RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : ARTICLE XI
« …C’est à ça qu’on les reconnaît »

Les chiens de ferme, les beaufs et les Bidochon, ça porte le FN à l’Elysée

Maxime VIVAS

Quand le FN gouvernera, les faux antifafs (mais vrais chiens de ferme) se planqueront dans leur niche-mirador et la foule immense des beaufs et des Bidochon continuera à regarder les infos à la télé et à acheter des journaux bourrés de pub et propriétés des banques pour qui Hitler a toujours mieux valu que le Front populaire.

Dans le maquis du Vercors, nous serons peu nombreux.

Malheur à celui qui croit que la justesse de ses opinions se mesure à ce qu’en disent ses amis, alors qu’elle s’apprécie surtout à la bassesse de ses contradicteurs. Une idée croît, embellit et se vérifie sous l’orage des mensonges nécessaires pour la combattre. Elle se nourrit du terreau de la haine jeté sur elle à grandes pelletées par ses adversaires. C’est (presque) infaillible(1) : si l’argument d’un débatteur est méprisable, l’opinion de son contradicteur tient la route. Mettons au négatif les affirmations péremptoires des politologues, économistes, éditorialistes, qui encombrent les médias et, alors, des choses apparaissent, qui sont des vérités. Au début du 20ème siècle, August Bebel, dirigeant des sociaux-démocrates allemands a dit : « Quand la bourgeoisie m'applaudit, je me demande quelle erreur j'ai bien pu commettre ». Et ça marche plutôt bien quand on remplace bourgeoisie par médias, ou par MEDEF, ou par PS, ou encore par : CIA, NSA, Tsahal, FN, Angela Merkel, Benjamin Netanyahou, David Cameron, (...) Lire la suite »
30 
Les médias électroniques ne sont pas, de facto, des médias plus honnêtes, plus libres, plus informatifs que les autres.

Rue89, Article 11, LGS et les autres : conférence sur les médias alternatifs.

Maxime VIVAS

Du 1er au 4 novembre s’est tenu à La Baume-lès-Aix (13), l’Université d’automne du M’PEP (Mouvement Politique d’éducation Populaire). http://www.m-pep.org/

43 séances, 42 intervenants, 35 organisations, sur le thème « Restaurer la souveraineté nationale pour construire un nouvel internationalisme - Vers un socialisme du XXIe siècle ».

Le Grand Soir était une des organisations invitées.

Maxime Vivas, administrateur du Grand Soir, a participé à un débat sur les médias libres avec Pierre Levy du mensuel « progressiste radicalement eurocritique » BRN (Bastille-République-Nation), Sébastien Boistel du mensuel Le Ravi (enquête et satire en PACA) et Niels Solari (Acrimed). Il a également fait une conférence sur les médias alternatifs, illustrée pour l'essentiel par une analyse des sites Rue89 et Article 11. Le texte que vous allez lire rassemble ces deux interventions, abondées de quelques passages qui n'ont pas pu être donnés pour cause d'impératifs horaires. En complément, vous trouverez la liste des intervenants et des organisations présentes à l'Université d'Automne du M'PEP. Merci au M'PEP de nous avoir permis de porter devant ses adhérents des paroles de vérité nécessaires et utiles. LGS Médias alternatifs et enfumages à tous les étages Bonjour, Je m'appelle Maxime Vivas, je suis écrivain (romans, polars, humour, jeunesse, nouvelles essais, livres-enquêtes…). J'ai été référent (...) Lire la suite »
15 

Petits potins sur le Front National, les nazis, Charlie Hebdo, Article 11, Ornella Guyet et autres...

Maxime VIVAS

Ce qui fait la force des idées d’extrême droite, c’est (mis à part que peu les combattent « sur le fond ») le parfait cynisme avec lequel elles avancent masquées (masquées comme les sites dits anars, qui oublient également de combattre « sur le fond » les idées d’extrême droite).

