RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Thème : Chine

« Xi le Dictateur » : un mythe né de l’ignorance et des préjugés (Counterpunch)

Thomas HON WING POLIN
Le buzz dans les médias occidentaux a commencé il y a des années. Il a récemment atteint un crescendo avec le XIXe Congrès du Parti communiste chinois qui a confié un second mandat à Xi Jinping en tant que dirigeant national. On a beaucoup glosé sur le fait que Xi serait maintenant le leader chinois le plus puissant depuis Mao et Deng, et même Mao lui-même. Il l'aurait emporté dans les luttes de pouvoir habituelles, et aurait supplanté ses rivaux, dit-on. Le nouveau néologisme à la mode est « Xiconomics », qui laisse entendre qu'il aurait aussi pris le contrôle de l'économie Chinoise. Tout cela assorti des éternelles allusions aux dangers de la dictature, de l’hyper-concentration des pouvoirs, de l'abus d'autorité, de la répression, etc. Cette vision occidentale ne fait que démontrer, une fois de plus, l'ignorance et les préjugés dont ceux qui la colportent font preuve depuis longtemps à l'égard de la Chine. Pour comprendre la position de Xi Jinping, il faut étudier de plus près la nature de la (...) Lire la suite »
La Chine s’est éveillée pendant que nos médias anesthésiaient la France

Onze prouesses scientifiques et techniques de la Chine en 2017

Valet MATTI

Bien au-delà des préjugés attardés d’une Chine seulement capable de copier les techniques occidentales voici quelques exemples des réalisations de la Chine dans les domaines scientifiques et techniques qui témoignent de ses progrès remarquables.

Le 18 janvier, le premier satellite expérimental de science quantique du monde « Mo Zi » (Micius) a été officiellement livrée à son unité utilisatrice. Quelques mois plus tard, le 16 juin, une importante réalisation scientifique a été annoncée : des scientifiques chinois sont arrivés au premier plan sur la scène internationale en réussissant à envoyer des particules quantiques aléatoires intriquées d'un satellite à des stations au sol séparées par 1 200 kilomètres et de façon bidirectionnelle. Peu de temps après, « Mo Zi » a publié des résultats de téléportation stellaire quantique expérimentale. Pour la première fois dans le monde, « Mozi » a réussi la distribution de clés quantiques à haute vitesse du satellite vers le sol, posant ainsi les bases solides pour l'établissement d'un réseau de communication quantique mondial le plus sûr et le plus sécurisé qui soit. C'est aussi l'une des expériences les plus difficiles à laquelle a procédé le satellite, qui rappelle souvent la transmission dans l'espace-temps que l'on (...) Lire la suite »
31 
En 25 ans, la Chine a sorti de la pauvreté extrême 635 millions de personnes – soit le total de la population africaine

Quatre choses à savoir sur la Chine dans le cadre du XIXème congrès du Parti communiste

Marc VANDEPITTE

La communication médiatique occidentale sur le XIXème congrès du Parti communiste chinois a été affligeante. L’attention a presque exclusivement porté sur les “marionnettes du spectacle”, sur un seul homme et les spéculations à propos de l’hypothétique étendue de son pouvoir. Toutefois ce congrès ne portait pas sur la personne de Xi Jinping mais sur les changements et les défis fondamentaux du plus grand pays au monde. Mais nous n’avons pas appris grand chose à ce sujet, sinon quelques clichés éculés.

1. L’économie Au cœur du congrès : le fait que la Chine se trouve dans une nouvelle ère de développement. L’expression “ère nouvelle” figurait 36 fois dans le discours du président Xi. L’ère ancienne s’est caractérisée par le développement rapide de l’économie et de la technologie, parallèlement à l’inégalité sociale et aux problèmes environnementaux. L’ère nouvelle œuvre pour une croissance durable et équilibrée, une meilleure qualité de vie pour la population, davantage de participation et un rôle plus prépondérant sur la scène mondiale (1) Nous donnons ci-après quelques informations contextuelles sur un certain nombre de domaines dans la société chinoise en pleine mutation, en plein “développement”, dans l’espoir de pouvoir étayer plus solidement les connaissances et ou les critiques. Des chiffres qui donnent le tournis Ces 35 dernières années la croissance a été tout bonnement phénoménale. Le PNB par habitant a été multiplié par 17, oui vous lisez bien, par 17. En comparaison, celui de l’Inde a quadruplé pendant (...) Lire la suite »
61 

Libé : porte-voix de Dharamsala ?

André LACROIX

Sous le titre "Le monde devrait s’inquiéter des atteintes à l’environnement au Tibet", on a pu lire sur le site de Libé du 29/11/2017 une interview par Laurence Defranoux de Dolma Tsering, députée du « Parlement tibétain en exil ». C’est le droit, bien sûr, d’un organe de presse d’interviewer n’importe qui ; mais ne serait-ce pas aussi son devoir de faire preuve d’un minimum d’esprit critique ?

