RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Censure

Vous n’êtes pas censé faire confiance au gouvernement.

Caitlin JOHNSTONE
Je n'en reviens toujours pas de l'audace dont fait preuve l'administration Biden en annonçant qu'il lui appartient de déterminer qui doit être banni des plates-formes de médias sociaux et du peu de réactions qu'elle suscite. Imaginez l'indignation si Trump avait dit ça. Sérieusement, imaginez ça. L'administration Biden donnant des instructions à la plus grande plateforme de médias sociaux du monde pour savoir qui censurer est jusqu'à présent le plus grand moment de "Imaginez si Trump avait fait ça" . Ils ont dit que nous avions besoin de la censure d'internet à cause de la Russie. Ils ont dit que nous avions besoin de la censure d'internet à cause de Covid. Ils ont dit que nous avons besoin de la censure d'internet à cause de la sécurité des élections. Ils ont dit que nous avons besoin de la censure d'Internet à cause de l'émeute du Capitole. Ils ont dit que nous avions besoin de la censure d'Internet à cause de l'extrémisme intérieur. Je suis presque sûre qu'ils veulent juste la censure (...) Lire la suite »
18 

La montée terrifiante du black-out total des médias de masse sur les informations dérangeantes

Caitlin JOHNSTONE
Deux organismes de surveillance des médias, Media Lens et Fairness & Accuracy In Reporting (FAIR), ont publié des articles sur le black-out total des grands médias sur la révélation [en français] par le journal islandais Stundin qu'un acte d'accusation américain dans l'affaire contre Julian Assange était basé sur le faux témoignage de Sigurdur Thordarson, sociopathe diagnostiqué et pédophile condamné. Alan MacLeod, de FAIR, écrit qu''à la date du vendredi 2 juillet, il n'y a eu littéralement aucune couverture de cette affaire dans les médias institutionnels ; pas un mot dans le New York Times, le Washington Post, CNN, NBC News, Fox News ou NPR'. 'Une recherche en ligne pour 'Assange' ou 'Thordarson' ne donnera lieu à aucun article pertinent de sources établies, que ce soit aux États-Unis ou ailleurs dans l'Anglosphère, même dans des plateformes axées sur la technologie comme The Verge, Wired ou Gizmodo', ajoute MacLeod. Key Assange Witness Recants—With Zero Corporate Media Coverage (...) Lire la suite »
12 

Le pendule de la censure d’Internet bascule à nouveau à gauche

Caitlin JOHNSTONE
Il y a eu une purge des comptes de gauche dans les médias sociaux, les organisations socialistes étant ciblées par Facebook et de nombreux comptes associés à Antifa ayant été suspendus de Twitter. "Nous venons de confirmer que Facebook a désactivé la page de l'International Youth and Students for Social Equality de l'Université du Michigan, ainsi que les comptes de tous les administrateurs", a tweeté aujourd'hui le rédacteur en chef du site World Socialist Website. "Il s'agit d'une attaque sans précédent contre les droits d'expression d'un groupe officiel d'étudiants du campus". Le site World Socialist Website rapporte également ce qui suit : Vendredi, Facebook a procédé à une purge des pages et comptes de gauche, anti-guerre et progressistes, y compris des membres dirigeants du Parti socialiste pour l'égalité. Facebook n'a donné aucune explication sur la raison de la désactivation des comptes, ni même une reconnaissance publique que les suppressions avaient eu lieu. Au moins une demi-douzaine de (...) Lire la suite »
18 

