RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

30 ans de dérégulation !

Quel rapport entre le mouvement des gilets jaunes,et le documentaire « Main basse sur l’énergie » que je viens de réaliser pour le compte de la Fédération CGT de l’énergie ?

Et bien les deux dénoncent trente ans de dérégulation libérale de l’économie !

Les gilets jaunes s’attaquent à une fiscalité injuste. « Main basse sur l’énergie » démontre comment les énergies renouvelables (éoliennes, solaires) s’installent sur le territoire grâce à une nouvelle taxe, la Contribution au Service Public de l’Électricité, (CSPE), payée par tout un chacun à travers sa facture d’électricité et au bénéfice d’une poignée d’affairistes.

Les gilets jaunes s’en prennent aux riches. « Main basse sur l’énergie » alerte à la privatisation des barrages hydrauliques et à un nouveau vol d’un bien public en faveur de multinationales.

Les gilets jaunes dénoncent la hausse des prix de l’électricité et du gaz. « Main basse sur l’énergie » confirme l’explosion des prix de l’énergie depuis l’ouverture à la concurrence en 2007 (+35% pour l’électricité, plus de 70% pour le gaz) et souligne la présence de 10 à 13 millions de précaires en France.

Les gilets jaunes s’alarment de la disparition des services public sur le territoire. « Main basse sur l’énergie » souligne la fin des boutiques accueil usagers EDF qui permettaient de régler des litiges, étaler des paiements, informer sur ses droits. Et le film révèle dans quels conditions travaillent les agents de la distribution d’Enedis et de GRDF.

Alors, pour mieux résister à la politique de Macron, le président des riches, regardez « Main basse sur l’énergie », faites le connaître autour de vous et organisez des projections !

https://www.mainbassesurlenergie.com/

Pour d’autres informations sur « Main basse sur l’énergie », un entretien donné au Média (https://www.youtube.com/watch?v=hPy4qWJwUkA) et une double page dans l’Huma Dimanche (8-9 décembre).

Gilles Balbastre, réalisateur

URL de cet article 34200
  

Missions en conflit
Piero GLEIJESES
Cet ouvrage présente un récit haletant de la politique cubaine en Afrique de 1959 à 1976 et de son conflit croissant avec les États-Unis. L’auteur conduit le lecteur des premiers pas de Cuba pour aider les rebelles algériens combattant la France en 1961, à la guerre secrète entre La Havane et Washington au Zaïre en 1964-65 — où 100 Cubains menés par le Che Guevara ont affronté 1 000 mercenaires contrôlés par la CIA — et, finalement, à l’envoi héroïque de 30 000 Cubains en Angola en 1975-76, qui a stoppé (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Bon, j’imagine que vous ne pouvez tout de même pas tuer vos subordonnés"

seule réponse fournie par les élèves d’une école de commerce de Philadelphie
lorsque le professeur demanda à ses élèves de lui donner un exemple de
comportement repréhensible dans une entreprise.

Cité par Serge Halimi, dans le Monde Diplomatique de février 2005, page 2

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.