RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Défense (politique de)

Allemagne. Le SPD ne veut plus des armes nucléaires étasuniennes

Bruno ODENT

Se désolidarisant de la doctrine offensive de Donald Trump, les sociaux-démocrates allemands plaident le refus du transport et du stationnement de ses bombes.

La direction du Parti social-démocrate (SPD) revendique la fin de la « participation » (nukleare Teilhabe) de l’Allemagne au déploiement nucléaire étasunien sur son territoire et revendique un débat au Bundestag sur cette question. Cette « participation » est établie par un dit « contrat de fonctionnement » de l’Otan qui transforme automatiquement, en cas de conflit, les avions de la Bundeswehr en porteurs des armes atomiques étasuniennes stationnés outre-Rhin. La proposition a soulevé aussitôt des réactions indignées de la CDU/CSU, troublant quelque peu l’ambiance d’ « union sacrée face au coronavirus » qui semblait caractériser d’autant plus le climat politique dans le pays que la gestion des affaires relève déjà d’une « grande coalition » entre la CDU/CSU d’Angela Merkel et le SPD. Dans le monde, près de 2 000 milliards de dollards sont dépensés pour les armes Appuyé par les deux nouveaux coprésidents du parti, Saskia Esken et Norbert Walter-Borjans, le président du groupe parlementaire SPD au Bundestag, Rolf (...) Lire la suite »

Iran : l’impudence de Florence Parly

Philippe ARNAUD
Florence Parly a récemment évoqué la décision de l'Iran d'augmenter de nouveau sa production d'uranium, en contravention avec les accords de Vienne, conclus en juillet 2015. Et Florence Parly de dire qu'il fallait "ramener l'Iran au respect de l'accord de Vienne". Remarque 1. Florence Parly ne manque pas d'impudence en inversant ainsi la chaîne des causalités (et, partant, des responsabilités). Quelqu'un qui l'écouterait en ignorant les événements survenus depuis cet accord de Vienne ne manquerait pas de penser que l'Iran a violé cet accord par malignité. Or, c'est bien, d'abord, le retrait unilatéral des États-Unis, en mai 2018, en violation de leur propre signature, qui a été, ensuite – mais ensuite seulement – l'élément déclencheur de la décision de l'Iran ! Ce sont les États-Unis et non pas l'Iran qu'il faudrait ramener au respect de cet accord. Remarque 2. Florence Parly ne manque pas non plus d'impudence en demandant que l'Iran respecte l'accord de Vienne alors que ni la France ni l'Europe n'ont (...) Lire la suite »

l’Union européenne dans la stratégie nucléaire du Pentagone (Il Manifesto)

Manlio DINUCCI
Les ministres de la Défense de l’OTAN (pour l’Italie Elisabetta Trenta, M5S, pour la France, Florence Parly, LREM) ont été convoqués à Bruxelles les 26 et 27 juin pour approuver les nouvelles mesures de “dissuasion” contre la Russie, accusée sans aucune preuve d’avoir violé le traité FNI. En substance ils se mettront en rang derrière les États-Unis qui, en se retirant définitivement du Traité le 2 août, se préparent à déployer en Europe des missiles nucléaires à portée intermédiaire (entre 500 et 5500 km) avec base à terre, analogues à ceux des années 80’ (les Pershing 2 et les Cruise) qui furent éliminés (avec les SS-20 soviétiques) par le Traité signé en 1987 par les présidents Gorbachev et Reagan. Les plus grandes puissances européennes, de plus en plus divisées à l’intérieur de l’Ue, se re-compactent dans l’OTAN sous commandement USA pour soutenir leurs intérêts stratégiques communs. Cette même Union européenne -dont 21 des 27 membres font partie de l’OTAN (comme en fait partie la Grand-Bretagne sortante de l’Ue)- (...) Lire la suite »

Le navire d’assaut des nouveaux croisés (Il Manifesto)

