RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Pierre CAPPANERA

Daniel Jadue, un président communiste pour le Chili ?

Pierre CAPPANERA
Au fil des mois, dans les sondages pour la présidentielle, Daniel Jadue, le très populaire maire communiste de Recoleta, est passé progressivement de 6 à 24% des voix. Ces chiffres dépassent largement l’influence traditionnelle du PC du Chili qui se situe à environ 5% des voix. Ses meilleurs scores, le PC les a obtenus dans les années 70, durant l’Unité Populaire. Il recueillait 16% des voix. Les données très favorables à Daniel Jadue traduisent pour une part l’augmentation de l’influence du PC à partir de l’explosion sociale du 18 octobre. Elle reflète aussi l’aura personnelle dont bénéficie Daniel Jadue comme maire de Recoleta, une des communes de Santiago. Dans sa commune, Daniel Jadue a été à l’initiative de très nombreuses expérimentations sociales. En particulier, Daniel Jadue a créé à Recoleta la première pharmacie municipale populaire qui pratique des prix de médicaments entre 30 et 50% inférieurs à ceux de la concurrence du privé. Daniel Jadue est un homme ouvert, il aide même des municipalités de (...) Lire la suite »

Explosion de l’épidémie au Chili : pas qu’à Santiago

Pierre CAPPANERA
CHILI, Santiago. Mardi 2 juin 2020. Depuis le 29 avril, l’épidémie est hors contrôle. La volonté des autorités de ne rien faire donne les résultats annoncés depuis des semaines. Une catastrophe. Le schéma à l’italienne. Le nombre de contaminés vient de dépasser les 100 000 pour une population de 18 millions d’habitants. Début avril, plusieurs études scientifiques et épidémiologiques avaient prévu ce chiffre pour juin si le gouvernement ne décidait pas d’établir un confinement généralisé du pays. Le gouvernement ne l’a pas fait. Le résultat est là. Aujourd’hui tous les yeux sont tournés vers Santiago (40% de la population). La capitale concentre aujourd’hui 81% des contaminés et 76 % des décédés. Dans les trois semaines qui ont précédés le 29 avril, la moyenne quotidienne nationale des nouveaux cas de contamination étaient successivement de 389, 432 puis 512 avant d’exploser à 1 160 la première semaine de mai. La moyenne de la semaine en cours sera de plus de 4 000. Le pic devrait être atteint durant ce mois à (...) Lire la suite »