RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
11 

Vous avez dit démocratie ?

Salut.

J’aimerais vous parlez de médias et de démocratie.

Nombreux sont ceux qui sont conscients que les médias mentent à propos du déficit de la sécurité sociale, de la « fable du ruissèlement », du coût du travail, des grèves ou des manifestations, etc. ... Mais je suis toujours étonné de constater que des personnes, qui bien qu’elles sachent que les médias ne sont pas indépendants, qu’ils appartiennent à des milliardaires défendant leurs intérêts, et par conséquent ne sont ni objectifs ni honnêtes, croient par je ne sais quel miracle que soudain ces médias diraient l’entière vérité sur un sujet aussi important que ce qui se passe en Ukraine (1), alors qu’il suffit de se souvenir des mensonges qu’ils ont déversé à propos des charniers de Timisoara, des couveuses koweitiennes, des armes de destruction massives de l’Irak, des attaques chimiques à Alep, des massacres de Kadhafi dans le sud de la Libye... j’en passe et des meilleurs !

Marx savait une chose ou deux sur la relation entre les idées et le pouvoir : « A toute époque, les idées de la classe dominante sont les idées dominantes ; autrement dit, la classe qui est la force matérielle dominante de la société, est en même temps sa force intellectuelle dominante. La classe qui dispose des moyens de production matérielle dispose en même temps, de ce fait, des moyens de la production intellectuelle, si bien qu’elle exerce son pouvoir sur les idées de ceux à qui ces moyens font défaut. ». (1845).

Transportez Marx au XXI éme siècle, et il découvrirait que beaucoup des entreprises les plus riches au monde (Apple, Amazon, Microsoft, Disney, etc.) sont engagées dans le commerce « de la production et diffusion d’idées ». Par leur puissance ils contrôlent la communication et empêchent des concurrents ayant des idées différentes de prendre pied dans leur domaine respectif (vive la concurrence libre et non faussée). En outre, le développement de la publicité ciblée fait que les consommateurs sont exposés à une gamme restreinte de produits et d’informations, basée sur des profils créés à leur insu. En pratique, cela signifie que la propagande quotidienne en faveur du capitalisme néolibéral passe largement inaperçue, ne souffre d’aucune discussion, et ne profite qu’à de grandes entreprises et de riches individus. En France la quasi-totalité des médias est détenue par les mêmes milliardaires qui possèdent les entreprises du CAC40.

Que pensez-vous du fait que pour défendre la « liberté d’expression » on interdit des médias étrangers parce qu’ils ne partagent pas nos points de vue ? Que pensez-vous du sort réservé à Julian Assange après ses révélations sur les secrets et les crimes du gouvernement américain qu’il a dénoncé sur Wikileaks ? Que pensez-vous de l’arbitraire des plateformes numériques et des réseaux sociaux : récemment, j’ai été exclu temporairement de You Tube au motif que « mes commentaires ne correspondent pas aux standards de la communauté » ! Combien d’entre vous subissent un lavage de cerveau quotidien en laissant BFM en bruit de fond dans leur appartement ? BFM que l’on retrouve dans une grande majorité de bars, de commerces et même dans la salle d’attente de l’Hôpital Public ... coïncidence ? Pourquoi BFM ? Parce que c’est le média qui s’adresse au plus grand nombre. Cnews est plus « brute de pomme », LCI cible ceux qui ont l’impression de comprendre la politique et Arte est fait pour les « intellos bobos » plutôt parisiens. Non, vous n’y échapperez pas !

Regardez, écoutez ou lisez n’importe lequel de nos médias : ils sont tous sur la même longueur d’onde, aucune voix discordante : vous trouvez cela normal ? Il n’y a aucun débat contradictoire ! Et si par hasard cela arrive, on jette dans l’arène médiatique un contradicteur qui devra faire face à 5, 6 ou 7 experts ou pseudos journalistes qui l’empêcheront de parler, de développer ses idées et lui poseront des questions tellement absurdes que le « débat » ressemblera à une « farce » ! Le fameux « temps de cerveau humain disponible », cher à l’ancien président-directeur général du groupe TF1 est très efficace pour conditionner les esprits vulnérables lorsqu’ils ne sont pas sur leur garde. Hollywood produit et vend du « soft power » étasunien en faisant la part belle aux valeurs néolibérales. Et nos médias ne sont pas en reste, lorsque lors d’émissions ou de reportages anodins sur tel ou tel pays, personnages ou événements, de petites phrases sont glissées, mine de rien, dans les commentaires et certains faits sont soit ignorés, soit présentés de manière partisane pour semer le doute.

Depuis quelques années, l’ensemble de la presse « libre » occidentale s’est lancé, comme un seul homme, dans une véritable campagne « antichinoise », accusant le « pays du Dragon » de tous les maux, fantasmant et déformant ce qui se passe à l’intérieur de ses frontières. Il n’est besoin d’aucune preuve, leurs analyses sont fondées sur des préjugés et des faits souvent invérifiables mais, «  dont tout le monde est au courant, bien sûr ! ». Après Poutine, Xi est présenté comme un homme dangereux, brutal, autoritaire et psychologiquement instable. Et une fois de plus, l’ensemble des médias a exactement le même discours, aucune voix discordante ... Cela ne vous rappelle rien ? Vous ne trouvez pas cela étrange ?

Les États-Unis ont réussi à faire de l’Ukraine une zone de conflit avec la Russie, pour la Chine les ils ont deux options : Taiwan, mais aussi le Myanmar (ancienne Birmanie). Les Étatsuniens ne sont jamais à court d’idées, souvenez-vous, avant les événements en Ukraine, ils avaient tenté de déstabiliser la Biélorussie puis le Kazakhstan. Le plus important pour eux, c’est d’obliger la Chine à bouger en premier pour en faire l’agresseur et faire des EU le défenseur du « monde libre » ... dormez braves gens, on s’occupe de tout (2) !

A partir de ces remarques, pensez-vous réellement que la démocratie existe ou s’agit-il aussi d’une fable ? Pour paraphraser Lénine, je dirais que « dans une société qui est entièrement basée sur le pouvoir de l’argent, dans laquelle une infime minorité de personnes possède tous les leviers économiques, financiers, médiatiques et donc politiques, il ne peut y avoir ni libre-choix, ni liberté, ni démocratie. »

Je ne vous embête pas plus,

Je vous souhaite un bon week-end, et à bientôt

(1) https://brunobertez.com/2023/03/07/les-forces-ukrainiennes-se-retirent...
(2) https://www.les-crises.fr/une-guerre-avec-la-chine-pourrait-survenir-d...

URL de cet article 38554
  

Julian Assange parle
Karen SHARPE
200 citations qui reprennent les mots d’Assange, privé de la parole depuis si longtemps maintenant. A travers différentes thématiques, on comprend l’homme et les raisons qui ont poussé les États-Unis à le poursuivre sans raison. APPEL POUR JULIAN ASSANGE De Julian Assange vous avez beaucoup entendu parler. Souvent en mal. Mais lui-même, l’avez-vous entendu ? Savez-vous ce qu’il a vraiment dit et fait, pourquoi il a fondé Wikileaks, ce qu’il pense de la guerre, d’Internet, du journalisme et de bien (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Si je devais naître pauvre en Amérique latine, je prierais le bon Dieu pour qu’il me fasse naître à Cuba »

Manu Chao

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.