Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Ahed Tamimi libérée : Telle fille... telle mère ?

Ahed Tamimi, la jeune palestinienne de 17 ans, incarcérée dans la prison Sharon, en Israël, a été libérée ce matin. Elle avait été arrêtée le 15 décembre 2017 pour avoir giflé un soldat israélien. Sa mère, Narimane, qui aurait osé poster une vidéo de l’altercation, a partagé son sort. Voici « la petite chose » que cette mère a voulu dire au monde une fois rentrée dans son village [NdT].

Bonsoir à tous et merci à tous les journalistes ici présents et à toutes les personnes qui se sont donné de la peine pour nous.

C’est pour nous une immense fierté que nous soyons solidaires, que nous soyons l’arbre et vous, ses racines.

Je ne répéterai pas ce que Ahed vient de dire, je vous dirai juste une petite chose.
Moi, une mère, j’ai une fille qui a été en prison et c’est en prison que j’ai appris l’incarcération de mon fils qui est toujours incarcéré.

J’adresse mon message à toutes les mères et à tous les pères :

Nous ne devons pas avoir peur pour nos enfants.
Tel le sel qui se dissout dans l’eau, nos enfants sont le sel de cette terre.
Notre force est que nous existons.
Laissez nos enfants se lancer.
Laissez nos enfants agir comme ils l’entendent.
Même à l’intérieur des maisons, nos enfants meurent.
Et à l’extérieur des maisons, ils meurent aussi.
Au moins, qu’ils meurent en affrontant cette occupation pour la repousser.
Notre foi est en eux, dans leur mental.
[Notre foi est] dans le mental de nos enfants et dans notre cause.
Notre lutte nationale et populaire est le chemin de notre victoire.
Merci.

Narimane Tamimi
29/07/29

Source : Vidéo YouTube / Conférence de presse [à 2’12’’]
https://www.youtube.com/watch?v=rLWn7CCtmqs

Traduction de l’arabe par Mouna Alno-Nakhal

URL de cet article 33638
   
Même Thème
Derrière les fronts : chroniques d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation
Samah JABR
EN LIBRAIRIE LE 22 MARS 2018 En coordination avec la sortie en salle du documentaire d’Alexandra Dols – Derrière les fronts : résistances et résiliences en Palestine – nous vous proposons en coédition avec Hybrid Pulse le premier livre de la psychiatre et écrivaine Palestinienne Samah Jabr. Le livre ne sera pas disponible en librairie pour le moment mais seulement sur notre site ou par demande par courrier à PMN Éditions. « Nous voulons une vie décente, pas n’importe quelle vie. Notre action pour (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La liberté commence où l’ignorance finit.

Victor Hugo


Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.