RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Propagande

Galère, pathologie, contagion, France 2 souffre pour nous

Philippe ARNAUD
J'ai écouté, ce 21 mars, le journal télévisé de 13 h de France 2, qui s'ouvre sur la présentation de la journée d'action de demain (manifestations plus grèves). Je ne souhaite pas revoir tout le journal mais m'arrêter sur certains termes employés, termes certes peu nombreux mais ô combien révélateurs de l'idéologie sous-jacente des gouvernants et des journalistes. 1. Le présentateur, Nathanaël de Rincquesen, ouvre ainsi sont journal : "Journée noire en perspective". L'adjectif "noir" est connoté très négativement au moins depuis l'Antiquité, païenne ou chrétienne, qui lui associe des idées blasphématoires et néfastes (messe noire, magie noire), des idées de méchanceté (bête noire), de mystère, de clandestinité, de tricherie, de malhonnêteté (liste noire, caisse noire, marché noir, travail au noir). Et également d'ivresse : celui qui est fin saoul est plus que "gris", il est "noir". Et la couleur du deuil, en Occident, est le noir. Et cette tradition se perpétue dans les plus récentes œuvres de fiction puisque que (...) Lire la suite »