RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Kosovo

Kosovo : ne pas laisser les trafiquants d’organes impunis

Mrap
Le MRAP exprime ses plus vives préoccupations après la publication du rapport de Dick Marty, rapporteur spécial du Conseil de l'Europe ; qui confirme l'essentiel des allégations exprimées dès 2008 par la Procureure générale du TPI de La Haye Carla Del Ponte et qui portent sur l'existence d'un trafic d'organes auquel se seraient livré des membres de l'UCK (Armée de libération du Kosovo) et plus particulièrement le groupe de la Drenica constitué autour de Hashim Thaçi, l'actuel premier ministre du Kosovo. De 1998 à 2000, des centaines de prisonniers principalement des Serbes du Kosovo mais probablement aussi des Roms et des Albanais accusés de collaboration auraient été déportés en Albanie où ils auraient été assassinés pour alimenter un trafic d'organes, principalement de reins. Selon le Procureur spécial pour les crimes de guerre de Serbie, Vladimir Vukcevic, 500 prisonniers environ auraient été conduits ainsi en Albanie. Ces faits d'une extrême gravité engagent la responsabilité de la communauté (...) Lire la suite »

Kosovo : sauver les enfants intoxiqués au plomb

D. Grcic
Chers amis français et francophones, Dans l'intérêt de la réconciliation, de la compréhension et au nom de l'amour des enfants, pouvez-vous faire preuve de votre solidarité en signant cette pétition ? Elle demande au Président Obama d'assurer l'évacuation immédiate et le traitement médical urgent des enfants roms des camps du nord de Mitrovica, qui sont intoxiqués au plomb. La pétition se trouve ci-dessous en français. Nous aurons besoin d'une multitude de signatures pour sauver ces enfants, merci de relayer ce message à tous vos contacts francophones ! (Le texte existe en anglais aussi). Merci beaucoup. http://www.thepetitionsite.com/5/Save-Children-Dying-From-Lead-Poisoning Bernard Sullivan (Kosovo Medical Emergency Group - Groupe d'Urgence Médicale du Kosovo) et Paul Polansky (Kosovo Roma Refugee Foundation) Texte de la pétition en français Kosovo : sauver les enfants intoxiqués au plomb En ce moment-même, 200 enfants roms ou ashkalis de moins de dix ans voient leur vie détruite à cause (...) Lire la suite »

KOSOVO : LA GUERRE HUMANITAIRE ET SA PAIX YANKEE

Le Forum de Belgrade Pour un Monde Egalitaire
Le Forum de Belgrade Pour un Monde Egalitaire Kneza Milosa 82 11000 Belgrade Le Forum de Belgrade Pour un Monde Egalitaire condamne fermement l'attaque terroriste dans le secteur nord de Kosovska Mitrovica qui s'est soldé par la mort du pédiatre le Docteur Mesud Djekovic et onze blessés. Cet acte criminel se situe dans la continuité des activités terroristes et du nettoyage ethnique de la population serbe au Kosovo et en Méthohie, conséquence du non respect de la résolution du Conseil de Sécurité 1244 (1999) et de la politique pro-albanaise des grands pays occidentaux et des représentant de la communauté internationale. Il était clair dès le début qu'EULEX, dont le mandat est de construire les institutions d'un état illégal, n'était pas et ne saurait être neutre. Si d'aucuns, dans l'égarement, pouvaient croire et allaient jusqu'à défendre « la neutralité statutaire » d'EULEX et de Peter Feit, à présent cela n'est plus possible. Le Forum de Belgrade exprime toute sa solidarité au peuple Serbe du (...) Lire la suite »

KOSOVO, LE TRAFIC DE DROGUE ET L’EUROPE

A. Jejcic
Le Kosovo est le point de transit de la drogue asiatique vers l'Europe. Selon un analyste des questions militaires serbe, Milovan Drecun, citant l'Europol et l'Interpol, la majeure partie de la drogue européenne en provenance de l'Afghanistan passait par le Kosovo. D'après certaines estimations c'est 65% de la production mondiale d'héroïne qui passerait par l'ancienne province serbe alors que 90% de l'ensemble des drogues arrivant en Europe transiterait par le Kosovo. Le canadien, S.Kellock, estime, quant à lui, que la mafia albanaise agit de connivence avec les États Unis. Lors d'une interview, S. Kellock a affirmé que des diplomates US en poste au Kosovo sont intervenus pour faire libérer des trafiquants de drogues notoires. Le détective canadien a également confirmé que le premier ministre actuel, H.Thaci, est à la tête du plus important clan mafieux albanais. Suivant des rapports secrets de la KFOR, le clan disposerait de trois laboratoires illégaux pour le traitement de l'héroïne. Les (...) Lire la suite »