Manlio DINUCCI
En présence du Chef de l’État Sergio Mattarella, du ministre de la Défense Elisabetta Trenta, du ministre du Développement économique Luigi Di Maio, et des plus hautes autorités militaires, a été lancé le 25 mai aux Chantiers de Castellammare di Stabia (Naples) le navire Trieste, construit par Fincantieri. C’est une unité amphibie multirôles et multifonctions de la Marine militaire italienne, défini par Trenta comme “parfaite synthèse de la capacité d’innovation technologique du Pays”. Avec une longueur de 214 mètres et une vitesse de 25 noeuds (46 km/h), il a un pont de vol long de 230 mètres pour le décollage d’hélicoptères, de chasseurs F-35B à décollage court et atterrissage vertical et convertibles V-22 Osprey. Il peut transporter dans son pont-garage des véhicules blindés sur 1200 mètres linéaires. Il a une rampe de lancement interne, longue de 50 mètres et large de 15, qui permet au navire d’opérer avec les plus modernes véhicules amphibies de l’OTAN. En termes techniques, c’est un navire destiné à (...) Lire la suite »
Quand le président des riches creuse un fossé social et prétend favoriser la mixité sociale

Civique/citoyen

Philippe ARNAUD
Ce 27 juin, j'ai suivi, au journal de 13 h de France 2, un sujet sur le service civique obligatoire, ardemment souhaité par le gouvernement (et qui, pour une durée d'un mois, va d'ailleurs "coûter un bras" - et dont on peut se demander si l'argent de son financement ne pourrait pas être mieux employé...). Remarque liminaire. Il me semble avoir lu, il y a pas mal d'années, que les termes "civique" et "citoyen", bien qu'appartenant au même champ sémantique, n’en avaient pas moins des connotations politiques différentes, ou, pour le dire plus clairement, que le terme "citoyen" serait plus connoté à gauche et "civique" plus connoté à droite. Il est d'ailleurs intéressant de noter que si citoyen et civique peuvent chacun avoir un usage d'adjectif, seul citoyen a un usage de de substantif en tant que ce terme renvoie à un individu concret et sujet de droit. "Civique" ne renvoie pas à un substantif. "Civique" ne renvoie - et encore de loin, et par paronymie - qu'au banal et neutre "civil". Par (...) Lire la suite »

Le complexe militaro-industriel est la principale cause de la crise globale

John SCALES AVERY
Je voudrais vous annoncer la publication d’un nouveau livre intitulé The Devil’s Dynamo [La dynamo du diable]. Il s’agit d’une collection d’articles et de textes sur la façon dont les complexes militaro-industriels du monde entier conduisent et perpétuent la guerre. Une quantité considérable de données nouvelles ont également été ajoutées. Le livre peut être téléchargé et diffusé gratuitement du site de l’Académie danoise pour la paix. Pourquoi appeler un livre sur les complexes militaro-industriels The Devil’s Dynamo ? Un complexe militaro-industriel est un flux circulaire d’argent. L’argent y circule comme le courant électrique dans une dynamo, en faisant une machine diabolique. L’argent des oligarques immensément riches achète les votes des politiciens et la propagande des médias grand public. Engourdis par la propagande, les citoyens permettent aux politiciens de voter pour des budgets militaires obscènement gonflés, ce qui enrichit encore plus les oligarques corporatifs et le flux circulaire se (...) Lire la suite »

La Macronie : va-t-en-guerre nucléariste

Jean REVEST

A quelques heures des célébrations du 8 mai 1945 marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale et la capitulation de l'Allemagne nazie, la ministre macroniste des Armées annonce la construction d’un cinquième sous-marin nucléaire d’attaque. L'alignement de la France sur le bellicisme étasunien et les exigences des "va-t-en guerre" galonnés tricolore et du Commissariat à l'Energie Atomique sont une menace pour les peuples et la planète.

La ministre des Armées Florence Parly* a annoncé – quatre jours avant les commémorations du 8 mai 1945 marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale, la victoire des alliées et la capitulation de l'Allemagne nazie – le lancement de la construction d’un cinquième sous-marin nucléaire d’attaque français. La commande en est faite auprès du groupe industriel militaire "Naval Group" à Cherbourg, le nouveau nom héritier des arsenaux français et de la Direction des constructions et armes navales (DCAN), devenue la Direction des constructions navales (DCN) en 1991 puis DCNS en 2007 et Naval Group depuis 2017 intervenant également dans le nucléaire dit "civil". Si "Naval Group" est une société de droit privé, pour satisfaire aux exigences de la Commission Européenne et de la mondialisation capitaliste, elle est toutefois détenue à hauteur de 62,49 % par l’État français et de 35 % par Thales. Thales elle-même créé en 1998 par la réunion des activités militaires de Alcatel (fusionnée depuis, en 2006, avec (...) Lire la suite »

