RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Les chiens de guerre sont de retour ! - Communiqué du Collectif communiste Polex

Ce que nous avons redouté depuis quelques mois, hélas, est enclenché. Quand un gouvernement est en chute libre dans l’opinion parce que sa politique d’austérité condamne le pays à la récession, à l’aggravation du chômage, il peut choisir de mener une guerre à l’extérieur sous des prétextes « humanitaires », pour se refaire ainsi une popularité. Depuis hier, les forces françaises sont engagées au Mali, dans une guerre pour le Sahara et ses richesses qui risque de durer autant que celle menée par l’Occident en Afghanistan. Le prétexte de l’engagement est de stopper l’avancée vers le sud des groupes intégristes qui occupent le Nord Saharien, à la demande d’un gouvernement malien désemparé - prétexte d’autant plus fallacieux que les intégristes du Nord-Mali sont financés et armés par les monarchies du Golfe, alliées de la France. En fait, l’intervention française ne se fixe pas de limites dans le temps ni dans l’espace, et ses responsables ne cachent pas leur volonté de conquérir le Nord-Mali, espace désertique grand plusieurs fois comme la France. Ils font état du soutien de la « communauté internationale », et les grands médias français de service public et privés emboîtent le pas, en cachant la réalité : Les USA soutiennent certes la guerre française, et les dirigeants pro-occidentaux de la CEDEAO aussi, bien contents que la France agisse à leur place. Mais une bonne partie des pays africains riverains y sont opposés (Algérie, Sénégal, etc.). Bien des pays européens sont réticents, et les pays les plus peuplés du globe encore plus (Chine, Russie, Inde, Brésil, etc.). A l’inverse de ce que matraquent nos télévisions, porte-voix de l’impérialisme occidental, la France est isolée en cette affaire, et s’engage dans un bourbier guerrier pour de longues années, avec des résultats aussi négatifs qu’en Irak ou Afghanistan. Cela se double déjà d’opérations aventurières en Somalie, et pourquoi pas au Moyen-Orient !

Hollande, qui se disait disciple de Jaurès, restera-t-il dans l’histoire comme le Président qui a parrainé la destruction de l’industrie française, et transformé notre pays en machine de guerre, dans la foulée de Sarkozy ?

Collectif communiste Polex

Paris, le 12 janvier 2013

URL de cette brève 3175
https://www.legrandsoir.info/les-chiens-de-guerre-sont-de-retour-communique-du-collectif-communiste-polex.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
15/01/2013 à 03:32 par Tony Meuter

C’est une saloperie. Quoi que la France fasse, elle est mal.

Le risque est aussi de perdre les fruits de la décolonisation.

GW Bush a réussi son coup, mouiller la France (malgré le veto Chirac 2003).

En toile de fond, l’Union Atlantique avance à pas de géants à mesure que les groupes se mêlent et se consolident (Marx et Lénine auraient repéré cela immédiatement) et une autre guerre - capitale - encore se joue, Londres va-t-elle torpiller le projet de réglementation bancaire européenne ? Son statut de capitale financière ?

Et si cela se passe mal, qui en Europe peut soutenir la France ?

#89794 
15/01/2013 à 12:39 par gérard

Je ne pensais pas trouver une explication de l’intervention de la France au Mali aussi claire nette et précise, et aussi proche que la mienne que celle-ci :
« vous avez foutu le bordel dans la région avec cette expédition en Libye, à vous de réparer !
Voila pourquoi nous sommes entrés en guerre, et cela risque de durer ! Le reste est de la propagande
. »
extrait de :
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/anormalie-128856

#89806 
16/01/2013 à 23:47 par christian

@Tony Meuter :
La France a toujours été une nation belliqueuse et il est inutile de reporter la responsabilité sur les USA, dont la France est complice depuis Sarkozy. De plus, la soi-disant gauche française a une tradition atlantiste, plus d’un socialo a regretté que la France n’ait pas participé à la guerre en Irak.
Si la France est mal quoi qu’il arrive, comme vous dites, les plus mal sont ses nombreuse victimes à travers le monde. Le mal de la France serait amplement mérité comme un juste retour de sa criminalité et de son terrorisme d’état, qui n’a que peut à envier à la criminalité et au terrorisme d’état état-unien.

#89866 
RSS RSS Commentaires
   

La Nuit de Tlatelolco, histoires orales d’un massacre d’Etat.
Elena Poniatowska
« Pour le Mexique, 1968 se résume à un seul nom, à une seule date : Tlatelolco, 2 octobre. » Elena Poniatowska Alors que le monde pliait sous la fronde d’une jeunesse rebelle, le Mexique aussi connaissait un imposant mouvement étudiant. Dix jours avant le début des Jeux olympiques de Mexico, sous les yeux de la presse internationale, l’armée assassina plusieurs centaines de manifestants. Cette histoire sociale est racontée oralement par celles et ceux qui avaient l’espoir de changer le Mexique. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La propriété privée nous a rendus si stupides et si bornés qu’un objet n’est nôtre que lorsque nous le possédons.

Karl Marx

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.