RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les femmes haïtiennes demandent le retour d’Aristide

Avec urgence, nous faisons appel à vous pour nous aider à recueillir des signatures pour la Pétition des femmes haïtiennes revendiquant le retour du Président Jean-Bertrand Aristide et de sa famille.

Vous pouvez signez en ligne ici : http://www.petitiononline.com/haitiwom/
(Texte en français ici : http://www.globalwomenstrike.net/node/526)

Huit mois après le tremblement de terre, la catastrophe se poursuit : alors que les États-Unis, l’ONU, le Canada, la France et une multitude d’entreprises essaient de s’approprier une part du « futur d’Haïti », plus de 1,5 million de femmes, d’enfants et d’hommes sont toujours sans abri, survivant dans un état de quasi famine.

Le peuple haïtien est determiné à se faire entendre. En juin, nous avons travaillé avec d’autres pour assurer une présence importante d’Haïtiennes et d’Haïtiens de la base au Forum social des États Unis (Détroit). Les femmes y ont présenté une pétition, comportant déjà 20 000 signatures. On y lit que ". . . devant le vide béant laissé par le tremblement de terre du 12 janvier, la contribution de Jean-Bertrand Aristide à la reconstruction du pays peut être immense. » On doit lui permettre de revenir. Lors de la plénière, un porte-parole haïtien a demandé à tout le monde de mobiliser nos réseaux internationaux pour soutenir cette revendication.

Le monde a une dette à l’endroit du peuple d’Haïti, le premier à avoir aboli l’esclavage en 1804. Toutes celles et ceux qui ont visité Haïti depuis le tremblement de terre ont été impressionnés par l’endurance, le courage et la créativité des gens.

Nous vous invitons à circuler ce message à vos listes de distribution, à le publier sur vos blogs, vos sites Web et vos sites Facebook. Informez vos contacts dans les médias. Faites-nous connaître vos suggestions pour contacter le plus de gens possible.

Si vous désirez faire un don aux communautés autonomes en Haïti, cliquez ici : http://www.globalwomenstrike.net/node/531

Pour de plus amples renseignements : Grève mondiale des femmes
Tél : +44 (0)20 7482 2496 (Londres, Angleterre) Email : gws@globalwomenstrike.net

URL de cet article 11778
  

Donde Estan ? ; Terreurs et disparitions au Pérou (1980-2000)
Daniel Dupuis
La pratique des arrestations illégales, des tortures et des exécutions en dehors de tout procès régulier puis de la dissimulation des dépouilles (d’où le terme de « disparus ») est tristement célèbre en Amérique latine où les dictatures ( l’Argentine de la junte militaire, le Paraguay dirigé par le général Alfredo Stroessner, le Chili tenu par Augusto Pinochet...) y ont eu recours. De 1980 à 2000, sous un régime pourtant démocratique, l’armée du Pérou n’a pas hésité à recourir à la terreur pour combattre la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Honte à tous ceux à gauche qui ont tourné le dos à Assange. J’ai vu ce que vous avez fait, bande d’enfoirés.

Daniel Fooks

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
122 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.