Ma démission de The Intercept

Glenn GREENWALD
Les mêmes tendances à la répression, à la censure et à l'homogénéité idéologique qui frappent la presse nationale en général, ont englouti l'organe de presse que j'ai cofondé, avec pour point culminant la censure de mes propres articles. Aujourd'hui, j'ai fait part de mon intention de démissionner de The Intercept, le média que j'ai cofondé en 2013 avec Jeremy Scahill et Laura Poitras, ainsi que de sa société mère First Look Media. La dernière cause, déterminante, est que les rédacteurs de The Intercept, en violation de mon droit contractuel à la liberté éditoriale, ont censuré un article que j'ai écrit cette semaine, refusant de le publier à moins que je ne supprime toutes les sections critiques à l'égard du candidat démocrate à la présidence Joe Biden, le candidat soutenu avec véhémence par tous les rédacteurs de The Intercept basés à New-York qui participent à cet effort de censure. L'article censuré, basé sur des courriels et des témoignages récemment révélés, a soulevé des questions critiques sur la (...) Lire la suite »

Aucun changement réel ne peut se produire tant que la parole est restreinte par des oligarques monopolistiques

Caitlin JOHNSTONE
Dans un nouvel article solide intitulé "Facebook et Twitter franchissent une ligne bien plus dangereuse que ce qu'ils censurent" sur le silence multiplateforme de la publication par le New York Post des courriels de Hunter Biden [Fils de Joe Biden - NdT], Glenn Greenwald, de The Intercept, écrit ce qui suit : C'est toujours ainsi que ça se passe : ce sont exclusivement les voix en marge, les dissidents, ceux qui résident en dehors des factions du pouvoir qui seront soumis à ce silence. Les voix politiques et médiatiques dominantes, ainsi que le gouvernement américain et ses alliés, seront entièrement libres de diffuser des théories de conspiration et de désinformation sans jamais être soumis à ces "règles" illusoires. Le pouvoir de censure, que les géants de la technologie exercent aujourd'hui, est un instrument de préservation du statu quo. Dès le début, la promesse d'Internet était qu'il serait un outil de libération, d'égalitarisme, en permettant à ceux qui n'ont ni argent ni pouvoir de (...) Lire la suite »

Twitter supprime l’agence russe RIA Novosti (et d’autres) des résultats de recherche

Lecteur

L’agence de presse RIA Novosti a subi des sanctions de Twitter, son compte ayant été retiré des résultats de recherche du réseau social. Cette mesure arrive après que Twitter a marqué Sputnik France et RT comme « Média affilié à un État, Russie ».

Après que Sputnik France et RT ont constaté leur disparition des résultats de recherche sur Twitter, c’est l’agence RIA Novosti qui a été ciblée. À partir de ce 28 septembre, cette dernière n’apparaît pas parmi les comptes suggérés par le réseaux sociaux. Les utilisateurs ne pourront ainsi pas le trouver dans la barre de recherche sans être abonnés à celui-ci. « Nous considérons ces restrictions de la part de Twitter comme un acte de censure des médias, ce qui est nettement interdit par la Constitution russe. Malgré nos demandes, le réseau social ne répond pas et n'explique pas ses décisions », a déclaré le service de presse de l’agence Rossiya Segodnya dans un communiqué. Sputnik et RT marqués En août, la plateforme avait en effet indiqué qu’elle signait comme « Média affilié à un État » les comptes concernés des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu. C’est donc le cas de Sputnik France, RT ou encore des médias chinois Xinhua, Global Times et CCTV. La mesure n’a pourtant pas concerné (...) Lire la suite »

Quand le Ministère de la Défense anglais et la BBC entraînent une censure sur la réalité de la torture vécue par Julian Assange

Aurore Van Opstal
La Commission consultative des médias pour la défense et la sécurité (DSMA) [1] organise au sein des locaux du Ministère de la Défense anglais une véritable censure d’État sur la réalité du travail de Julian Assange, sa situation judiciaire et la torture, confirmée par un rapporteur de l’ONU [2], que vit le fondeur de Wikileaks. La BBC, chaîne publique, elle, enchaîne la désinformation sur le lanceur d’alerte, toujours détenu arbitrairement en quartier de haute sécurité en Angleterre. Enquête choc. Le Ministère de la Défense s’occupe du contenu médiatique sur Assange Derrière le DSMA (La Commission consultative des médias pour la défense et la sécurité) se cache le Ministère de la Défense anglais qui pour se donner un semblant d’indépendance, a créé cette structure. Un joli nom qui cache une structure antidémocratique. Dans cette structure DSMA, des comités sont organisés au Ministère de la Défense avec les plus grands médias d’Angleterre. Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre qu’il n’est guère normal (...) Lire la suite »

