RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : SERGIO

La "solution" serait d’éliminer Obama, Cameron, Hollande, Netanyahu etc.

SERGIO

La "solution" (si l’on reprenait la rhétorique guerrière de certains dirigeants et certains membres du personnel politique, et qu’on la retournait contre eux) serait d’éliminer Obama, Cameron, Hollande, Netanyahu etc. ... car en les éliminant, cela réglerait (soi-disant) tous les problèmes ?! ...

Préambule : L’élimination du leader libyen, Mouammar Kadhafi, n’a rien arrangé en Libye... au contraire !, car depuis son assassinat par des miliciens terroristes (aidés de membres de services spéciaux occidentaux) la situation n’a fait qu’empirer pour le peuple libyen, et se détériorer... jusqu’au chaos actuel ! C’est devenu une couveuse pour les factions terroristes (qui les exportent dans le monde) et un repère de trafiquants en tous genres... Leur cynisme contre le droit de vivre Contrairement à l’expression qu’utilise le président russe, Vladimir Poutine, pour parler d’Obama, de Cameron, de Hollande, de Netanyahu etc., « chers collègues », alors que ceux-ci ne sont que de sinistres criminels de guerre, des assassins prêts à toutes les vilenies et compromissions afin d’assouvir leur soif destructrice et pour commettre leurs crimes sur d’innocentes populations civiles (leurs victimes sont beaucoup plus nombreux parmi les femmes, les enfants et les vieillards que parmi les membres des groupes (...) Lire la suite »

Contre la dictature des oligarques européïstes, pour la révolte des peuples européens ! (seconde partie)

SERGIO
(seconde partie) 30 juillet 2015 Préambule : Qu’est-ce que l’idéologie « ordo » ? Cette idéologie – cela ne vous étonnera qu’à moitié – est en parfaite adéquation avec les intérêts du patronat... car la patronat allemand l’associe à une « économie de marché » strictement libérale). L’ordre et le respect des règles. 1) C’est d’abord l’ordre et le respect des règles, par exemple : « la règle d’or budgétaire » (voir plus bas) et donc, le respect impératif des règles énoncées par l’ordolibéralisme !, Quelles sont ces règles ? Celles inscrites (et gravée dans le marbre, puisque intouchables) dans le « traité de Maastricht », que les membres de l’oligarchie européïstes (non élus, mais grassement rémunérés), installés à Bruxelles et surtout à Francfort, imposent au membre du personnel politique européen ! Nous avons pu constater que cette oligarchie ne tolère aucune dérogation dans l’application dudit traité, y compris, quand un peuple donne (majoritairement) les pleins pouvoirs à un gouvernement élu démocratiquement, Siriza, pour (...) Lire la suite »

Contre la dictature des oligarques européïstes, pour la révolte des peuples européens ! (première partie)

SERGIO
30 juillet 2015 « Nous sommes tous des ordolibéraux allemands ! » Relecture bien-pensante des évènements de mai-juin68, et lavage de cerveau : Le titre est suivit du détournement d’un slogan, qui fut créé en mai68 par l’un des "leader" du mouvement contestataire estudiantin, Cohn Bendit (?). Slogan que les médias dominants contribuèrent à propager dans *l’opinion. Ce slogan fut l’un des éléments (parmi d’autres) que les médias dominants dévoyèrent pour une relecture bien-pensante des évènements de mai-juin68, afin de les rendre conforme à l’idéologie politique du pouvoir autoritaire de l’époque. Malgré ce qu’a laissé entendre (depuis presque ½ siècle) l’habile opportuniste Cohn Bendit, celui-ci n’a jamais été à l’origine de la subversion ni de la dialectique qui déclenchèrent le soulèvement populaire et les grèves historiques de mai-juin68, en revanche, il a bien été le supplétif narcissique que les médias dominants et le pouvoir en place subordonnèrent (sans trop de difficultés) à des fins propagandistes ! (voir plus (...) Lire la suite »

Vers une guerre totale selon les théories de Carl Philipp Gottlieb von Clausewitz ?

