RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Explosion de l’épidémie au Chili : pas qu’à Santiago

CHILI, Santiago. Mardi 2 juin 2020.

Depuis le 29 avril, l’épidémie est hors contrôle. La volonté des autorités de ne rien faire donne les résultats annoncés depuis des semaines. Une catastrophe. Le schéma à l’italienne. Le nombre de contaminés vient de dépasser les 100 000 pour une population de 18 millions d’habitants. Début avril, plusieurs études scientifiques et épidémiologiques avaient prévu ce chiffre pour juin si le gouvernement ne décidait pas d’établir un confinement généralisé du pays. Le gouvernement ne l’a pas fait. Le résultat est là.

Aujourd’hui tous les yeux sont tournés vers Santiago (40% de la population). La capitale concentre aujourd’hui 81% des contaminés et 76 % des décédés. Dans les trois semaines qui ont précédés le 29 avril, la moyenne quotidienne nationale des nouveaux cas de contamination étaient successivement de 389, 432 puis 512 avant d’exploser à 1 160 la première semaine de mai. La moyenne de la semaine en cours sera de plus de 4 000. Le pic devrait être atteint durant ce mois à Santiago.

En province (60% de la population), la même moyenne donne les résultats suivants : 281, 432 et 548. Une courbe d’augmentation parallèle. La semaine en cours va tourner autour de 800 nouveaux cas par jour. Le schéma est identique avec 5 semaines de décalage. Quand Santiago aura terminé son pic, c’est la province qui prendra le relais. Ou plutôt les relais : en effet toutes les métropoles régionales ne seront pas toutes touchées en même temps.

Le gouvernement n’avait tiré aucune leçon de ce qu’il s’était passé en Europe deux mois avant l’explosion de l’épidémie à Santiago. L’histoire se répète : il ne tient aucun compte de ce qu’il se passe aujourd’hui à Santiago pour décider d’une politique différente en province. Le confinement de Santiago n’a été décidé que le 15 mai ! Le confinement total en province n’a toujours pas été décidé.

Le gouvernement ne fait rien parce que le confinement a un coût social important. Pour que les gens puissent se confiner chez eux, il faut qu’ils aient les moyens de s’arrêter de travailler tout en continuant à manger. Des manifestations de la faim ont déjà eu lieu dans plusieurs quartiers périphériques de Santiago. Pour ça il faudrait faire payer les riches et s’attaquer à l’immense inégalité sociale du Chili.

Sur l’initiative de la jeune députée communiste Karol Cariola, la Chambre des Députés a voté un projet de loi instaurant un impôt exceptionnel de 2,5% sur la fortune des 600 personnes les plus riches du Chili. Il permettrait de financer socialement la lutte contre la pandémie. Après le vote du Parlement, la loi est dans les mains du président Piñera. D’après le classement Forbes, Piñera possède une fortune de 2,5 milliards de dollar dont le cinquième dans des paradis fiscaux. Avec cette loi, il devrait payer 62,5 millions de dollar d’impôts. C’est lui qui a les pouvoirs de promulguer la loi. Mais pour ce gouvernement des ultrariches, cette loi est une hérésie. Ce gouvernement préfère gérer des catastrophes annoncées que demander un centime aux riches de ce pays.

URL de cet article 36209
  

La poudrière du Moyen-Orient, de Gilbert Achcar et Noam Chomsky.
Noam CHOMSKY, Gilbert ACHCAR
L’aut’journal, 8 juin 2007 Les éditions Écosociété viennent de publier (2e trimestre 2007) La poudrière du Moyen-Orient, Washington joue avec le feu de Gilbert Achcar et Noam Chomsky. Voici un extrait qui montre l’importance de cet ouvrage. Chomsky : Un Réseau asiatique pour la sécurité énergétique est actuellement en formation. Il s’articule essentiellement autour de la Chine et de la Russie ; l’Inde et la Corée du Sud vont vraisemblablement s’y joindre et peut-être le Japon, bien que ce dernier soit (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Je n’en dors pas la nuit de voir comment, au cours des 11 dernières années, nous, journalistes, activistes, intellectuels, n’avons pas été capables d’arrêter ce monde à l’envers dans lequel de courageux dénonciateurs et éditeurs vont en prison tandis que des criminels de guerre et des tortionnaires dorment paisiblement dans leur lit."

Stefania Maurizi
28 octobre 2021, au cours du procès d’appel en extradition de Julian Assange

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
122 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.