Société, Dieu me pardonne c’est son métier », « Bruno Berthez, il n’est de vérité que du tout ». Voici des auteurs de livres sur ce conflit : Jacques Baud (Ukraine entre guerre et paix et L’art de la guerre russe), Eric Denécé (Ukraine : la guerre américaine), Investig’action (Ukraine : la guerre des images), Emmanuel Todd (La défaite de l’Occident). Des vidéos étrangères, principalement en langue anglaise (j’utilise la traduction automatique de YouTube) : Scott Ritter (officier du renseignement militaire étasunien dans les années 1980 et inspecteur de la commission spéciale des Nations unies en Irak entre 1991 et 1998), Larry Johnson (vétéran de la CIA et du Bureau du contre-terrorisme du Département d’État des EU), Colonel Mac Gregor (colonel à la retraite de l’armée des EU, il fut également le conseiller du secrétaire à la Défense). Des articles de sites donc je trouve parfois des traductions en français : « Moon of Alabama », « Pépé Escobar » et « M.K. Bhadrakumar- Indian Punchline ». Voilà, je me renseigne différemment, je n’invente rien. Je ne partage pas intégralement les propos ou les écrits de ces sites ou de ces personnes, mais en recoupant les sources je me forge ma propre opinion en usant d’un peu de logique.

Par exemple, voici une phrase d’Emmanuel Todd : « Ceux qui pensent que la Russie veut attaquer l’Europe sont dérangés », et celle, d’une autre historienne, Françoise Thom : « Si on la laisse gagner en Ukraine, la Russie s’acharnera à asservir l’Europe ». Alors qui a raison ? Faisons preuve d’un peu de logique. La population de l’ensemble des pays de l’Otan est de plus de 800 millions de personnes, avec des bases militaires établis sur tout le pourtour de la Russie. L’Otan a des moyens industriels et militaires important. La Russie c’est 150 millions de personnes, confrontée à des problèmes démographiques, répartie sur un territoire immense qu’elle a du mal à occuper entièrement. Elle doit surveiller 30 000 km de frontières. Ce qui préoccupe la Russie c’est l’expansion sans fin des bases de l’Otan a ses frontières. Qui menace qui ? Cette vieille rengaine de la menace russe a été utilisé pendant la guerre froide pour permettre aux États-Unis de justifier leur présence en Europe, et en 1981, on nous prédisait que si Mitterrand était élu, il y aurait des chars soviétiques sur les champs Elysées ! Arrêtons de jouer à nous faire peur et réfléchissons un peu. On nous raconte à chaque fois n’importe quoi et nous replongeons aussitôt. Sommes-nous idiots ? Si un jour les choses dégénèrent, ce que personne ne souhaite, il faudra chercher les responsables du coté de Washington et pas de Moscou !

URL de cet article 39321
  

Circus politicus
Christophe Deloire, Christophe Dubois
A quelques mois de l’élection présidentielle de 2012, les Français sont saisis d’angoisse à l’idée que la fête électorale débouchera sur une gueule de bois. La crise aidant, la politique se révèle un théâtre d’ombres où les signes du pouvoir servent surtout à masquer l’impuissance. Qui gouverne ? Qui décide ? Circus politicus révèle les dessous d’un véritable « putsch démocratique », une tentative de neutralisation du suffrage universel par une superclasse qui oriente la décision publique. Il montre comment le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je crois vraiment que là où il y a le choix entre la couardise et la violence, je conseillerais la violence.

MAHATMA GANDHI

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.