SERGIO
Le camp occidental (Etats-Unis en tête) se dirigerait inexorablement vers un conflit (armé) direct avec la Russie et la Chine... C’est consubstantiel à l’idéologie capitaliste, lorsque que la conscience populaire atteint un tel niveau de conscience "critique", c'est-à-dire, ingérable par l’oligarchie capitaliste, celle-ci se rabat inéluctablement vers le pire..., et opte (via les faucons étasuniens et leurs alliés) pour la fuite en avant !... Et en l’occurrence, il est de plus en plus ouvertement question d’ouvrir un conflit armé contre leurs ennemis déclarés... la Russie et la Chine ! Il ne s’agit plus d’un ennemi (cette créature maléfique échappant aux apprentis sorciers étasuniens, telle celle du Dr Frankenstein..., * Daesh (ou l’EI) que les Etats-Unis et leur indéfectible allié, Israël, créèrent de toutes pièces) mais plus communément de leurs éternels rivaux ! * se référer aux déclarations on ne peut plus explicites qui eurent lieu lors d’un débat en séance publique au Sénat, concernant la prolongation (...) Lire la suite »

Faisant suite à : « Etre capable de "s’adapter" et "d’évoluer" en permanence… »

SERGIO
Le néolibéralisme est-il la forme la plus aboutie de la mort du capitalisme ? Préambule : Certaines personnes font encore usage de schémas de pensées, raisonnements mots et formules, totalement obsolètes... Peut-on dire de Pinochet, qu’il était libéral ? Evidemment non, Pinochet était un dictateur sanguinaire, à la tête d’un groupe d’assassins et de tortionnaires..., qui ne furent (hélas) jamais jugés (et tout particulièrement ce dictateur, qui pu échapper à un procès devant les tribunaux internationaux et nationaux – pour les crimes, assassinats et tortures qu’il avait fait subir au peuple chilien –, grâce à la complicité active de Madame Thatcher et à la veulerie du "travailliste" Tony Blair). Dans cet article comme dans le précédent, il est question de * néolibéralisme (ou ultra-libéralisme), et non de **libéralisme... ni même de savoir qui peut prétendre être "libéral"... Le contexte pourrait éventuellement faire la différence ? Bien que la question soit importante, elle ne sera pas traitée dans le présent (...) Lire la suite »

Etre capable de "s’adapter" et "d’évoluer" en permanence…

SERGIO
Etre capable de "s’adapter" et "d’évoluer" en permanence... Qu’est-ce que le néolibéralisme (ou ultralibéralisme) ? Est-ce que c’est, comme l’affirment certain(e)s analystes et politologues réputé(e)s, une idéologie mouvante (s’adaptant au circonstanciel... à l’évènementiel et tout à fait opportuniste ?), qui opérerait tantôt de manière claire (dirigiste, comme ce fut le cas au Chili, en Argentine, mais aussi en Angleterre [thatchérisme] ou aux Etats-Unis [reaganisme] ), tantôt de manière diffuse (suggestive, comme ce fut le cas un peu partout dans le reste monde... y compris en Chine ou en Russie, même si dans ces deux pays l’Etat contrôla rigoureusement (sauf durant la période Eltsine) le développement à l’économie de marché et à la financiarisation de l’économie capitaliste), via les agences de propagandes et les laboratoires de la pensée dominante, de type « Think tanks » et autres « caisses de résonance », théorisant et régurgitant sans cesse (sa ou) ses théories "philo-didactiques". (sous-entendu, (...) Lire la suite »

Réflexions géostratégiques

SERGIO
Réflexions géostratégiques Introduction : En écoutant l’enregistrement des conférences que donnèrent Emmanuel TODD (chercheur empirique et plus contestataire radical que Rosanvallon) avec son complice et philosophe, Bernard Vasseur, le 11 décembre 2014 à Montluçon ; conférences organisées par des camarades locaux, sous le titre "Difficile d’être prophète". (En fait, deux conférences, dont l’une (d’une heure environ) donnée dans le lycée « Madame de Staël » devant un public de 150 élèves, et l’autre (d’environ deux heures) dans le local de l’association « l’Atelier », qui organise habituellement ce genre d’évènement.) Définition de l’homo œconomicus par Bernard Vasseur : « c’est à dire un individu qui ne serait déterminé que par ses intérêts propres... », c’est clair comme du cristal. Les Etats-Unis veulent la guerre, et déclencheront ou téléguideront de nombreux conflits géostratégiques (opérations spéciales, assassinats ciblés, etc.) au Proche-Orient, en attendant mieux ? Les Etats-Unis ont pour projet et objectif (...) Lire la suite »

De clapotis en clapotis ou vous avez dit « justice à deux vitesses » ?