Le service "national" ou bourgeois de Macron

Boris- JRCF
« Le moment que représentera ce service national universel, c’est un moment de rencontre entre la jeunesse de notre pays et la nation, et en partie son armée, mais ça peut être aussi un engagement civique, comment est-ce qu’on donne de son temps utilement à la nation » Emmanuel Macron, Le Monde du 13/02/2018. Cette courte citation de Macron est révélatrice. En effet, il veut faire rencontrer la jeunesse et la Nation comme s’il considérait la jeunesse comme un corps étranger à cette dernière. La jeunesse n’a pas à rencontrer la Nation, elle est, avec ses concitoyens plus âgés, la Nation. Cette citation démontre, une fois de plus, que Macron ne sait pas ce qu’est la Nation, elle est pour lui un simple vocable à invoquer pour pousser le peuple à s’associer et se solidariser avec l'Etat bourgeois. La JAPD actuelle Ceux qui ont participé à la Journée d’Appel et de formation à la défense savent qu’elle n’est qu’une présentation des différents corps d’armée, accompagnée de vidéos cherchant à défendre les (...) Lire la suite »

La France n’a plus de politique étrangère ? Vendons notre siège au Conseil de l’ONU au Qatar.

Jacques-Marie BOURGET

L'Europe est une colonie étasunienne créée par un agent français de la CIA et un ministre de Pétain. La politique étrangère de Paris se décide à Washington. Pourquoi dépenser de l'argent en entretenant un lourd Titanic nommé Quai d'Orsay ? Il faut en faire un palace couvert d'étoiles et vendre notre voix au Conseil de l'ONU au plus offrant, à coup sûr le Qatar.

Et si, sur eBay, on mettait en vente la voix de la France au Conseil de sécurité de l’Onu ? Ça ferait des sous pour payer d’autres gardes du corps à Marine Le Pen et d’autres épouses travailleuses à François Fillon. J’ai un ami corse, expert pointilleux en achat et vente de votes, qui pourrait se charger de la transaction. On nous dit que les caisses de la France sont vides ? Très bien. Mais puisque personne, entre les candidats à la succession de Paul Deschanel, ne nous propose de faire revenir en France les 160 milliards de taxes et impôts en cavale, ce droit de suffrage à l’Onu a la qualité d’une voix en or. Ma réflexion mérite au moins une bonne étude de marché. Il serait judicieux de la confier à Ladreit de la Charrière, un homme qui a de l’entregent, et même de l’entre-François ; qui connaît donc du monde, le monde. Les plus courageux d’entre nous, ceux qui ont perdu de jolies soirées à écouter les moulins à paroles des « primaires » l’ont constaté : pour présider la France, un programme de politique (...) Lire la suite »

La Russie va acheter "d’occasion" les porte-hélicoptères du Mistral à l’Egypte

Moon of Alabama
Les voitures neuves sont souvent proposées par les constructeurs dans leurs catalogues à des prix élevés. Les concessionnaires automobiles ont imaginé un truc pour contourner les prix catalogue et vendre plus de voitures : ils « vendent » la nouvelle voiture à des hommes de paille pour un jour ou deux. Ces voitures sont qualifiées de voitures de « démonstration » ou de voitures déjà-immatriculées. La « voiture d'occasion » est rendue au concessionnaire qui la vend à l'acheteur initialement prévu à un prix inférieur au prix catalogue du fabricant. Il semble qu’on soit en train de recourir à un artifice de ce genre, bien que ne comportant pas de prix, pour ce qui concerne deux navires de guerre qui ont défrayé la chronique : La France a accepté de vendre à l'Egypte les deux porte-hélicoptères Mistral qui étaient à l'origine destinés à la Russie. ... Le contrat des Mistral, d'une valeur de 1,2 milliard d’euros (1,3 milliard de dollars), a été signé par DCNS / STX de France et Rosoboron export de Russie en 2011. (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20