L’indépendance du Kosovo, l’entrée en action de l’artillerie lourde

A. JEJCIC
La bataille pour la reconnaissance du Kosovo fait rage. Certes, les médias n'en parlent guère mais il semblerait néanmoins qu'à l'approche de la publication du jugement de la Court Internationale de Justice la tension soit bel et bien montée d'un cran. Un bon observatoire de l'activité des « lobbyistes » pro indépendance du Kosovo est ces jours-ci Lima, capitale du Pérou, où se tient l'Assemblée générale des Etats Latino-Américains. Si la participation à la réunion de diplomates dument accrédités tel le ministre des Affaires étrangères de Serbie, Vuk Jeremic, apparaît dans l'ordre naturel des choses il est cependant étonnant qu'une délégation albanaise du Kosovo - comme cela a été le cas -puisse se présenter à l'entrée de salle de réunion. En fait, d'après l'agence de presse « Fonet », il semblerait que la délégation du Kosovo soit venu à Lima sur recommandation des Etats-Unis avec le soutien logistique péruvien - le Pérou étant un des très rare pays latino-américains à avoir reconnu l'indépendance de la province (...) Lire la suite »
Ex Yougoslavie

Des leaders kosovars impliqués dans un trafic d’organes

DIVERS

Des leaders des Albanais du Kosovo, dont l’actuel Premier ministre Hashim Thaçi, ont trempé dans un trafic d’organes prélevés sur des prisonniers serbes

Environ 300 prisonniers, dont des femmes, des Serbes et d'autres ressortissants slaves, ont été transportés au courant de l'été 1999 depuis le Kosovo jusqu'en Albanie où ils étaient enfermés dans une sorte de prison et où des chirurgiens prélevaient leurs organes, écrit la juriste Carla Del Ponte, ancien procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie. "Ces organes étaient ensuite envoyés depuis l'aéroport de Tirana vers des cliniques à l'étranger pour être implantés sur des patients qui payaient", affirme Mme Del Ponte dans ce livre "La chasse, moi et les criminels de guerre" ("La Caccia"), sorti cette semaine en italien en Italie et écrit en collaboration avec Chuck Sudetic, un reporter du New York Times. "Les victimes privées d'un rein étaient de nouveau enfermées dans une baraque jusqu'au moment où elles étaient tuées pour d'autres organes", précise-t-elle. "Les dirigeants d'un niveau intermédiaire et élevé de l'UCK étaient au courant et étaient impliqués de manière active dans la (...) Lire la suite »

Le Kosovo : une colonie de l’Otan dans le Nouvel Ordre Mondial

Diana JOHNSTONE
On se croirait dans le Meilleur des mondes. La machine de propagande occidentale a tourné à plein rendement pour célébrer le dernier miracle de l'Otan : la transformation du Kosovo serbe en Kosova albanais. Par le pouvoir des médias, le fait que les États-Unis se sont emparés sans vergogne d'un territoire d'importance stratégique qui ne leur appartient pas, pour y installer une base militaire gigantesque (Camp Bondsteel), a été transformé en une édifiante légende de « libération nationale ». Pour les rares infortunés qui connaissent la vérité - compliquée - sur le Kosovo, ce sont les mots d'Aldous Huxley qui semblent convenir le mieux : « Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra fou. » A propos du Kosovo, la vérité ressemble à des lettres écrites dans le sable au fur et à mesure que le tsunami de la propagande arrive en rugissant. La vérité est disponible - par exemple, dans l'article instructif de George Szamuely publié récemment ici, dans CounterPunch. Des fragments de la vérité apparaissent parfois (...) Lire la suite »
11 

Le ministre serbe de la Défense chez Bouteflika L’Algérie ne reconnaît pas l’indépendance du Kosovo

