RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
38 

Censure de Médiapart : la liberté de la presse, un vieux souvenir ?

Série d’attaques gravissimes contre la pluralité médiatique et la liberté d’expression

Vendredi 18 novembre 2022, le tribunal de Paris a ordonné, sans audience ni débat contradictoire, la censure préalable d’une enquête de Médiapart. Dans la foulée, un huissier se présentait au siège du média pour signifier aux journalistes qu’il leur est interdit de publier leur article « sous astreinte de 10.000 euros par extrait publié ». Cette atteinte à la liberté de la presse est inédite depuis le XIXe siècle. Médiapart écrit : « à notre connaissance, jamais ce moyen exceptionnel n’a été utilisé dans une affaire de presse, c’est du jamais-vu dans notre histoire républicaine depuis la loi du 29 juillet 1881 », date à laquelle le droit d’information et la liberté d’expression a été protégé par la loi.

Quel est l’article censuré ? Des révélations sur les pratiques du maire de Saint-Étienne, l’élu de droite Gaël Perdriau, qui avait fait chanter l’un de ses adjoints avec une sextape filmée à son insu. Pour justifier la censure, le tribunal invoque « une atteinte à la vie privée ». Alors même que c’est ce maire, accusé de chantage et d’humiliations, qui a lourdement porté atteinte à la vie privée pour obtenir du pouvoir politique ! Et Médiapart n’a même pas pu défendre ses droits. Cette affaire s’inscrit dans une longue série d’attaques gravissimes contre la liberté de la presse.

»» https://contre-attaque.net/2022/11/22/censure-de-mediapart-la-liberte-...
URL de cet article 38380
  

Maurice Tournier. Les mots de mai 68.
Bernard GENSANE
« Les révolutionnaires de Mai ont pris la parole comme on a pris la Bastille en 1789 » (Michel de Certeau). A la base, la génération de mai 68 est peut-être la première génération qui, en masse, a pris conscience du pouvoir des mots, a senti que les mots n’étaient jamais neutres, qu’ils n’avaient pas forcément le même sens selon l’endroit géographique, social ou métaphorique où ils étaient prononcés, que nommer c’était tenir le monde dans sa main. Une chanson d’amour des Beatles, en fin de compte très (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

C’est très dur d’être libre lorsqu’on est acheté et vendu sur le marché. Bien sûr, ne leur dites jamais qu’ils ne sont pas libres, parce qu’alors ils vont se mettre à tuer et estropier pour prouver qu’ils le sont. Pour sûr, ils vont vous parler, et parler, et parler encore de droits individuels. Mais lorsqu’ils voient un individu libre, ça leur fout les jetons.

Jack Nicholson, dans le film "Easy Rider"

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.