Le retour de la satire comme antidote à la censure

Dominique MUSELET
J’ai appris au lycée que la satire est un genre littéraire utilisé par les opposants du pouvoir en place pour dénoncer ses abus, à des périodes où la censure interdit toute critique directe. Selon Le Robert, la satire est un : « Écrit, discours qui s’attaque à quelque chose, à quelqu’un, en s’en moquant ». À l’école, on faisait l’éloge de Rabelais, La Bruyère, La Fontaine, Molière, Voltaire, qui luttaient de cette manière contre le pouvoir absolu des souverains de l’ancien régime. Un état de plus en plus autoritaire Eh bien, il me semble que la satire est en train de refleurir en ces temps où l’autoritarisme de l’Etat se renforce. Pour faire taire les opposants, le pouvoir en place n’hésite plus à employer la violence (les Gilets jaunes) ni à instrumentaliser la loi, allant jusqu’à instituer le délit d’opinion (loi Gayssot, circulaires Alliot-Marie contre le BDS palestinien, loi Avia). La surveillance des populations se développe à grande vitesse (radars, portables, reconnaissance faciale, Stop-covid). A quoi (...) Lire la suite »
47 

Facebook nomme un censeur israélien (qui a incité au génocide des Palestiniens) à son conseil de surveillance (The Electronic Intifada)

Tamara Nassar
Facebook a engagé l'ancienne directrice générale du ministère de la justice israélien comme membre de son nouveau conseil de surveillance. Cet organe déterminera effectivement les contenus à censurer ou à autoriser sur la plateforme de médias sociaux. Emi Palmor a dirigé le ministère de la justice de 2014 qu'elle ait été démise de ses fonctions l'année dernière. Sous sa direction, le ministère israélien de la justice "a demandé à Facebook de censurer le discours légitime des défenseurs des droits de l'homme et des journalistes parce qu'il était jugé politiquement indésirable", ont déclaré ce mois-ci des groupes de la société civile palestinienne. Les groupes ont condamné la sélection de Palmor par Facebook, mettant en garde contre son rôle potentiel dans le musellement de la liberté d'expression et la censure des défenseurs des droits de l'homme, en particulier les voix palestiniennes, arabes et musulmanes sur la plateforme. La Palestine Digital Rights Coalition, le Conseil des organisations palestiniennes (...) Lire la suite »

Le voile de l’hypocrisie ne pourra jamais couvrir le visage de l’intimidation

YISHUANG LIU
Depuis quelque temps, sur la base d'une mentalité de guerre froide et de préjugés idéologiques, les États-Unis ont adopté diverses mesures restrictives et discriminatoires à l'encontre des agences de presse chinoises et de leur personnel aux États-Unis, et ont récemment intensifié leur répression politique des agences de presse chinoises présentes sur leur territoire. Les mesures correspondantes prises par la Chine sont une réponse légitime et nécessaire aux actions des États-Unis visant à s'attaquer indûment depuis longtemps déjà aux agences de presse chinoises aux États-Unis. Cependant, certains médias étasuniens, inversant le noir et le blanc et confondant le bien et le mal, ont pointé du doigt les contre-mesures prises par la Chine tout en fermant les yeux sur la répression politique menée par leur propre pays sur les agences de presse chinoises aux États-Unis. Le triste spectacle donné par certaines personnes aux États-Unis a en outre montré à quel point le soi-disant principe de « liberté de la (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40