SERGIO
A quoi ça peut servir de révéler ou dénoncer au grand public, telle magouille, telle arnaque ou telle turpitude ? C’est à cause de la liberté de la presse, répond-t-on invariablement... Il essentiel que tout le monde sache... c’est normal !, car sans ces révélations, il n’y aurait pas de "démocratie" saine... Du reste, sans ces informations, divulgations, révélations, etc., ils-elles feraient bien pire !... Bien pire... Ah, bon ? Croyiez-vous qu’ils-elles se gêneraient pour commettre leurs petites ° saloperies avec la complicité (même passive, car « Qui tacet consentire videtur » ou « qui ne dit mot consent ») de leurs chers-ères amis-es et chers-ères collègues, y compris après que certains médias dits "indépendants", (en tout cas pas du système), aient révélé au grand public les malversations des uns et des autres ? – Sauf bien entendu, quand il s’agit de révélations de l’importance de celles que firent (à la communauté mondiale) le groupe Wikileaks (Julien Assange), Manning, Hammond, Snowden, etc. (dont (...) Lire la suite »

C’est quoi l’enjeu politique actuel ?

SERGIO

Ce n’est certainement pas les perpétuelles chamailleries entre les prétendants et politicards de la droite dite "classique", ou l’autosatisfaction des "normaux", (sociaux-démocrates et vrais néo-libéraux acharnés), qui savent parfaitement se mettre en scène, surtout quand ils-elles sont aux "affaires", et encore moins la multitude de magouilles et d’arnaques des uns et des autres (lisez, institutionnels et autres profiteurs), et tout particulièrement les turpitudes de * M. l’ex. (l’agité de la neurone), qui ose prétendre se (sur-)"représenter" à nouveau, pour incarner « la grandeur et les intérêts de la France » !

Alors que plus prosaïquement, et grâce à un statut juridique taillé sur mesure pour l’un de ses prédécesseurs, par des juristes constitutionnalistes aux ordres, mais dont tous deux usèrent et abusèrent allègrement. Ce candidat à la candidature, donc, s’appuierai à nouveau sur ce kolossal stratagème, pour tenter d’échapper une seconde fois à ses juges – les petits poids – qui par sectarisme et manigances, l’empêcheraient de prendre un élan patriotique, qu’il décrit comme totalement désintéressé ! Cet empressement n’a pas d’autre but que faire don de sa modeste personne à la France, et ce n’est pas l’acharnement partisans de quelques (petits) juges, qui le détourneront de son devoir, non !... Il paiera à nouveau de sa personne et sauvera le France malgré elle – elle qui ne lui a rien demandé – d’un marasme dans lequel il a énormément contribué à la faire plonger ! D’ailleurs ne se décrit-il pas, (en privé), comme l"homme providentiel" ? N’ânonne-t-il pas à tout bout de champ, qu’il a toujours été totalement (...) Lire la suite »

L’ère des leurres

SERGIO
L’ère des leurres On nous cache tout on nous dit rien... Nous appartenons à un système (mondialisé), où l'occupation (il n’y a sans doute pas d’autre mot ?...) de toutes sortes : de l’"informations" à la "contre-informations", de la propagande en passant par les mensonges et les manipulations en tous genres, etc. (voire à ce sujet, la manip en direct-live du sieur Sarkozy, lors d’un meeting de campagne qui avait pour objectif de prendre d’assaut (sans jeu de mots, bien sûr) le parti godillot UMP, et alors que son parcours était ultra-balisé (plus con que lui tu meurs !)... cela ne l’empêcha pas de se prendre piteusement les pieds dans le tapis !...– toujours sans jeu de mots, bien évidemment – et qui, malgré les précautions d’usage, se vautra lamentablement dans la bouffonnerie politicarde...), toute cette tromperie prend évidemment le pas sur la réalité !... Pas si sûr ?... D’ailleurs à ce sujet, connaissez-vous l’adage suivant : « Il ne suffit pas d’obtenir (et par quelque moyen que ce soit...) (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10