Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


30 ans de dérégulation !

Quel rapport entre le mouvement des gilets jaunes,et le documentaire « Main basse sur l’énergie » que je viens de réaliser pour le compte de la Fédération CGT de l’énergie ?

Et bien les deux dénoncent trente ans de dérégulation libérale de l’économie !

Les gilets jaunes s’attaquent à une fiscalité injuste. « Main basse sur l’énergie » démontre comment les énergies renouvelables (éoliennes, solaires) s’installent sur le territoire grâce à une nouvelle taxe, la Contribution au Service Public de l’Électricité, (CSPE), payée par tout un chacun à travers sa facture d’électricité et au bénéfice d’une poignée d’affairistes.

Les gilets jaunes s’en prennent aux riches. « Main basse sur l’énergie » alerte à la privatisation des barrages hydrauliques et à un nouveau vol d’un bien public en faveur de multinationales.

Les gilets jaunes dénoncent la hausse des prix de l’électricité et du gaz. « Main basse sur l’énergie » confirme l’explosion des prix de l’énergie depuis l’ouverture à la concurrence en 2007 (+35% pour l’électricité, plus de 70% pour le gaz) et souligne la présence de 10 à 13 millions de précaires en France.

Les gilets jaunes s’alarment de la disparition des services public sur le territoire. « Main basse sur l’énergie » souligne la fin des boutiques accueil usagers EDF qui permettaient de régler des litiges, étaler des paiements, informer sur ses droits. Et le film révèle dans quels conditions travaillent les agents de la distribution d’Enedis et de GRDF.

Alors, pour mieux résister à la politique de Macron, le président des riches, regardez « Main basse sur l’énergie », faites le connaître autour de vous et organisez des projections !

https://www.mainbassesurlenergie.com/

Pour d’autres informations sur « Main basse sur l’énergie », un entretien donné au Média (https://www.youtube.com/watch?v=hPy4qWJwUkA) et une double page dans l’Huma Dimanche (8-9 décembre).

Gilles Balbastre, réalisateur

URL de cet article 34200
   
Communication aux lecteurs
Libérez Assange avant qu’il ne soit trop tard

Julian Assange est un citoyen australien qui a été détenu "arbitrairement" pendant plus de 6,5 ans et qui plus récemment a subi à ce jour plus de 231 jours de torture sous la forme d’un isolement continu. Privé de soleil, de contact avec le monde extérieur et de soins de santé adéquats. Le 5 février 2016, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a déterminé que la "détention arbitraire" de Julian Assange devait cesser et que M. Assange devait avoir droit à une indemnisation".

Lire la suite : https://www.legrandsoir.info/liberez-assange-avant-qu-il-ne-soit-trop-...


Vous avez une minute ?

"Pour sauver la planète, sortez du capitalisme" de Hervé Kempf
René HAMM
Le titre claque comme un slogan que l’on clamerait volontiers avec allégresse. Quel immense dommage que si peu de Vert(-e)s adhèrent à ce credo radical, préférant, à l’image de Dominique Voynet Daniel Cohn-Bendit ou Alain Lipietz, quelques commodes replâtrages ! Les déprédations gravissimes de l’environnement découlent d’un mode de production uniquement mû par « la maximisation du profit ». La crise économique actuelle, corollaire des turbulences qui ont frappé la bulle des hedge funds et des subprimes, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La gauche n’a pas la moindre putain d’idée du monde dans lequel elle vit.

José Saramago


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.