Proposé par Leila
Le ministre serbe de la Défense, M. Dragon Sutanovac, après avoir été reçu par le président Abdelaziz Bouteflika a salué la position de l'Algérie sur le Kosovo en la qualifiant de « position de principe ». L'Algérie ne voit pas d'un bon oeil ce coup de force contre le droit international mené par les Etats-Unis et certains Etats européens, mais cela relevait de l'implicite. Le gouvernement algérien n'a en effet pas pris de position publique après la proclamation de l'indépendance du Kosovo. Sa position a été passive : comme de nombreux pays africains, qui ont dans l'esprit le principe de l'intangibilité des frontières, l'Algérie n'a pas reconnu l'indépendance du Kosovo décidée unilatéralement par les Albanais avec l'appui d'une partie des pays occidentaux. C'est donc le ministre serbe de la Défense venu remettre une lettre de « remerciements personnels » du président serbe Boris Tadic pour la position adoptée par l'Algérie sur la question du Kosovo qui « l'officialise ». « Nous considérons que la sauvegarde (...) Lire la suite »

Emir Kusturica : Kosovo, "l’Italie s’est trompée ; elle s’est comportée comme un satellite des USA"

Tommaso DI FRANCESCO, Emir KUSTURICA

Sur la crise en cours dans les Balkans, nous avons posé quelques questions à Emir Kusturica, le metteur en scène yougoslave et serbe, d’origine bosniaque -il est né à Sarajevo en 1954- auteur de nombreux films parmi lesquels l’extraordinaire Underground ; actuellement, il est probablement devenu le principal ambassadeur de son pays dans le monde. Toujours impliqué dans le cinéma et dans la promotion de jeunes cinéastes, il a fondé dans la zone des montagnes de Zlatvor, près de Mokra Gora, une petite Cinecittà serbe qu’il appelle Sharingrad (la ville multicolore).

Interview à Emir Kusturica TOMMASO DI FRANCESCO - BELGRADE Comment jugez-vous la grande manifestation du 21 à Belgrade, les médias internationaux ont parlé de « retour du nationalisme serbe » et d' « orgueil serbe dans la rue » ? Moi j'y ai vu une forte réaction émotive, j'y ai vu beaucoup de rage du peuple serbe contre la décision irrationnelle de l'Occident de nous priver du Kosovo, une sorte de nouvelle occupation militaire. Un véritable vol a été commis, les protagonistes, une fois de plus, sont les Etats-Unis. C'est la même terreur qui continue contre nous depuis 1991-1992, celle qui a commencé en Slovénie, puis en Croatie et à la fin en Bosnie-Herzégovine. Avec l'indépendance du Kosovo, nous sommes arrivés à la dernière phase de la terreur. J'insiste sur le terme de terreur, il n'y a pas d'autre mot pour le définir. Mais il y a eu malheureusement la dévastation des ambassades et des incidents gratuits… Je dois dire immédiatement que je suis contre tout type de violence, surtout à l'égard de ces (...) Lire la suite »
10 

KOSOVO : "Ce sera une journée particulière, hors de la légalité"

Tommaso DI FRANCESCO
« Tant qu'il y a la Serbie, nous avons confiance » Le Monastère des Saints Archanges, isolé près d'un fleuve, adossé à la montagne de Prizren, très beau, a été pris d'assaut et détruit en mars 2004 (par des « émeutiers extrémistes » d'après le commentaire de la Forpronu, NdT) ; il existe même un documentaire qui le montre (« Enclave Kosovo » d'Elisabetta Valgiusti, de l'organisation « Salvamonasteri » http://www.salvaimonasteri.org/link_kosovo.asp ), sous les yeux des militaires allemands du contingent Kfor-Otan (voir site du Secours catholique, en bas de page, NdT). La partie où vivent les moines a maintenant été reconstruite. De nombreux autres monastères et églises, au moins 150, ont été détruits au Kosovo pendant ces neuf années de protectorat Otan et Unmik (contingent des Nations Unies, le haut-commissaire étant …Bernard Kouchner, voir note en bas de page, NdT). Massimo Cacciari a dénoncé la suppression « d'un patrimoine fondamental, le chaînon manquant pour comprendre l'iconographie de notre Moyen-âge ». (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10