Le FN, seule organisation de cette mouvance susceptible d'accéder au pouvoir, a procédé avec Marine Le Pen à un ravalement de façade, tandis que son père, président d'honneur du parti, veille à garder les adhérents attachés aux « fondamentaux » les plus brutaux. C'est comme au commissariat : le gentil, le méchant et le gogo au milieu. Cependant, et même si l'extrême droite chasse sur le terrain de la vraie gauche (impérialisme, oligarchies, Palestine…), la théorie de la convergence « entre les deux extrêmes » est une duperie. L'extrême droite n'a jamais été pacifiste (pas vrai, Jean-Marie ? Pas vrai Adolf ?), ni attentive à la souffrance du monde du travail, ni fâchée avec l'argent, ni soucieuse du sort des arabes. Les médias se délectent à rejeter d'une même chiquenaude les deux bouts de l'omelette dont on se passerait à la table de la démocratie baveuse et bipartite. Ainsi, LO, le NPA, le PG et le FN, ça se vaudrait, se ressemblerait. Les extrêmes ! Sauf que les premiers n'ont pas un passé factieux et (...) Lire la suite »
50 
Que choisir entre un deal avec la police, une vérité toute nue et un tankiste en uniforme

II - Les potes de nos calomniateurs infiltrés par la DCRI

legrandsoir

Suite de notre article : « I - Les bidonnages répétitifs des calomniateurs du Grand Soir ».

Il a été démontré dans l’article précédent que la hargne de nos adversaires remplace leur perspicacité et leur goût pour la vérité.

Voyons à présent comment ceux qui prétendent nous interdire de nous montrer en public fricotent avec des "anti-fafs" qui ont passé des deals avec le police et comment un autre site nous donne le (presque) fin mot sur l’agression que nous subissons depuis avril 2011.

Article XI n'a jamais pris ses distances avec un de ses lecteurs nous menaçant de coups de manches de pioche. Chauffés à blanc par les calomnies de ce site, d'autres ont lancé une fatwa pour empêcher notre présence dans un salon du livre, dans la rue, dans les quartiers, dans les villes. Novembre 2011. Le site lyonnais Rebellyon en appelle à la violence contre un administrateur du GS, nommément désigné), appel repris par d'autres sites, un peu partout : « Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartier pour les fachos ! » http://rebellyon.info/Alerte-antifasciste-Maxime-Vivas.html Février 2012. Le même site ( http://rebellyon.info/) pousse un long cri d'alarme contre les infiltrations réussies des « antifafs » lyonnais par la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI). Et de fournir un exemple où « un activiste, militant antifasciste de premier plan » rencontre un agent de la DCRI au commissariat et, après une discussion sur la lutte et sur « les derniers squats publics ouverts », un (...) Lire la suite »
18 
Que choisir entre une boule de pétanque et une vérité toute nue ?

I - Les bidonnages répétitifs des calomniateurs du Grand Soir

legrandsoir

LGS vous propose deux articles portant sur trois opérations de mystifications avec démonstration d’une infiltration par la police de groupuscules qui prétendent nous faire taire.

Ne vous attendez pas à lire ici des textes hargneux. Mais des informations et des révélations. Il se pourrait aussi que vous riiez un bon coup avec nous (sauf si vous êtes Ornella Guyet ou des sites comme Rebellyon ou Article XI).

Le second article qui paraîtra demain est intitulé : "Que choisir entre un deal avec la police, une vérité toute nue et un tankiste en uniforme"

II - Les potes de nos calomniateurs infiltrés par la DCRI.

LGS

Avril 2011. Dans un éditorial qu'il signe avec JBB (le webmaster d'Article XI), le pseudonymé Lémi, déclare avoir répondu à Ornella Guyet (alias Marie-Anne Boutoleau) qui lui proposait de publier un article contre LGS : « Faudra vraiment que ce soit béton ». Car sa « première réaction n'a pas vraiment été enthousiaste ». Puis, A. XI juge que le papier est « documenté, appuyé sur des liens et des faits sourcés. Rien d'une attaque purement gratuite, mais un constat réellement argumenté ». Et il le publie en roulant les mécaniques : « Et ce billet, hier comme aujourd'hui, nous l'assumons pleinement et totalement - au sens éditorial du terme. Parce que nous le pensons utile et nécessaire ». http://www.legrandsoir.info/analyse-de-la-culture-du-mensonge-et-de-la... On sait aujourd'hui (même nos agresseurs masqués d'A. XI le savent) qu'il s'agissait d'un tissu haineux de calomnies qui a discrédité son auteur et qui a poussé ACRIMED, dont elle se réclamait, à la déjuger et à rompre avec elle. Et personne, de bonne (...) Lire la suite »
Article XI, Marie-Anne Boutoleau, Ornella Guyet, Judas, tous dans le même sac.