Rien que le bandeau de présentation donne un aperçu des préjugés de la journaliste. Elle nous dit que « Dolma Tsering (...) est née au Tibet en 1959, neuf ans après l’invasion du pays himalayen par l’armée de la Chine communiste. » Invasion ? En fait, la Chine n’a fait que récupérer une province traditionnelle ayant échappé pour un temps (de 1911 à 1950) à son contrôle à cause des problèmes de la jeune république (seigneurs de la guerre, rivalité entre communistes et Guomindang, agression japonaise). Il est assez lamentable qu’un journal au bon nom de Libération taxe d’« invasion » l’arrivée au Tibet de l’APL (Armée populaire de Libération) qui a effectivement libéré la population d’un pouvoir théocratique millénaire. Pour rappel, les paysans tibétains étaient astreints aux corvées ; ils pouvaient être vendus comme du bétail ; les esclaves fugitifs pouvaient subir l’arrachage des yeux (énucléation), l’arrachage de la langue, la section des tendons, l’amputation de bras, de jambes, ou être écorchés vifs. Première (...) Lire la suite »

Des Forces Spéciales d’Elite chinoises arrivent en Syrie.

Fars News

Le Centre de Réconcilation pour la Syrie a annoncé ce mercredi que des Forces spéciales Chinoises vont incessamment arriver en Syrie pour participer au combat contre les groupes terroristes. Le Centre russe déclare que les Forces chinoises vont se rendre rapidement en Syrie afin d'intensifier les actions contre le Parti islamique « Al-Turkistan » qui ont été ciblées par les troupes de l'Armée syrienne.

Des Forces Spéciales d'Elite chinoises arrivent en Syrie pour se joindre à la lutte antiterroriste. Teheran (FNA). Le Centre cite des sources du Ministère de la Défense Chinois déclarant que les « Night Tigers » et les Sibérian Tigers » spécialisés dans les actions anti-terroristes allaient arriver rapidement en Syrie pour s'attaquer au « Mouvement Islamique Oriental » dans la Province de Damas. « Al-Watan online », dans son édition en arabe, rapportait ce lundi que des membres du Parti Islamique Al-Turkistan s'étaient affrontés avec le groupe terroriste rival « Ansar Turkistan » dans la base aérienne d'Abu ai-Dhonhour dans le Sud-Est pour la première fois. « Al-Watan » rapportait de sources proches des deux côtés combattants disant que des différents concernant la menée des opérations contre l'Armée régulière avaient causé des incidents entre les deux parties. Il ajoutait que les troupes régulières, (De l'AAS), s'étaient déployées à quelques 17 kilomètres de la base aérienne dans la direction de l'Est. « (...) Lire la suite »
Répondre aux besoins des Chinois en matière de : niveau de vie, culture, démocratie, égalité, équité, justice, sécurité et environnement.

Rapport de Xi Jinping au 19e Congrès du Parti communiste chinois

XI Jinping

Texte intégral du rapport présenté par le président chinois le 18 octobre 2017 (les lenteurs de la traduction expliquent que nous le donnions à lire en décalé).

Merci à Heyi ZOU, correspondant à Paris de la Télévision Centrale de Chine (CCTV) d’avoir répondu à notre demande et de nous avoir communiqué ce document que l’on ne trouvera pas dans les médias subventionnés.
LGS

REMPORTER LA VICTOIRE DÉCISIVE DE L'ÉDIFICATION INTÉGRALE DE LA SOCIÉTÉ DE MOYENNE AISANCE ET FAIRE TRIOMPHER LE SOCIALISME À LA CHINOISE DE LA NOUVELLE ÈRE Camarades, Au nom du XVIIIe Comité central, j'ai l'honneur de présenter maintenant le rapport d'activité au XIXe Congrès national du Parti communiste chinois (PCC). Le XIXe Congrès national du PCC est un congrès extrêmement important qui a lieu au moment où nous entrons dans la phase décisive de l'édification intégrale de la société de moyenne aisance, et au moment clé où le socialisme à la chinoise est entré dans une nouvelle ère. Le présent congrès a pour thème : rester fidèle à l'engagement initial, garder constamment à l'esprit notre mission, porter haut levé le grand drapeau du socialisme à la chinoise, remporter la victoire décisive de l'édification intégrale de la société de moyenne aisance, faire triompher le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, et lutter sans relâche pour réaliser le rêve chinois du grand renouveau de la nation. Rester (...) Lire la suite »
L’intérêt de l’Europe serait de secouer le joug des USA et de collaborer avec la Chine sur ce gigantesque projet.

La mise en œuvre de la légende de la « Route de la soie »

BENALLAL

La Chine est prête à gouverner le monde.
La chine est l’une des plus anciennes civilisations au monde, devenue aujourd’hui le premier pays exportateur et première puissance industrielle et commerciale.

