Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Les témoignages des prisonniers palestiniens choquent la Conférence de Genève. (Middle East Monitor)

Plus de 700.000 Palestiniens ont été détenus par Israel depuis 1967.

Plus de 700 000 palestiniens ont été détenus en Israël depuis 1967, ce qui représente plus de 20% de la totalité de la population qui vit sous occupation israélienne. Cette statistique fait partie des statistiques et des témoignages choquants qui ont été présentés à la Première Conférence International sur les droits des prisonniers et des détenus palestiniens qui s’est tenue à Genève les 11 et 12 mars.

Un panel de conférenciers, qui comprenait des parlementaires suisses, grecs et britanniques, a mis en lumière les violations des droits de l’homme dont se rend coupable Israël dans les territoires occupés de Palestine ainsi qu’à l’intérieur d’Israël. Un des organisateurs de la conférence, Muhammad Hamdan, a dit qu’il était tout à fait approprié qu’on parle du calvaire des femmes palestiniennes incarcérées dans les prisons israéliennes à l’occasion du centième anniversaire de la Journée Internationale de la Femme. Beaucoup de Palestiniennes, a ajouté Dima karam, sont forcées de donner naissance à leur enfants en prison attachées à leur lit ; on les renvoie dans leurs cellules avec leur bébé presque immédiatement.

Un des témoignages les plus bouleversants qui a fait monter les larmes aux yeux des participants a été donné par une adolescente de 14 ans, Sarah, dont le père a été jeté en prison par Israël quelques semaines avant sa naissance. "Combien de temps les enfants comme moi doivent-ils vivre comme des orphelins ? " a-t-elle demandé. "Combien de temps devrons-nous tous vivre derrière les barreaux de l’occupation ?"

Le membre du parlement britannique, Jeremy Corbyn a dit aux participants que le traitement des prisonniers palestiniens est "symptomatique de l’occupation israélienne et de son traitement de tous les Palestiniens". Il a demandé à toutes les personnes présentes de s’intéresser au cas de prisonniers individuels -il y en a 7000 détenus en Israël- pour attirer l’attention sur les violations aux droits de l’homme commises contre eux. Quelques intervenants ont fait remarquer que le monde entier avait entendu parler du soldat Gilad Shalit qui avait été capturé pendant qu’il combattait contre le peuple de Gaza mais que très peu de gens pouvaient nommer un seul prisonnier palestinien, même parmi ceux qui étaient détenus sans chef d’accusation.

Quand il a été question des actions à entreprendre, Carlo Summaruga, du parti socialiste suisse, a demandé à l’UE de renoncer à l’accord de commerce préférentiel avec Israël tant que l’état sioniste ne respecterait pas le droit et les conventions internationales. Il apparaît en effet qu’Israël soit un membre de l’Union Européenne à part entière auquel il ne manque que le nom de membre, en dépit de ses terribles violations des droits de l’homme.

Les conditions brutales d’emprisonnement et la torture que subissent les prisonniers hommes ne sont pas épargnées aux femmes prisonnières. Une prisonnière par exemple, a été pendue par les mainsau plafond de sa "petite cellule froide" alors même qu’elle souffre du syndrome de Reynard, d’asthme, d’ulcères à l’estomac et d’hyper tension. Une autre prisonnière a été jetée en cellule d’isolement pour avoir osé parler à son mari qu’elle n’avait pas vu depuis sept ans, quand ils se sont tous les deux retrouvés sur les bancs d’une Cour militaire.

La première session de la conférence a été tenue dans les locaux des Nations Unies à Genève. Les organisateurs et les participants ont exprimé leur détermination de faire en sorte que des actions concrètes sortent de ces intenses discussions.

Pour consulter l’original : http://www.middleeastmonitor.org.uk/news/middle-east/2139-geneva-confe...

traduction : D. Muselet

URL de cet article 13114
   
Même Thème
Europe Israël : Une alliance contre-nature
David CRONIN
Israël est souvent perçu comme le 51ème État des États-Unis. Désormais, il serait en passe de devenir membre de l’Union européenne. David Cronin a parcouru les couloirs de Bruxelles pour interroger hauts fonctionnaires et diplomates. Il a épluché les programmes européens et examiné les liens étroits que tissent les entreprises du continent avec ce petit État du Moyen-Orient. Loin des discours officiels, vous trouverez dans ce livre les résultats d’une enquête déroutante qui montre comment le prix Nobel (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La gauche n’a pas la moindre putain d’idée du monde dans lequel elle vit.

José Saramago


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
40 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.