Quand Le Grand Soir recevait le baiser de Judas (une histoire croustillante, incroyable mais vraie).

legrandsoir
De quoi s'agit-il ci-dessous ? D'une polémique entre des sites Internet concurrents ? De la queue de comète d'une querelle entre LGS et un site qui l'a agressé et diffamé ? D'un règlement de comptes personnel ? D'un Clochemerle modernisé par transposition sur la Toile ? De l'expression d'un vil ressentiment occupant la place de nos articles d'information et d'analyse ? Si c'était le cas, chacun perdrait son temps. Il s'agit en vérité de répondre à des questions fondamentales qui sont : L'anonymat journalistique (recours aux pseudos) est-il acceptable, non pas pour préserver sans risque un droit d'expression, mais pour calomnier un adversaire choisi et pour chauffer à blanc des lecteurs qui en appelleront à la violence physique ? Le mensonge est-il permis pour discréditer un adversaire ? La duplicité est-elle un outil normal d'investigation ? La virulence des attaques contre quiconque défend « le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes » est-elle anodine sur un site anarchisant ? Le (...) Lire la suite »
85 
Chasseurs de rouges-bruns

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.

legrandsoir

Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des internautes". Question : Existe-t-il une parade ? Réponse : Oui, heureusement, le CLV (Clic sur Lien pour Vérifier - copyright Le Grand Soir). Démonstration.

MISE A JOUR 14 JUIN 2011 - Marie-Anne Boutoleau (de son vrai nom Ornella Guyet) s'avère être bien le "faux-nez" antifa que nous soupçonnions depuis le début... voir ici : http://www.u-p-r.fr/actualite/upr/qui-veut-nuire-a-lupr-dr-jekyll-mrs-... * * * Le 2 avril a été repris ici intégralement un article intitulé « Le Grand Soir : analyse des dérives droitières d'un site alter » signé par Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet (se réclamant de CQFD et ACRIMED) et d'un mystérieux Joe Rashkounine et publié le 28 mars sur Article XI. L'article de ce site et les commentaires d'un de ses auteurs sont en partie des resucées, des coupés/collés d'un texte non signé paru dans CQFD N° 84 (décembre 2010), rubrique « Faux amis » et signé par « l'Equipe de CQFD ». Les deux articles sont similaires sur le fond, la forme, les amalgames, les exsudations haineuses, les liens. Mais Le Grand Soir n'était pas encore cité dans le premier article. Lacune comblée. Nous aurions pu, comme dans le passé, ignorer ce genre de littérature (...) Lire la suite »
93 

Le Grand soir : analyse des dérives droitières d’un site alter

Marie-Anne BOUTOLEAU, Joe RASHKOUNINE

MISE A JOUR 14 JUIN 2011 - Marie-Anne Boutoleau (de son vrai nom Ornella Guyet) s’avère être bien le "faux-nez" antifa que nous soupçonnions depuis le début... voir ici : http://www.u-p-r.fr/actualite/upr/qui-veut-nuire-a-lupr-dr-jekyll-mrs-...

9 Avril 2011 : NOUVEAU.

CONCOURS "SAUREZ-VOUS DECOUVRIR LES CONTRE-VERITES, FALSIFICATIONS ET MANIPULATIONS CACHEES DANS CE TEXTE ?"

Cela fait une semaine que nous avons reproduit cet "article" sur notre site. Depuis, nous observons d'un oeil amusé les réactions et d'un oeil, moins amusé, la facilité avec laquelle les lecteurs, si attentifs et exigeants lorsqu'il s'agit de publications du Grand Soir, ont été bernés par des auteurs peu scrupuleux. Une telle manipulation n'aurait d'ailleurs pas pu fonctionner sans cet ingrédient essentiel qui est « l'inertie du lecteur ». Certes, les administrateurs du GS disposent de quelques éléments que ses lecteurs (et ceux d'Article XI) n'ont pas, certes certains mensonges d'Article XI sont subtils, mais d'autres sont énormes (plus c'est gros...) et vous ne les avez pas vus. Ils sont pourtant là , devant nos yeux. Qui va découvrir les plus beaux mensonges d'Article XI ? Le concours est ouvert. Vos réponses seront publiées ici-même avant d'être intégrées dans un article collectif démontant les mécanismes d'une désolante cabale. Pour les dames, le prix sera un dîner en tête-à -tête avec un des (...) Lire la suite »
146