La Chine est en train d’envisager de lancer le fameux projet titanesque de « la route de la soie » autoroutiers, énergétiques, ferroviaires et portuaires, selon les médias de l’Etat chinois afin de booster encore plus la croissance économique. Ce nouveau projet est originaire d’une ancienne légende qui va devenir par la force des choses une réalité contenue déjà dans l’histoire. Elle se renouvelle avec les mêmes acteurs du vieux pays. La route de la soie était le rêve des auteurs des caravanes traversant toute une longue géographie de Chine en Inde semée d’embuches pour mercantiliser des objets de valeur utiles aptes à faire face à la valeur d’échange comme les épices, les tissus, le papier. La route de la soie avait emporté avec elle la culture et les valeurs religieuses. Avant Jésus-Christ, le Bouddhisme avait emprunté la route de la soie de L'Inde vers la Chine allant jusqu’au japon de même que pour le christianisme et la religion musulmane. La route de la soie est un moyen de communication La (...) Lire la suite »
La Chine s’est éveillée, dites-le à nos médias et à nos dirigeants

Les données du développement économique chinois depuis 2012

Maxime VIVAS

Avec un territoire de 9,597 millions km² et près de 1 milliard 400 millions d’habitants, avec un dynamisme et un rythme de développement qui feront bientôt d’elle la première puissance économique du monde, avec son aspiration à la paix, la Chine mérite qu’on la connaisse mieux, qu’on sorte des caricatures et des informations uniquement négatives, qu’on cesse de la déguiser en loup-garou, qu’on ne la désigne plus comme une ennemie.

Les Français (le sait-on ici ?) occupent une place de choix dans le cœur des Chinois. Les Chinois, chez nous, par suivisme de nos élites soudées aux USA, par le parti pris de nos médias, sont largement méconnus, voire vus avec la condescendance d’une puissance qui raisonne encore avec les codes de l’ère coloniale, ceux « du temps béni des colonies ». Parfois, trop souvent, des Français sont persuadés que, hors de l’Hexagone et hormis quelques pays d’Europe et les USA, il ne se trouve que des individus et des peuples d’un rang secondaire. En septembre, j’ai dialogué à Caracas avec Thierry Deronne, un intellectuel vénézuélien qui m’a assuré « qu’on n’a encore rien dit du Venezuela ». L’affirmation était osée puisque, depuis des mois, les médias du monde entier en parlaient chaque jour. Chez nous, le leader de la France Insoumise et ses collaborateurs ne pouvaient participer à un débat, répondre à une interview, sans être interrogés (in fine, « réponse en 30 secondes ») sur la situation au Venezuela et sur le type (...) Lire la suite »
20 

Russie et Chine contre l’empire du dollar (Il Manifesto)

Manlio DINUCCI
Un vaste arc de tensions et conflits s’étend de l’Asie orientale à l’Asie centrale, du Moyen-Orient à l’Europe, de l’Afrique à l’Amérique latine. Les “points chauds” le long de cet arc intercontinental -Péninsule coréenne, Mer de Chine Méridionale, Afghanistan, Syrie, Irak, Iran, Ukraine, Libye, Venezuela et autres- ont des histoires et des caractéristiques géopolitiques différentes, mais en même temps sont reliés à un unique facteur : la stratégie avec laquelle “l’empire américain d’Occident”, en déclin, essaie d’empêcher l’émergence de nouveaux sujets étatiques et sociaux. Ce que redoute Washington se comprend par le Sommet des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) qui s’est tenu du 3 au 5 septembre à Xiamen en Chine. Exprimant “les préoccupations des Brics sur l’injuste architecture économique et financière mondiale, qui ne prend pas en considération le poids croissant des économies émergentes”, le président russe Poutine a souligné la nécessité de “dépasser la domination excessive du nombre limité de (...) Lire la suite »

Les leçons à tirer du face à face indo-chinois à la frontière (Counterpunch)

Gerry BROWN
L'affrontement entre la Chine et l'Inde à la jonction Donglang / Doklam (jonction de l’Inde, de la Chine et du Bouthan)*, a pris fin au bout de deux mois. Les deux camps ont crié victoire. L'Inde a souligné le double retrait, ou retrait simultané, (elle a utilisé le terme euphémique de « désengagement ») des deux camps de la zone contrôlée par la Chine (également revendiquée par le Bhoutan) dans laquelle les troupes indiennes avaient fait intrusion. En ce qui concerne la Chine, elle a confirmé que les 50 derniers soldats indiens avaient quitté la région, sans dire que les troupes chinoises s’étaient aussi retirées. Ce que Pékin a dit, c'est qu'il continuerait à « maintenir une présence militaire et à patrouiller » la région, et à « ajuster et déployer » ses forces en fonction de la situation. Si victoire il y a, elle réside dans le fait que les deux camps ont reculé devant une nouvelle escarmouche frontalière, après la guerre de 1962. C'est en soi une raison tout à fait suffisante de pousser un soupir de (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 170